Review

Ce que j’ai quand même réussi à regarder en automne 2018…

Déjà un semestre de passé ! Je radote, je radote, donc vous le savez sûrement déjà mais je suis très prise par la fac et j’ai peu de temps à consacrer au blog, et plus largement, aux anime, donc j’ai l’impression que ces articles sur les sorties de la saison sont de plus en plus courts et de plus en plus tardifs, et je m’en excuse ! Incroyable mais vrai, malgré le rythme effréné de la L2, j’ai quand même réussi à suivre quelques séries, qui sont les suivantes.

La première est bien sûr Tsurune: Kazemai Koukou Kyuudoubu, Tsurune pour les intimes. C’est le dernier anime en date de KyoAni, le premier depuis Free! a mettre en scène un groupe de personnages masculins, et je l’attendais depuis avant même son annonce !!! Comme son nom l’indique, ici, on parle d’un club de tir à l’arc japonais, dit kyûdô, et plus précisément de Minato Narumiya, un habitué de la discipline qui avait rangé son arc un temps à cause d’un incident et qui souffre d’un problème de décoche prématurée depuis. Je ne veux pas trop en parler pour l’instant parce que je suis seulement à l’épisode 5 et même si j’aime déjà beaucoup, je ne suis pas encore aussi emballée que j’aurais pensé l’être mais je pense que ça peut encore venir. Ceci étant dit, je passe quand même un agréable moment devant chaque épisode donc je recommande. Là où j’en suis, les personnages commencent à se rapprocher et à former une vraie équipe, une recette assez classique mais qui marche bien sur moi.

Du même studio, j’ai aussi regardé Liz to Aoi Tori ! Titre que, là aussi, j’attendais depuis longtemps, mais comme on a affaire à un film, j’ai dû prendre mon mal en patience jusqu’à ce qu’il soit disponible, de manière pas forcément légale, ici. Pour rapidement faire les présentations, c’est une sorte de spin-off de l’anime Hibike! Euphonium : le film se passe en même temps que la saison 2 mais se concentre sur les deux personnages qui y ont été introduits, à savoir Mizore et Nozomi.

1513205

Le film est encore mieux que tout ce que j’avais pu espérer !!! Il est de toute beauté… Vous remarquez déjà que l’animation est différente, les traits sont plus doux, c’est plus épurés, les couleurs plus claires/pastels,… sauf quand on est dans le monde de Liz, car le film alterne entre l’univers de Kitauji, et celui de conte de fées de Liz et l’oiseau bleu, où là on est face à quelque chose de beaucoup plus coloré, comme en témoigne l’affiche ci-dessus qui illustre très bien ce contraste.

Le plaisir n’est pas seulement visuelle car la relation entre Mizore et Nozomi vaut aussi le détour !!! De quoi m’aider à me remettre de ma déception quant au « couple » Kumiko x Reina… Hibike! Euphonium, des années après!, a fini par me donner ce que je voulais, ce que j’attendais de lui !!! Celles et ceux qui ont regardé Free! Dive to the Future ne pourront s’empêcher de faire le lien avec la relation Hiyori/Ikuya… je ne veux pas non plus raconter tout le film mais les similitudes sont… frappantes !!!

Quoiqu’il en soit, je recommande chaudement ce film, il est magnifique, j’ai déjà envie de le revoir, et même celles et ceux qui ne connaissent rien à Hibike! Euphonium peuvent l’apprécier : c’est fait pour.

On passe à un anime dont la diffusion s’est terminée il y a à peine quelques jours mais dont je suis encore à peine à l’épisode 7… Gaikotsu Shotenin Honda-san.

Si toutefois vous ne l’avez pas encore regardé, hé bien je le conseille. C’est un format court, les épisodes font une dizaine de minutes, et c’est toujours très chouette. L’aspect qui me plait le plus est que ça soit autobiographique : c’est un vrai libraire qui, derrière son masque de squelette, nous raconte des anecdotes sur son travail et nous apprend plein de choses sur le métier de libraire. C’est aussi intéressant que drôle !

