Slice of Life

Slice of Life – Le blog a quatre ans ! depuis quelques mois maintenant.

Hé oui, c’est dans l’indifférence générale (la mienne y comprise) que le blog a soufflé sa quatrième bougie. Je vais vous dire la vérité : je ne l’ai même pas vu venir parce que j’avais tout simplement oublié la date. J’étais persuadée que c’était le 1er avril, et, raté, c’était la date de création de mon ancien blog, et ça, je m’en suis rendue compte seulement quand j’ai reçu une notification de WordPress le 2 février pour me signaler que ça y est, ça faisait 4 ans. Joyeux anniversaire en retard Otome Street, désolée de te négliger au point d’oublier ton anniversaire !

Pour l’occasion, je me suis dit qu’il fallait au moins relooker le blog ! Ce n’était pas facile, j’ai eu du mal à faire le deuil de mon ancien thème, qui correspondait tellement à ce que je voulais !! Au fond de moi, je savais qu’il avait fait son temps, que je devais passer à autre chose, et on m’a encouragée à plusieurs reprises à en changer… j’ai même fait quelques tentatives… mais j’étais convaincue qu’aucun autre thème ne pouvait lui arriver à la cheville et j’ai à chaque fois rapidement fait marche arrière. Jusqu’à… ce mois d’avril, où j’étais en pleine période de révisions pour les partiels et où j’ai vraiment appris et compris la définition du mot procrastination. Cette fois-ci, ça y est, j’étais déterminée à ce que ce blog quasi à l’abandon fasse peau neuve. C’était la seule façon de le faire renaître de ses cendres ! Et ce que vous avez sous les yeux est donc le nouveau look, pour une nouvelle vie, d’Otome Street. Qu’est-ce que vous en pensez ? En ce qui me concerne, je suis finalement assez contente du résultat ; je suis juste un peu embêtée par la taille du texte, plus petit que ce que j’avais avant, et j’espère que ça n’en reste pas moins lisible pour vous.

peach2
Crush du mois de févier : Peach Sallinger (Shay Mitchell), You

En tout cas, ça m’a vraiment remotivée à écrire ici, j’ai l’impression d’avoir un nouveau blog et j’ai envie de le remplir de plein de nouveaux articles !! J’en ai déjà posté un nouveau il y a quelques jours, et quel plaisir c’était ! Je ne sais pas ce qui m’attend l’année prochaine en termes de cours / charge de travail, mais je tiens à redevenir active ici ne serait-ce que pour la durée de ces vacances d’été.

Pour accompagner mon retentissant come back, j’essaie aussi de faire un peu de ménage. J’ai déjà supprimé quelques articles, ceux que je jugeais vraiment sans intérêt, et pour l’instant, je garde encore ceux avec lesquels je ne suis plus forcement d’accord trois voire quatre ans plus tard mais qui malgré tout montrent mon évolution (et/ou attirent encore des visites, lol ! ce qui n’est pas négligeable… j’espère toujours que les gens qui tombent par hasard sur mon fameux article sur les weeaboos sont assez curieux-euses pour aller lire d’autres articles, plus récents et peut-être même plus intéressants).

J’hésite à en récrire certains, à en supprimer d’autres…  je verrai, je prendrai le temps de faire un ménage de printemps intensif sous peu. Parce que, par exemple, ça me dérange un peu d’avoir autant d’otome news et de slice of life pas forcément des plus transcendants mais qui prennent autant de place sur le blog !! je ne sais pas encore quoi en faire, mais c’est très probable que je finisse par me résigner et que je les laisse là où ils sont.

98736
Crush du mois de mars : Cyrus Tistella, Steam Prison

On verra ! J’ai le temps de m’en occuper, je n’ai plus que ça à faire maintenant que j’en ai officiellement fini avec cette deuxième année de fac. Elle aura été rude ! Et je pense m’en être assez plaint dans le peu d’articles que j’ai écrit durant l’année donc je ne vais pas m’étendre sur le sujet, mais voilà, il faut quand même mentionner que c’est fini, et même si je ne sais pas si je peux dire que j’en suis ~ressortie plus forte~, c’est à présent derrière moi et c’est ce qui compte.

Pas complètement derrière moi non plus parce que j’attends toujours des résultats et il n’a encore été inscrit nulle part noir sur blanc que mon année a été validée, mais je me considère d’ors et déjà libre.

Comparé à la L1, j’ai beaucoup moins bien vécu cette année de fac, et ce n’est même pas tant à cause de la charge de travail bien plus conséquente ou le niveau de difficulté qui a inévitablement augmenté, mais plutôt à cause de toutes les complications qu’il y a eu autour, autant dans le cadre de l’université que dans ma vie personnelle, qui ne m’ont vraiment pas facilité la tâche… Il n’empêche qu’au niveau de mes notes, je ne m’en sors pas trop mal, je ne vais pas avoir besoin de revivre ça une deuxième fois, et malgré tout, il y a eu de bons moments, je suis sortie plusieurs fois de ma zone de confort et je l’ai rarement regretté, et même si j’ai certes fait face à des difficultés, je les ai mieux géré que je ne l’aurais fait il y a quelques années et j’ai limité les dégâts, donc, conclusion : peut-être que tout n’était pas à jeter.

