J’essaie d’écrire un Slice of Life depuis des mois, en vain, donc je m’autorise aujourd’hui à écrire un article court, sans pression, où je vous parle des derniers films que j’ai aimé. Il y a des films que je regarde et que j’apprécie mais je les oublie assez rapidement. Ceux-là… j’y pense encore, souvent. Je ne vais pas longuement argumenter sur le pourquoi du comment, vous allez devoir me faire confiance.

Très fan du dernier Jordan Peele, le réalisateur derrière les films d’horreur Get Out et Us. J’ai mis du temps à aller le voir et, entre temps, je n’en avais entendu que du bien donc je ne me faisais pas de soucis sur la qualité du moment que j’allais passer en achetant mes tickets de cinéma hors de prix. Ceci dit, j’avais été sceptique pendant un moment car, après avoir adoré Get Out, j’avais été fortement déçue par Us. Mais dans Nope, j’ai retrouvé tout ce que j’avais aimé dans Get Out… et bien plus !! Peut-être mon film préféré du réal’ maintenant…

L’ambiance pesante, les thèmes, les subtilités, la cinématographie… C’est le genre de film qui vous travaille, j’y repense encore souvent alors que je l’ai vu il y a plusieurs semaines mais certains passages incroyablement bien mises en scène sont restés gravés dans ma mémoire et j’ai pris beaucoup de plaisir, les jours qui ont suivi, à lire les analyses et à me rendre compte de petits détails que j’avais loupés. Je trouve ce film superbe et, encore une fois, Peele s’approprie le genre et propose quelque chose d’unique.

J’avais quelques préjugés avant de lancer Do Revenge, je l’avoue ! Je m’attendais à quelque chose dans la veine de Kissing Booth, Sierra Burgess ou n’importe quel autre film pour ado signé Netflix juste bon à être hate watch entre potes. Hé bien pas du tout, rien à voir, je le dis haut et fort, ce film est fantastique et va devenir un classique au même titre que Mean Girls, Clueless, 10 Things I Hate About You et autres teen movies des années 2000 auxquels il fait référence tout en étant bien inscrit dans notre époque.

Le film est clairement daté mais c’est à son avantage car il a tout pour devenir iconique de notre génération, avec son esthétique et ses musiques, mais aussi son cast (et, fort heureusement, aucune référence à des memes devenus ringard dans la seconde). Et, à ma grande surprise, les dialogues sont drôles, malins, certaines scènes ont le potentiel de devenir « cultes », l’intrigue est bien pensée et pas si prévisible, les personnages sont complexes… C’est tout ce que j’aime ; je l’ai vu deux fois en une semaine et je compte bien le proposer à chaque soirée où on cherche un film léger mais quali à regarder.

Laissez-moi vous dire que les gens exagèrent ! Ce film n’est pas si mauvais. Et on se moque (à juste titre) de l’éloquence d’Harry Styles mais… je dois admettre que… maintenant, je vois ce qu’il voulait dire par « a movie that feels like a movie »… C’est un très beau film, cinématographie au top (et je ne vois pas grand monde le souligner ?) et il sait nous tenir en haleine. C’est un bon divertissement, on ne s’ennuie pas, l’atmosphère est bien dérangeante, et Florence Pugh est excellente (ça, tout le monde le dit, et heureusement !). C’est un bon moment au cinéma et j’imagine que c’est ça qu’il voulait dire. C’est juste que, une fois qu’on sort de la salle, on se rend compte qu’il y a beaucoup de questions sans réponse, trop de choses qui n’ont pas été assez développées, voire même pas explorées du tout alors que ça aurait donné un peu plus de substance à l’histoire et… et donc on oubie assez rapidement le film, surtout que, finalement, il n’invente rien.

Beaucoup de potentiel gâché et, au moment du générique, on reste sur notre faim, oui, certes, mais je trouverais ça exagéré de dire que c’est un navet… Et le cirque médiatique autour nous a régalé·es, on doit bien l’admettre ! Dans 10 ans, on repensera à #spitgate et on rigolera encore.


Donc ça, c’est un peu ma sainte trinité en ce moment, ce sont les films qui m’ont le plus marquée dernièrement… mais, cette année, il y en a eu d’autres ! C’est juste que je n’écris plus jamais d’articles donc je n’ai pas eu l’occasion d’en parler… J’en profite donc pour caser deux films qui sont aux antipodes l’un de l’autre mais qui ont fait partie de ma personnalité pendant quelques mois cette année.

Ce film a littéralement changé la trajectoire de ma vie.

Je ne comprends pas pourquoi les amateurs du genre n’osent pas reconnaître que ce film est bon parce que même moi, dont la culture Batman se limite à Telltale et Batman Ninja, arrive à voir que c’est une très bonne adaptation !! En sortant de la salle la première fois, je ne criais pas au chef d’oeuvre non plus, je me disais surtout que c’était long d’être 3 heures au ciné. Mais à force d’en discuter et de voir les réactions qui se voulaient modérées à tout prix pour une raison qui m’échappe, j’ai commencé à défendre ce film comme ma mère. Et finalement, je l’ai revu (ça fait 6 heures de The Batman dans un laps de temps assez court quand même) et je l’ai apprécié à sa juste valeur.

Pour quelqu’un qui a justement joué et aimé la série Telltale, je trouve qu’on est un peu dans le même esprit, avec quasiment les mêmes personnages, la même approche quant à la famille Wayne et le même Batman détective, le tout dans une ambiance film noir qui était, je trouve, assez maîtrisée. Il y a évidemment des trucs de blockbuster que je n’aime pas (la romance hétéro forcée par exemple), mais dans l’ensemble, on ne peut pas dire qu’on ne s’amuse pas. Il est très bien le Battinson emo !


Et voilà les films dont j’avais tout simplement envie de vous parler ! En avez-vous d’autres à me conseiller ?

Laisser un commentaire