Image associée

J’ai également regardé l’épisode spécial d’Aggretsuko, sorti juste à temps pour les fêtes : We Wish You a Metal Christmas ! Un épisode de 20 minutes où Retsuko devient accro à Instagram et devient obsédé par l’idée de renvoyer l’image du réveillon de Noël parfait sur les réseaux sociaux. Un beau cadeau de Noël, avec l’humour d’Aggretsuko comme on l’aime et une fin toute simple qui réchauffe le cœur ; de quoi nous impatienter encore plus pour la saison 2.

Enfin, j’ai terminé un anime qui était en cours déjà depuis la saison dernière… le fameux Banana Fish. Et à partir de maintenant, attention, on va parler de la fin, pas non plus en en dévoilant trop mais assez pour que vous puissiez quand même vous doutez de ce qu’il s’y passe.

Donc, j’ai adoré Banana Fish, comme nous tous.tes, et j’aurais bien sûr voulu une fin heureuse pour nos deux protagonistes mais étant donné le type d’histoire à laquelle nous avions affaire, j’étais aussi préparée à une fin tragique. La fin tragique, on l’a eu, ça n’a pas manqué hahahahahaha, mais… elle fait débat.

Et je fais justement partie de celles et ceux qui ne sont pas satisfait-es ; certes, la lettre d’Eiji était très émouvante, je pourrais encore en avoir la larme à l’œil, mais la fin, pour moi, n’avait aucun impact. Trop rapide ! sorti de nulle part ! et j’oserais même dire… bâclée ? L’épisode était plus long que la norme et on n’a pourtant pas réussi à consacrer plus de trois minutes, les trois dernières !, à une scène aussi importante… Scène qui était de toute façon mal amenée, pas logique, c’était gratuitement tragique et cruel, ça n’avait d’autre intérêt que de nous tirer quelques dernières larmes, mais ça ne prend pas sur moi, c’était trop feignant. J’irai même jusqu’à dire que le message qu’elle renvoie est discutable, et contradictoire avec tout le développement d’Ash.

C’est bien sûr le manga qu’il faudra pointer du doigt, je sais bien que le studio, et Utsumi, la réalisatrice, n’y sont pour rien et n’ont fait qu’être fidèles à l’oeuvre originale, et je suis reconnaissante pour cette adaptation qui était géniale et m’a fait découvrir cette histoire et ces personnages qui sont devenus si importants pour moi au fil des semaines. La barre est placée très haut et je ne suis pas sûre de revoir un aussi bon anime de si tôt !

Et c’est tout ce que j’ai à dire sur Banana Fish et sur les anime de cet automne en général. C’est tout ce que j’ai réussi à regarder ; ce n’est donc un article très intéressant pour vous en termes de « découvertes » mais disons qu’au moins vous savez où j’en suis niveau visionnages… Je ne suis plus le rythme, je ne peux plus me permettre de regarder les nouveaux épisodes à leur sortie, et de moins en moins de nouveautés m’intéressent, donc pour 2019, comme j’en avais déjà parlé dans un article précédent, je pense arrêter les « premières impressions de la saison ». Ca me désole un peu mais je pense que désormais, je ferai seulement un article à la fin de l’année, avec tout ce que j’aurais regardé durant celle-ci (peut-être sous forme de classement). Ca marque un peu la fin d’une époque pour moi, qui le faisait chaque saison sans faute depuis 2011 !

Vous pourriez également aimer...

13 commentaires

  1. Un peu en retard mais je voulais commenter cet article alors me voici.

    Pour Tsurune j’aime beaucoup aussi mais c’est sûr qu’on est loin du même niveau que Free! qu’on a du quitter en automne. Là j’ai regardé l’avant-dernier épisode et il y a un peu de drama, j’attends de voir ce que ça va donner dans le dernier. D’ailleurs j’ai vu certains dires sur Tumblr que le light novel n’était pas correctement adapté, en particulier au niveau des relations entre Minato/Seiya et Minato/Masa, ce qui a assez déplu dans l’ensemble. Personnellement je n’ai aucun comparatif donc je ne peux pas trop me plaindre à ce sujet.