_f02fa192-9b17-11e8-86f4-8f26f26dd985
Crus du mois d’avril : Carol Danvers (Brie Larson), Captain Marvel

Quoi qu’il en soit, j’avais promis de ne pas m’étendre et même si ça me fait du bien d’écrire certaines choses, j’imagine que ce n’est pas forcément intéressant à lire, donc concentrons-nous plutôt sur ce qui m’a marquée depuis mon dernier Slice of Life qui… date déjà de janvier ! On va appeler ce segment…

Petites choses qui me rendent très heureuse ☆

…parce que c’est tout ce qui m’a donné le sourire dernièrement et qui a rendu ces derniers mois un peu plus supportables !

On commence donc avec un événement qui remonte à janvier mais que je n’avais pas eu l’occasion de mentionner avant… c’est le concert de Yelle !!! Enfin, j’en avais parlé, mais à ce moment-là, le concert n’avait pas encore eu lieu ; c’était pour vous expliquer les conditions dans lesquelles je m’y rendais et je vais d’ailleurs les rappeler au cas où vous seriez passé-e-s à côté à l’époque :

J’écoutais Yelle comme tout-e bon-ne citoyen-nne français-e en 2005/2006, années des tubes « Je veux te voir » et « Parle à ma main » avec une autre légendaire icone de la pop française, Fatal Bazooka, et… après ça, bien que je n’étais pas sans savoir qu’elle n’avait pas arrêté la musique et qu’elle faisait même des trucs assez intéressants aussi bien visuellement que musicalement, je n’ai pas continué à écouté Yelle en grandissant. Puis voilà qu’elle débarque dans ma ville à l’occasion de sa tournée, Yelle Club Party Tour, et que grâce à la Carte Culture, les tickets ne sont qu’à 6€ ! Je jette un coup d’œil à la setlist : des chansons que je connais, et des chansons que je découvre et sur lesquelles je me vois bien danser… allez, à ce prix-là, la décision était vite prise.

View this post on Instagram

YELLE CLUB PARTY

A post shared by @ lea0ft on

C’est donc en la très bonne compagnie d’une de mes meilleures amies que, le 26 janvier, je suis allée à La Laiterie pour la première fois. Je connaissais la salle, sympathique, juste la taille qu’il faut, mais jusqu’à présent, jamais aucun artiste que j’appréciais n’y avait joué.

On s’est vraiment beaucoup amusées, super bonne ambiance, on était très serré-e-s mais ça ne nous a pas empêché de danser quitte à se faire renverser un peu de bière dans le dos… Et, ayant bien étudié la setlist, j’ai pu chanter chacune des chansons à plein poumons. C’est une des rares fois où j’ai eu l’occasion d’assister à un petit concert, dans une salle où il n’y avait même pas de gradins, et où les gens présents n’étaient pas forcément tous et toutes fans incontesté-e-s de l’artiste mais l’appréciait suffisamment pour vouloir passer un bon moment à danser et crier ses paroles. Comme le nom de la tournée l’indique, c’était vraiment une ambiance « clubbing » (la première partie était d’ailleurs un DJ et comme il y avait encore très peu de monde, la salle faisait vraiment office de piste de danse) et c’est une expérience différente des concerts où je suis allée ces dernières années. J’en garde un très bon souvenir !

Pour rester dans le domaine de la musique, ce qui a fait mon mois de février, c’est bien sûr… le retour de LOONA !!!

« For All LOOΠΔs Around the World »

Vous savez bien que rien ne me rend plus heureuse que LOONA depuis que je les connais… Le 19 février a marqué le retour avec la sortie du repackage de leur premier mini-album, [X X], et d’un clip pour le single Butterfly. Trois mois plus tard, je n’en suis toujours pas remise. Je me rends bien compte que je n’ai vu qu’un tiers de tout ce que la k-pop a à offrir, et je ne connais finalement pas grand chose à la musique en général, mais je reste persuadée que personne ne fait ce que LOONA fait !!! Le concept de Butterfly… la façon dont elles s’adressent à leurs fan à travers leur monde… en nous incluant dans LOONA et en mettant à l’honneur la diversité de leur fanbase… qui ?! qui fait ça, et le fait aussi bien ?!! Je ne veux pas en faire des tonnes, mais je suis profondément touchée par le message et les intentions de cette chanson et la vidéo qui l’accompagne. Que dire, si ce n’est « Stan LOONA » ?

Avant de complètement changer de sujet… quelques autres artistes que j’ai pris plaisir à écouter dernièrement…

  • Je me réjouis du retour des Jonas Brothers : je connais déjà Sucker et Cool par cœur, et attends l’album avec impatience. Je trouve le style proche de celui de DNCE, que j’adoreeeeee.
  • Très émue du retour de Bom, en duo avec Dara, sur son nouvel album re:BLUE ROSE ! Trois ans après la séparation de 2NE1 (que j’ai toujours autant de mal à accepter), ça fait du bien de la revoir s’épanouir dans le monde de la musique, et cette fois-ci, sous une compagnie qui se soucie de sa carrière.
  • Enfin, je me suis surprise à beaucoup aimer l’album WHEN WE ALL FALL ASLEEP, WHERE DO WE GO? de Billie Eilish… je voyais qui elle était mais je pensais vraiment que sa musique n’allait pas être mon style, mais c’est complètement différent de ce que j’imaginais et j’aime beaucoup !