    Gaikotsu Shotenin Honda-san faisait partie de mes animes préférés de cette saison, j’ai aimé le fait que ce soit de vraies anecdotes, ça m’a donné envie de travailler dans une librairie malgré les contraintes évoquées.

    Et maintenant parlons de Banana Fish, c’est surtout pour ça que je suis-là. C’était une perle, indéniablement, pas besoin de discuter sur ce point, en revanche concernant la fin je suis entièrement d’accord avec toi, c’était gratuit et cruel, incohérent avec le reste de l’histoire. Il pouvait facilement y avoir une fin heureuse, il aurait suffit que Ash aille à l’hôpital en demandant de l’aide mais non, il préfère mourir seul dans la bibliothèque sans même avoir revu Eiji alors qu’avant de se faire poignarder il voulait le rejoindre, c’était incompréhensible. Ça détruit totalement la relation qu’il avait justement réussi à construire avec Eiji, pourquoi le faire mourir à la toute fin de cette manière après tout le malheur qu’il a vécu ? Ça n’a aucun sens et comme tout le monde je nie évidemment cette fin, je préfère encore m’imaginer la mienne.

    Sinon autre anime que j’ai adoré, mais qui n’est pas très populaire malheureusement, et qui continue en hiver c’est Kaze ga Tsuyoku Fuiteiru, un anime sur l’athlétisme universitaire. C’est très intéressant d’explorer ce sujet, les personnages sont très attachants (mon personnage préféré, Haiji, est d’ailleurs doublé par Toyonaga Toshiyuki, ce qui me rappelle Asahi, les deux sont tout aussi adorable l’un que l’autre) et l’humour est bien présent, je te le conseille vivement si tu as un jour le temps pour ça !

    1. Il n’est jamais trop tard !…

      L’avant-dernier, c’est à dire le 11 ? parce que je crois bien qu’il y aura 13 épisodes et non pas 12 puisqu’un épisode 14 « spécial » doit sortir avec les DVD.
      Moi je n’en suis encore qu’au 9 (j’avance doucement mais sûrement) mais j’ai eu vent de ce qu’il se passait dans le 11 justement et j’ai hâte de voir comment c’est amené parce que ça m’a vraiment choquée !!!

      Elle est tellement frustrante cette fin !!! et le fait que tout se passe dans les trois dernières minutes renforce l’impression de « bâclé »… je ne comprends pas, je ne comprends pas comment une oeuvre qui était si BONNE jusque là se casse la gueule à ce point à cinq minutes de la fin ! J’aurais même pas forcément voulu une fin heureuse, juste une fin… cohérente et bien écrite… Comme tu dis, il vaut mieux s’imaginer sa propre fin… fin où il n’aurait fait qu’une petite sieste…

      !!! Je compter justement commencer cet anime ! tout le monde n’en parle qu’ne bien dans ma TL ! je ne suis rien cette saison donc je pensais rattraper cet anime là, et peut-être en profiter A place further than the universe à côté duquel je suis passée l’année dernière. Merci pour la recommandation, j’en ferai bon usage…

      1. Ah je ne savais pas qu’il y aurait 13 épisodes ou alors j’ai su mais j’ai oublié, haha. Tant mieux si ce n’est pas le dernier, sinon ça aurait été un peu rapide vu ce qu’il vient de se passer, j’ai hâte d’en savoir plus !

        Oui c’est vrai que même sans être une fin heureuse ça aurait pu être une meilleure fin, alors que là rien ne tenait debout. L’incohérence ça me bouffe, ça me fait complètement sortir d’une histoire et là pour le coup j’ai pas pu accepter tellement c’était mal amené.
        Oui voilà il faisait une sieste et il s’est réveillé un peu plus tard (j’ai vu des fanarts qui montrait la scène ainsi d’ailleurs, ça m’a fait rire).

        Ah je suis contente de l’apprendre ! Il est trop sous-estimé cet anime alors que c’est un de mes gros coups de coeur, si tu le regarde faudra que tu en parles que je sache si tu as bien aimé !

        1. En tout cas je viens de finir le 11 à l’instant et j’ai beaucoup aimé !!! je me demande à quoi ressemblait la relation entre Minato et Seiya dans les light novels du coup ? parce que là j’aime beaucoup ce qu’ils en ont fait.

          Haha j’ai vu plein de fins « alternatives » et elles sont toutes plus réalistes que l’officielle… apparemment il y a un genre d’épilogue dans le manga, je n’ai pas encore eu l’occasion de le lire, mais peut-être que toi si ? et sinon peut-être que ça peut t’intéresser…

          Je ne vais pas tarder à le commencer, donc je t’en dirai des nouvelles ASAP je pense !

          1. Oui je trouve aussi que leur relation est comme elle devrait être après ce qu’ils ont traversé, leur background commun était très bien écrit d’ailleurs.

            Non du tout, je n’ai jamais jeté un oeil au manga, en revanche j’ai déjà vu des pages de scans à droite à gauche et ça vaut aussi pour l’épilogue, je sais qu’on voit Eiji et Sing plus vieux, c’est la grosse tristesse. Ça m’intéresserait de savoir ce qui se passe exactement dedans.

            J’espère qu’il te plaira, moi je ne m’en lasse pas et j’attends chaque mardi avec autant d’impatience que pour Free! cet été (c’est dire à quel point j’adore cet anime).

          2. Pareil!, bon je sais que y’a rien dedans qui aiderait à mieux digérer la fin, mais je suis juste curieuse. Je me pencherai dessus à l’occasion.

            Alors là, ça ne rigole pas !!! je suis convaincue… je rattrape mon retard sur Tsurune quand j’ai le temps, mais une fois que ça sera fini, j’aurais du temps à lui consacrer !

          3. Si tu en apprends plus tiens-moi au courant, je suis très curieuse aussi, même si en effet je ne veux pas de cette fin.

            Dès que tu peux fonce dessus !
            J’ai vu le dernier épisode de Tsurune hier, je ne te spoile pas promis.

    2. Ah et concernant les comparaisons au light novel, je ne peux pas comparer non plus et je pense qu’on est d’accord pour dire que ça ne choque pas quand on découvre complètement l’histoire, mais je peux tout à fait comprendre les reproches, je ressentais la même chose par rapport à High Speed!…

      1. Tant qu’on ne connaît pas ça passe en effet mais c’est vrai que quand on a lu la version originelle c’est difficile de ne pas comparer parce qu’on aimerait la meilleure adaptation possible.

        1. Oui, malheureusement KyoAni a tendance à s’inspirer plus qu’à adapter donc c’est rare que leurs anime soient fidèles à l’oeuvre d’origine…

          1. Pour Free! c’est une réussite, pour Tsurune je ne sais pas si ça plaira au final, mais j’aimerais bien aussi savoir comment ça se passe au niveau des relations dans le light novel.
            Oh et je ne sais pas pour toi mais depuis le début de la série je n’ai pas pu m’empêcher de comparer Seiya à Hiyori dans Free! pour le côté surprotecteur avec Minato et le fait qu’il soit passif-agressif avec les autres, surtout Masa et Shû.

          2. En tout cas, au Japon, ça se vend très mal apparemment !
            Haha, je ne m’étais jamais vraiment fait la remarque mais après l’épisode 10 je peux comprendre ton point de vue !!

          3. Ah ouais à ce point ? C’est dommage.
            Après avoir vu l’épisode 12 j’ai encore lu qu’il y avait beaucoup de divergences par rapport au light novel mais pour moi évidemment je ne peux pas comparer et j’ai trouvé l’épisode plutôt bon dans l’ensemble.

            Maintenant tu ne verras que ça, haha !

Laisser un commentaire