Quant à ce qui a fait mon bonheur le mois dernier, c’est sans aucun doute la saison 2 d’Ainori Love Wagon: Asian Journey que j’attendais avec impatience depuis l’été dernier, où j’ai dévoré la première saison.

maxresdefault

Et je vous d’ailleurs vous en parler depuis presque un an maintenant, mais il faut croire que je n’ai jamais trouvé l’occasion, et voilà maintenant que la suite est déjà disponible sur Netflix. J’aurais facilement pu évoquer la série dans un autre Slice of Life mais je crois qu’à l’époque, j’avais envisagé d’y consacrer un article entier, mais de toute évidence, il n’a jamais vu le jour.

Bref, Ainori Love Wagon: Asian Journey est le remake produit par Netflix d’une télé-réalité japonaise, appelée plus sobrement Ainori, lancée en 1999 et qui a connu plusieurs saisons jusqu’en 2011. Relancée en 2018, elle suit le même principe : sept hommes et femmes qui se lancent dans un voyage en bus à travers un continent (jusqu’à présent l’Asie, mais la saison 3 sera tournée en Afrique) et qui espèrent trouver l’amour en chemin…

C’est… tout ce que je veux d’une émission : c’est kitsch à souhait, super scripté, drôle, parfois aussi niais (niais-mignon, pas niais-gênant), et en prime, on découvre plein de pays et de cultures, avec toutes les galères qu’impliquent un voyage à petit budget. En deux mots, c’est : très divertissant. Il n’empêche bien sûr qu’il y aurait bien des aspects d’Ainori à critiquer (des sujets de société graves traités un peu trop à la légère, un soupçon de propagande par-ci par-là, entre autres), mais au bout du compte, il faut bien reconnaître qu’une fois qu’on commence, on ne peut plus s’arrêter…

Si j’en crois Netflix, la saison 3 sort déjà cette automne ?! je ne tiens pas en place!!

Dernier petit bonheur, c’est purement matériel, et bien peu de chose, mais… j’ai enfin mis la main sur… un omanjuu Nitori Aiichiro datant de la première saison de Free!… celle-ci datant de 2013, c’est parfois compliqué de mettre la main sur ses produits dérivés aujourd’hui. J’étais déjà fan de Free! à l’époque me diriez-vous, certes!, mais à ce moment, je n’avais AUCUN intérêt pour les omanjuu et je n’ai jamais ne serait-ce qu’envisager de m’en procurer. Et dès que c’est devenu introuvable, alors là, je n’avais plus qu’un objectif : en avoir. Moi non plus, je ne sais pas d’où ça m’est sorti…

Et en plus, je ne voulais pas n’importe lequel. Parce qu’à la limite, ce que vous pourriez aussi me dire, c’est que celui commercialisé à l’occasion de la deuxième saison est encore un peu plus facile à trouver : il est rare, certes, mais on n’a pas l’impression qu’il n’en reste plus un seul sur la surface de la Terre non plus. Sauf qu’il est moche.

266014

J’aime pas son expression !!! (Bon, attendons seulement que celui-ci aussi soit introuvable et je vais soudainement le vouloir comme si ma vie en dépendait.) Alors que son expression est tellement plus… douce et mimi sur le manjuu de la première saison…

Et donc, ça fait plusieurs années que j’ai des périodes où j’en fais une obsession et où je retourne tout internet à sa recherche, sans succès. Ca m’a de nouveau pris là, le mois dernier… je refais le tour de mes sites habituels, dans l’espoir de le voir… mon précieux… Quand soudain… je n’osais y croire… mais voilà que sur Mandakare… j’aperçois cette petite bouille…

02006840420
Is this the real life ? Is this just fantasy ?

Miracle ! Mais je n’étais pas au bout de mes peines… j’ai traversé bien des épreuves pour pouvoir me le faire envoyer à moindre prix… j’ai dû demander à quelqu’un de me le réceptionner et de me le renvoyer depuis la Belgique afin de pouvoir sélectionner la méthode d’envoi la moins coûteuse… le manjuu aura donc fait bien du chemin… pendant bien des semaines… avant de finalement arriver dans ma boîte aux lettres… et ce, le jour de mon dernier examen ! Parfois, la vie est quand même bien faite.

img_0668
Mon fils.

Et c’est sur cette histoire des plus émouvantes que je vais vous laisser… mais ce n’est que pour mieux vous retrouver dans un prochain article !

Vous pourriez également aimer...

2 commentaires

  1. Contente de te revoir sur ton blog! Je vois que tu as quand même passer une bonne année, hâte de voir ce que tu vas nous raconter cet été !
    PS: j’aime beaucoup ce nouveau thème 😊

    1. Merci pour tout !!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *