Review

Free! Dive to the Future ! Episodes 0, 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11 et 12 !

Je ne fais jamais de reviews hebdomadaires… mais là, c’est de Free! qu’on parle ! Après quatre ans d’attente, « Dive to the Future », la troisième saison, a débuté le 11 juillet !, et nous, on se retrouvera toutes les semaines sur cet article pour parler du dernier épisode en date (avec des spoilers, soyez prévenu-e-s) !

On plonge ?

Episode 1 – « Départ de plongeon bourgeonnant ! »

Je tremble, je frissonne, en écrivant ces lignes ! La nouvelle saison, elle est là ! Ce n’est même pas comme si Free! avait disparu entre 2014 et 2018, mais je crois que si je suis si émue, c’est justement parce que tout ce qu’on a vu et dans les deux premières saisons, et dans les films, est maintenant réuni pour écrire un nouveau chapitre de la franchise.

C’est déjà… tellement familier et en même temps si différent. Fini Iwatobi, et fini Samezuka : des groupes se brisent pour en former des nouveaux, et des chemins qui s’étaient séparés se recroisent des années plus tard. Pendant que les plus jeunes sont encore au lycée, Haruka et Makoto sont maintenant à Tôkyô pour leurs études, et y retrouvent leurs amis d’enfance, Kisumi et Asahi. Dès le premier épisode, plein de nouveaux personnages sont introduits, et les dynamiques entre les personnages telles qu’on les a connu jusqu’à présent sont vouées à changer puisqu’ils sont séparés, dans de nouveaux environnements, et avec de nouvelles personnes.

De son côté, Rin est au Australie, et si visiblement il garde contact avec ses kouhai, c’est moins sûr que ça soit le cas avec Sousuke, qui n’arrive même pas à lui envoyer une lettre. (Déjà : une lettre ??? à l’ère des smartphones ? on voit tous les personnages se téléphoner, s’envoyer des messages, et je dois avaler que Sousuke ne fait pas partie d’un « SAMEZUKA GROUPCHAT » où il prendrait des nouvelles de son meilleur ami ? bref.)

Tout ça me donne vraiment hâte de voir comment les relations entre les personnages vont évoluer.

En tout cas, ça me fait déjà plaisir de voir qu’ils sont pour la plupart restés en contact les uns avec les autres, et que même dans le cas de ceux qui s’éloignent, on voit qu’un lien les unis toujours. J’ai particulièrement la scène qui met en parallèle les nages de Rin et Haru ; ils ne peuvent pas concevoir la natation l’un sans l’autre.

img_5716

Et d’ailleurs, Haru, parlons-en ! Je m’étais déjà fait cette remarque dans Take Your Marks!, mais il est vraiment devenu plus expressif, plus amical, et ça fait tellement plaisir à voir. Il a beaucoup souri dans cet épisode ! Ca passe peut-être inaperçu parce que je parle tellement de Nitori… mais Haruka est un de mes personnages préférés, top 5, et après ce qu’il a traversé dans la saison 2, j’apprécie le voir épanouie, souriant, déterminé, et… plus mûr. « I only swim free », ça aussi, c’est fini ! Maintenant, il s’ouvre à d’autres nages pour progresser, atteindre son rêve,… ça me met dans tous mes états.

J’espère que le futur lui réserve de belles choses parce qu’on le voit crier tout fort dans l’opening, mais personnellement, je pense qu’il a assez souffert. Ca suffit !

HIGHLIGHTS

  • Encore un symbole de nouveau départ, nouveau chapitre : la première scène de l’épisode ! Free! s’ouvre toujours sur Makoto tendant sa main à Haru pour l’aider à sortir de la piscine. Mais cette fois-ci, retournement de situation, Haru le tire dans l’eau ! Littéralement, dive to the future.
  • Episode 1, di-rect on entend Miyano Mamoru parler anglais, je me régale.
  • Selfie MomoTori !
img_5717
  • Qui attendait le come back de Seijuro ?! Une bonne surprise ! Je me demande s’il va être plus présent dans cette saison ?
  • Je ne sais pas si on va beaucoup les voir, mais j’adore déjà la nouvelle équipe d’Iwatobi ! J’ai décidé que Ayumu était lesbienne, juste parce que j’ai envie.
  • Rei flou sur la photo de groupe… this is Ryugazaki Rei culture. Ca m’a bien fait rire.
  • J’ai adoré quand Asahi a essayé d’imiter Haru mais que Makoto a tout de suite su que ce n’était pas lui au bout du fil !! On ne lui la fait pas !
  • La soeur d’Asahi est trop belle ??? Si je ne l’avais pas vu avec son mari et leur enfant, j’aurais aussi décidé qu’elle était lesbienne.
  • AsaKisu. C’est tout ce que j’ai à dire.
  • Haru qui s’autoproclame « toujours jeune et innocent » : précieux…
  • L’interaction entre Sousuke et son cousin : mimi.
  • Makoto et Kisumi qui encouragent leurs copains respectifs : chou.
  • Je pensais qu’Hiyori allait vite devenir un de mes personnages préférés, je le pense toujours, mais waw, il n’y va pas de main morte (et ce n’était qu’une seule phrase). Cela dit, je suis encore plus impatiente de voir Ikuya maintenant !

Génériques

Je suis toute retournée par Heading to Hover… Tant ! de ! questions ! Déjà… la musique est bonne, et les images sont belles. J’ai bien aimé la transition au début, quand la veste d’Haru devient des ailes d’oiseau.

Et j’ai aussi aimé le parallèle avec l’affiche du film High Speed.

img_5707
Le soleil se couche sur des coéquipiers qui se séparent. L’affiche montrait un ciel bleu et des amis qui se faisaient face.

Et comme je le disais, j’ai peur pour Haru, qui visiblement a toujours quelques conflits internes à régler. J’ai aimé la scène avec les barrières de passage à niveau (toujours hanté par Rin ?), et bien sûr, l’impressionnant moment où il hurle à en détruire une piscine !

On voit aussi une autre fournée de nouveaux personnages… je suis curieuse !!! Et encore une surprise : il semblerait que Natsuya soit en Australie ?! avec Rin ? Sûrement la rencontre inattendu dont le synopsis parlait… j’ai hâte d’avoir les détails !

Pour Gold Evolution, je n’ai pas de mots. C’est parfait. Chaque seconde est parfaite. C’est tout ce que j’aime dans les endings de Free!, puissance 1000. On voit les personnages au grand complet, dans AU où ils sont… comédiens ? Et ça illustre bien les nouvelles dynamiques dont je parlais : on voit plein de duos et de groupes différents, j’adore ! La chorégraphie, c’est la cerise sur le gâteau. Je pourrais en pleurer de joie !!!

img_5722.jpg
Encore un parallèle !

Episode 2 – « La promesse sous les étoiles ! »

Après une semaine qui m’a semblée interminable, nos nageurs sont de retour, et dans cet épisode, ils sont à la recherche d’Ikuya ! Mais dans son cas, les retrouvailles ne vont peut-être pas être aussi joyeuses et nostalgiques.

Mis au courant par Nagisa qu’Ikuya était probablement là en même temps qu’eux, les personnages font le tour de la piscine pour le trouver. Dans le même temps, on a le droit à un flash back qui nous ramène à leurs années collège, où Ikuya et Haru se sont fait cette fameuse « promesse ».

Aujourd’hui, on ne dirait pas, mais je n’étais pas une grande fan d’High Speed à l’époque de sa sortie, et pourtant… les revoir, tous jeunes, ça me rend un peu nostalgique. Et je suis contente que KyoAni glisse un petit retour en arrière, histoire de remettre les personnages dans leurs contextes, puisque malheureusement tout le monde n’a pas vu High Speed, et ce passage aide un peu à se rendre compte de la relation qu’avaient Haru et Ikuya à l’époque. Ce dernier se comparait sans cesse à Haru, et on le voit s’entraîner au-delà de ses limites dans l’espoir de le « rattraper ». Ce complexe le motive à devenir meilleur, et à faire promettre à Haru que, l’été suivant, ils s’affronteraient dans une course où il pourrait lui montrer à quel point il a progressé. Sauf que cet été n’arrivera pas. Asahi déménagera, Haru arrêtera la natation, et des années après, on voit que cette promesse non tenue travaille toujours Ikuya.

Entre temps, on voit Ikuya nager pour la première fois depuis le collège, et de son côté, il a fait le boulot : il est maintenant un adversaire digne de Haruka. Il maîtrise quatre nages, et son freestyle, bien que similaire à celui d’Haru, lui est unique. Alors que, plus jeune, il voulait copier sa manière de nager, aujourd’hui, un regard extérieur pourrait croire l’inverse ; cf. Hiyori qui, la semaine dernière, avait l’impression qu’Haru et Asahi n’étaient que de plates copies d’Ikuya.

En parlant d’Hiyori, il va tout faire pour qu’Ikuya et ses amis d’enfance ne se croisent pas. Il passe un peu pour le méchant, mais je doute qu’il ait de mauvaises intentions. Ikuya n’a de toute évidence pas encore tourné la page par rapport à tout ce qu’il s’est passé entre eux au collège (il ne nage d’ailleurs plus de relais, et semble être dans un état d’esprit où il n’a besoin de personne pour nager, ni de camarades ni de rival auquel il se comparerait) ; Hiyori veut probablement lui éviter d’être blessé à nouveau. Un classique ! Je ne lui reproche donc pas son comportement qui se veut sûrement plus protecteur que possessif.

Le hasard (ou le destin !!!) aura voulu qu’Haru et Ikuya finissent quand même par se croiser. D’emblée, Haru s’excuse d’avoir arrêté la natation sans prévenir, et Ikuya fait comme si tout était déjà oublié depuis longtemps, mais ils n’auront pas le temps de rattraper le temps perdu puisque Hiyori débarque pour les séparer. Protecteur.

image1

En tout cas, pour son retour dans la franchise, Ikuya aura eu le droit à de belles scènes. Même si c’est bizarre à dire d’une scène pareille, j’ai « aimé » le passage où il se noie : l’animation était superbe, et m’a fait repenser à l’épisode de la saison 2 où Haru, adolescent, arrête de nager pendant une course importante car, pour la première fois, il a l’impression que l’eau est « contre » lui. Je ne parle même pas de toutes les scènes entre Haru et Ikuya… leur petite discussion sous une pluie d’étoile filantes… la façon dont Ikuya se penche vers lui… leurs retrouvailles en haut d’un pont sous un coucher de soleil… ils savent ce qu’ils font chez KyoAni !!!

Je suis curieuse de savoir comment la situation va évoluer ; même si les tensions sont bien présentes, Ikuya a visiblement décidé d’étouffer sa rancune…  Ca ne fait que commencer, mais on va sûrement devoir attendre encore un peu avant d’en voir plus, puisque le prochaine épisode se concentrera sur Natsuya et Rin !

HIGHLIGHTS

  • Haru qui murmure « I only swim free » dans son sommeil…
  • Ikuya qui se fait chatouiller par Asahi ! la scène la plus mignonne de l’épisode !
  • Il y avait encore ce personnage sombre et mystérieux qui a lâché ses répliques de personnage sombre et mystérieux : on n’est toujours pas plus avancé sur son identité.
  • On a un peu revu Iwatobi, et ça se confirme : j’adooore les nouveaux membres ! Romio était super chou ! Et ils veulent monter sur CHAPPY ! Preuve que leur court-métrage est bel et bien ce qui a su attirer de nouveaux membres ! Ca me rend toute heureuse.
  • Comment ne pas adorer Asahi ??? Il m’a fait sourire à chacune de ses apparitions. Son interaction avec un étudiant de l’université d’Ikuya rappelle la querelle qu’avait eu Momo dans Take Your Marks.
  • A la fin de l’épisode, Haru, Makoto, Asahi et Kisumi se sont encore une fois retrouvés dans le café de la belle-soeur d’Asahi ! Au bout de deux fois, je considère que c’est d’ors et déjà une tradition.
  • Pas un highlight du tout, c’est même le contraire d’un highlight : PAS DE NITORI !

Episode 3 – « Nage à poings fermés à l’étranger ! »

Deux choses importantes dans cet épisode, la première étant la fameuse rencontre entre Natsuya et Rin. On a su à la fin de l’épisode précédent que Natsuya s’envolait pour l’Australie car il voulait rencontrer Mikhail. Ce dernier coachant Rin, les deux étaient voués à se rencontrer. Si Natsuya ne se sera finalement pas trouvé de coach, il se sera trouvé un patient kohai

Quelle agréable surprise, ce Natsuya adulte ! Il n’est pas du tout comme je l’avais imaginé. Il est au chômage, nage seulement quand de l’argent est en jeu, et utilise la somme pour voyager à travers le monde. Il a pris un chemin très différent des autres, et dans cet anime où tous les personnages se sont trouvés de grands objectifs pour leur futur, ça fait aussi du bien de voir un personnage qui vit au jour le jour. Il veut s’inviter chez Rin, et 20 minutes plus tard, il veut repartir pour le Japon parce que son copain lui manque… il va vraiment où le vent le porte.

Et il est si décontracté ! Il est sans gêne avec Rin, il se bourre la gueule et se fait traîner jusqu’à son hôtel par un Rin tout poli, tout formel ; c’était une dynamique vraiment intéressante.

C’est aussi drôle de penser que ces deux là étaient liés par leur entourage, ils ont des connaissances en commun, mais ne se rencontrent que maintenant, et même pas au Japon qui plus est.

Mais ce qu’il faudra finalement retenir de cette rencontre, c’est que pour la première fois, on voit que Rin se rend compte de ses erreurs (pour ne pas appeler ça des « sales coups » !). Alors que Natsuya lui raconte comment son petit-frère s’est senti abandonner quand ses amis ont quitté le club, Rin serre le poing en repensant à comment il avait fait exactement la même chose à Haru (et à Sousuke, d’ailleurs). Il n’avait aucune considération pour ses amis, et ça, j’avais un peu abandonné l’idée qu’il s’en rende un jour compte, et pourtant… miracle. J’espère qu’il agira en conséquence et qu’il s’excusera.

Les excuses.

Ca pourrait aussi être un des thèmes de cette saison puisque de leur côté, Haruka, Makoto et Asahi envisagent toujours d’aller voir Ikuya pour revenir sur ce qu’il s’était passé et s’excuser. J’ai bien cru qu’Asahi allait être lâche et faire machine arrière, mais heureusement, l’épisode se termine sur le petit trio à l’entrée de l’université Shimo. Hâte de voir la confrontation au prochain épisode… ça ne va sûrement pas se passer dans la joie et la bonne humeur, surtout avec Hiyori dans les parages.

Ce qui nous amène à la deuxième chose importante de cet épisode : le passé d’Ikuya et sa relation avec Hiyori. Par Natsuya, on apprend aussi que, plus jeune, alors qu’ils étaient en Amérique, Ikuya a manqué de se noyer (une deuxième fois, donc !). Il en souffre encore aujourd’hui puisqu’il semble souffrir d’un syndrome de stress post-traumatique : flash backs, amnésie,… on coche plusieurs symptômes.

Ce jour-là, c’est Hiyori qui l’a sauvé, et depuis, il veille sur lui. Je me doutais qu’il n’était pas bien méchant et qu’il avait ses raisons d’être hostile, mais je ne m’attendais pas à un passé aussi tragique ! Ce n’est pas seulement qu’il se méfie de ses anciens camarades par instinct, c’est qu’il a vu à quel point ça a affecté Ikuya, au point qu’il se mette en danger. Il l’a presque vu mourir, et il sait qu’encore aujourd’hui, il en garde des séquelles. Evidemment qu’il ne veut pas que des fantômes du passé tournent autour d’Ikuya à un moment aussi important de sa vie !

HIGHLIGHTS

  • L’animation de cet épisode était superbe. On a encore une scène de noyade très travaillée, mais aussi la morning routine de Rin à laquelle on a apporté un soin tout particulier. Y’a même une très belle canette qui flotte l’instant de quelques secondes mais qui a l’air d’avoir pris la moitié du budget de l’épisode.
  • Rin garde précieusement la photo de groupe de Samezuka et l’omamori qu’il a reçue de Momo et Nitori sur son bureau… je fonds… cette équipe me manque, je l’aime tellement !!!
image1 (4)
  • J’apprécie le fait que les scènes à Sydney soient intégralement en anglais. Peu d’anime font cet effort (c’est le seul que je connaisse d’ailleurs). C’est plus réaliste !
  • Je ne sais pas depuis quand, ni comment, ni à quelle fréquence, mais Makoto et Sousuke sont en contact, et j’adore.
  • J’ai adoré la scène où Natsuya sort des magazines de muscles pour convaincre Mikhail de le coacher… et évidemment, Gou a les mêmes… excellent, c’était très drôle, et ça nous a permis de revoir Ayumu !!!
  • D’ailleurs, je vois plus Ayumu que Nitori.
  • C’est la deuxième semaine sans Nitori, je ne me sens pas bien. Pas un highlight.
  • Asahi est jaloux que Kisumi ne passe pas plus de temps avec eux… il l’a un peu étranglé, et Kisumi a aimé ça… pas besoin d’en dire plus…
  • Rin qui compare Natsuya à Sousuke… encore une fois, je fonds… C’était vraiment ce que j’avais espérer de cet épisode en fait : Natsuya et Rin en manque de leurs copains respectifs.
  • Aussi, j’ai adoré le sous-entendu qu’a fait Natsuya en disant que Rin veut nager avec pleins de mecs différents…
  • Mikhail dit que Natsuya lui fait penser à quelqu’un qu’il connaissait… et j’imagine qu’il parle du mec mal rasé ? Ils sont ensemble sur le visuel de la saison, c’était les deux personnages « mystères » dont on ne nous a pas révélé les identités à l’avance… c’est qu’ils doivent bien être liés…

Episode 4 – « Perte par immixtion ! »

Cette semaine, on reprend là où s’était arrêté : les garçons errent sur le campus de Shimo U à la recherche de leur petite sirène, Ikuya.

En effet, Ikuya et la petite sirène, même combat. On s’en doutait déjà un peu car l’opening suggérait un lien entre Ikuya/Hiyori et le conte d’Andersen ! Ca se confirme dans cet épisode qui commence et se termine sur un monologue d’Ikuya, narrant l’histoire et essayant de s’y projeter. Qu’a-t-il sacrifié ? Qu’a-t-il gagné ? Par qui veut-il être sauvé ? Lui-même ne semble pas (encore) avoir les réponses.

Et les retrouvailles avec ses anciens amis ne seront pas pour tout de suite puisque peu importe où ils cherchent, tout ce qu’ils trouvent, c’est Hiyori, plus que jamais en mode chien de garde.

Il les fait d’abord patienter deux heures, le temps qu’Ikuya finisse son entraînement. En attendant, ils vont à la cafétéria du campus et retombent sur le mec mal rasé, toujours aussi énigmatique (plus ça va, plus il est absurde : cette fois-ci, il baragouine un truc sur le kitsune udon avant de tailler la route).

Evidemment, quand ils reviennent au bout de deux heures, Ikuya est déjà parti depuis longtemps ! Mais pour le coup, ce n’est même pas la faute de ce brave Hiyori : Ikuya se sentait mal. Il a encore manqué de se noyer ! Et la raison est toujours la même… il repense à sa première conversation avec Haru depuis des années en haut de ce pont, puis repense à leur promesse, et tout devient noir. Lui-même se rend enfin compte qu’il n’a pas tourné la page.

Mais du coup, on peut imaginer qu’Hiyori est encore un peu plus remonté qu’avant, et il est catégorique : des « faibles » n’ont rien à faire son « meilleur ami ».

Je l’ai déjà dit la semaine dernière, mais vu son état, je comprends le comportement d’Hiyori. Cela dit, il va finir par lui faire plus de mal que de bien. Il veut à tout prix l’empêcher de revoir Haru et les autres, mais Ikuya en a besoin pour tourner la page. Il a des choses à régler avec eux s’il veut espérer pouvoir aller de l’avant, et Hiyori, même s’il a toutes les bonnes intentions du monde, se met en travers de ça. (En plus, c’est le genre à « mentir dans l’intérêt d’Ikuya », et ça ne me plait pas trop !)

Pendant tout ce temps, la tension est palpable. Hiyori est passif-agressif, Asahi a le sang chaud, Haru n’est pas à l’aise. Seul Makoto reste calme, composé, raisonnable,… mais quand Hiyori provoque Haru, alors là ! il devient sérieux, serre le poing… C’est décidé : Hiyori affrontera Makoto. Celui qui gagne la course « méritera » d’être ami avec Ikuya.

L’enjeu est un peu ridicule, formulé de cette façon… C’est des gamins, et Kisumi leur dit d’ailleurs ! Mais bon, apparemment, c’est en nageant les uns contre les autres qu’ils arrivent à se comprendre… C’était sans compter sur Hiyori qui, même après avoir reconnu que le niveau de Makoto était excellent (surtout pour quelqu’un qui n’a pas nagé depuis un moment), estime qu’ils ne méritent pas « d’être copains avec Ikuya »…

Je radote mais… même si tout ce que Hiyori fait pour Ikuya est louable, sur ce coup, il l’infantilise beaucoup trop ! (il n’a pas à décider avec « qui il traîne », c’est pas son père, et il a passé l’âge de ne plus vouloir partager ses copains !), fait des choses comme ça derrière son dos sous prétexte que Natsuya lui a dit de « veiller sur lui »,… ça ne l’aide pas ! Ca me frustre mais je comprends sa position ; à ce jour, il continue de voir Ikuya souffrir à cause de ce qu’il s’est passé au collège…

L’épisode se termine sur une punchline sanguinaire de Hiyori à Haru : « Tous les gens qui nagent avec toi finissent par souffrir ». Ca l’a bien secoué !!! ça me fend le cœur de le voir comme ça ! D’autant plus que c’est faux ! Rin a tellement plus de choses à se reprocher que Haru ! Et tous ces trucs sont si vieux, on le fait culpabiliser pour des trucs qu’il a fait à 12 ans alors que depuis, il a fait tellement de chemin ! Il ne demande qu’à s’excuser !!!

image1 (1)

A côté de ça, on a aussi des nouvelles de Sousuke ! On le retrouve pendant une consultation : son médecin lui annonce qu’il est bien parti pour renager ! Mais que s’il voulait se remettre sérieusement à la natation, il allait devoir prendre une décision… tin tin TIN (probablement une opération ?) ! Sur le chemin du retour, il croise Gou, et lui fait promettre de ne rien dire à Rin car il veut lui annoncer lui-même… mon cœur… En tout cas, je suis contente de voir Sousuke sur la voie de la guérison !!!

HIGHLIGHTS

  • De nouveaux quelques scènes vraiment drôles ! J’ai adoré le moment où Haru est sincèrement surpris que Kisumi ait eu raison sur quelque chose, et Asahi, outré qu’on puisse douter de son copain !
  • Et que le copain du contact de Kisumi soit ce mec avec qui Asahi s’est pris la tête dans le premier épisode… en route pour aller voir la suite du fameux « A Rat’s Life »… contente que ce film marche…
  • Puis Haru qui recommande le maquereau à un inconnu, c’est si Haru.
  • Kisumi était, comme à son habitude, vraiment chou et capricieux dans cet épisode : il insiste pour venir voir la course de Makoto et Hiyori (il est prêt à sécher son fameux club), et il boude parce qu’il est le seul du groupe à ne pas nager et donc à ne pas comprendre leurs histoires de « on règle nos différends pendant les courses ».
  • ON A ENFIN REVU NITORI !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Samezuka et Iwatobi vont s’entraîner ensemble ! Et Sousuke sera de la partie !!! Mais ça m’étonnerait qu’on en voie grand chose malheureusement… ce peu de screentime dans cet épisode-là était déjà inespéré… mais je croise les doigts pour les voir plus souvent !
  • Hiyori se prend vraiment pour le daron d’Ikuya, il décide qui « mérite » de lui parler, il lui prépare son repas…
  • Une pensée pour ce mec de l’équipe d’Haru qui se fait voler la vedette par Ikuya. (Il est mimi en plus, il a une coupe au bol, on adore.)
  • Seijuro et sa sagesse tombent à pic !
  • LE COME BACK DE MISAKI ! J’avoue, je l’avais un peu oublié. Je me demande si, outre ce caméo, il va avoir une importance quelconque à un moment ou à un autre de l’histoire ? Ils cherchent toujours un coach, ce qui me semble parfait pour Makoto… (cela dit, ça sera compliqué à plein temps puisqu’il vient à peine de commencer ses études…)
  • Hiyori est ce que les jeunes sur le net appellent un « savage ». « MOI je tiens mes promesses », waw…
  • Il a utilisé le mot « DELICAT » pour décrire Ikuya… j’adore le choix de mot. C’est vraiment une demoiselle en détresse.

Episode 5 – « Entraînement de mauvais augure ! »

Après tout ce drama, un épisode plus léger sur Iwatobi et leur entraînement commun avec Samezuka et Soufuukan. C’est l’occasion de faire plus ample connaissance avec les nouveaux membres de l’équipe. Dès les premières minutes, on a déjà une bonne idée de la dynamique du groupe, et les duos kouhai/senpai semblent déjà formés ! Ils sont adorables. Mais tout n’est pas tout rose chez eux non plus ! L’épisode se concentrait surtout sur Romio et ses faiblesses. En effet, cet épisode était l’occasion de voir ce que les nouveaux valent en natation, et il se trouve que Romio a un petit problème au niveau de ses départs : il démarre toujours en retard. On apprend finalement que ça lui est arrivé pendant une importante compétition au collège et depuis, il a systématiquement des problèmes de timing. Ca faisait de la peine de le voir si contrarié alors que jusqu’à présent c’était une boule d’énergie.

Pas de panique ! ses coéquipiers ont tous mis en œuvre pour qu’il reprenne confiance en lui et qu’il se rende compte que ce problème n’est pas insurmontable. Même Sousuke s’y met. Pour le dernier jour, les trois écoles décident d’organiser un relais : une course décisive pour Romio. Rei va se remémorer son premier relais, avec Haru et les autres, pour encourager Romio a trouvé cette même confiance que lui a gagné à l’époque en nageant avec ses amis.

Et ça marche.

image1 (2)

Samezuka gagne (mes bests !), mais c’est aussi une victoire pour Iwatobi qui s’est rapproché, pour Romio qui s’est rendu compte de ce dont il était capable.

Dans le même temps, comme on s’y attendait, Natsuya est accompagnateur pour Soufuukan, et recroise donc Sousuke, accompagnateur pour Samezuka. Les deux discutent de ce qui a changé depuis leur première rencontre dans Take Your Marks. C’est là qu’on a la confirmation que le choix qui s’offre à Sousuke s’il veut renager en compétition, c’est de se faire opérer, mais que si le traitement se passe mal, sa carrière sera définitivement condamnée. Une décision difficile à prendre, que Natsuya voudra décider avec un pile ou face !!! C’est très Natsuyesque comme comportement. C’est tout lui, ou du moins le Nouveau Lui ; je le vois bien prendre la plupart de ces décisions importantes comme ça, on ne devient pas un globe-trotteur chômeur par hasard. Sousuke ne jouera pas le jeu jusqu’au bout et lui dit qu’il prendra sa propre décision. Natsuya ne se fait pas de souci pour lui…

A partir de là tout est tracé… parce qu’à côté de ça, Makoto, qui, de but en blanc est devenu le coach de Misaki et les autres enfants du club (on l’avait vu venir, mais pas AUSSI VITE), revoit Nao pour la première fois depuis le collège, et on sait qu’il étudie la médecine sportive, donc… ce n’est qu’une question de temps avant que ça ait un rapport avec Sousuke et sa condition.

HIGHLIGHTS

  • Je n’ai pas l’impression que le chara design de Nagisa ait tant changé et pourtant il fait plus mature !!!
  • C’était trop drôle de voir les différentes réactions à la conduite de Amataka. Shizuku était à l’article de la mort, pendant que Romio était tout excité d’avoir l’impression d’être sur des montagnes russes.
  • Ravie d’avoir vu Nitori ne serait-ce que deux petites minutes dans son rôle de capitaine. Le meilleur.
  • Momo ne se souvenait même pas d’Aoba, ça me tue ! Leurs interactions étaient trop drôles, je les adore. J’attendais ces retrouvailles plus que n’importe quelle autre. Ikuya and Haru, who ?
  • Ayumu fait du curry, aaah, elle est parfaite. On en apprend un peu plus sur les familles des nouveaux. Celle d’Ayumu est dans le curry, celle de Shizuru, dans les algues.
  • Haru est encore salement perturbé par les paroles tranchantes d’Hiyori. Quant à Natsuya, il repense à celles de Rin, et peut-être bien qu’il va reprendre la natation plus sérieusement maintenant…
  • Natsuya est si fier de son petit-frère !!! Il y a de quoi !
  • A la fin, Natsuya et Sousuke se fist bump comme de vrais BROS.

Episode 6 – « La sirène des abysses ! »

Retour au drama avec un épisode centré sur Hiyori, l’incarnation même du drama. On est maintenant à la moitié de la saison, et ça y est, c’est le même où tous les sceptiques vont enfin accepter Hiyori dans leurs cœurs.

D’abord, il se remémore son passé, où il était très seul. Timide, pas d’amis, et des parents absents. Et il détestait ça ! Mais il ne laisse rien paraitre, car il ne veut pas décevoir les adultes de son entourage. C’est seulement dans l’eau qu’il se sentait lui-même. Et c’est là qu’il a rencontré Ikuya pour la première fois. Quel retournement de situation ! On pensait qu’ils s’étaient rencontrés en Amérique, mais leurs chemins s’étaient déjà croisés quelques années plus tôt ! Ils sont… destinés.

Lui aussi est très attaché à « La petite sirène », et en a sa propre interprétation. C’est lui la sirène, qui a sauvé Ikuya, son prince, quand il s’est presque noyé à l’époque. Mais tout le monde n’a pas cette même interprétation…

Les temps d’Ikuya sont de moins en moins bons, et on sait pourquoi. Il est chamboulé depuis qu’il a revu Haru, et ça, Hiyori en a bien conscience. Ca le frustre qu’Haru mette les perspectives d’avenir d’Ikuya en péril par sa seule présence.

Ikuya se confie un peu : il déteste être aussi dépendant des autres. C’est pour ça qu’il se renferme, qu’il ne veut plus avoir à compter sur les autres. Et il pensait avoir réussi, jusqu’à ce qu’il revoie Haru, et qu’il ressente à nouveau cette faiblesse.

C’est là que la Petite Sirène intervient : Hiyori se sent impuissant dans cette histoire. Il sait que ce problème le dépasse, et date d’une époque où il n’était pas encore dans la vie d’Ikuya. Mais depuis qu’ils se sont rencontrés, il a toujours été présent pour lui, il a tout fait pour lui, il lui a sauvé la vie, mais ce n’est pas assez. Il le sait. Il ne peut rien faire. Et à la fin de l’histoire… la petite sirène s’évapore.

Il retrouve finalement Ikuya dans un parc. Perdu dans ses pensées, il regarde le ciel mais n’y voit pas d’étoiles. Il repense au soir de sa promesse avec Haru, où le ciel en était constellé, où il avait l’impression que tous ses vœux allaient être exaucés. Haru Haru Haru. Pour Ikuya, c’est lui la sirène : il a échangé son cœur contre de la façon mais il n’a pas réussi à devenir humain. Et s’il se noie à nouveau, personne ne viendra le sauver. Puis, il se passe ça :

image2
KyoAni était déchaîné, y’avait des zooms sur chaque partie de leurs corps et tout. Ils SAVENT ce qu’ils font !

Hiyori s’énerve pour de bon, il est au bord des larmes. Il veut juste que tout redevienne comme avant. Avant Haru. Et qu’Ikuya puisse aller de l’avant, qu’il oublie ce mec, et qu’il se reconcentre à nouveau sur la natation. Il a les capacités, pas besoin d’étoiles filantes. Mais Ikuya hausse le ton, le repousse, lui dit qu’il ne comprend pas. Et part en s’excusant. Encore une fois, Hiyori est impuissant.

C’était INTENSE.

Il se passe aussi des choses du côté de Haru, qui apprend enfin l’identité du « mec mal rasé ». Il s’appelle Ryuuji, et c’est un coach. Encore un truc qu’on n’avait pas vu venir, n’est-ce pas ? Encore plus inattendu : c’était le rival de Mikhail à l’époque… C’est le mari de la sœur d’Asahi, le reporter sportif, qui a balancé toutes ces infos comme si de rien n’était : il ne se rend pas compte de que ce mec a fait pour préserver son identité devant ces jeunes !

Pas de surprise ici, mais je suis contente que ça avance un peu au niveau de ce « personnage mystère » : il semblerait qu’il soit décidé à coacher Haru (et avec Mikhail qui coach Rin, ça va faire beaucoup de rivalités !). Mais avant, il faut que ce dernier se détache une bonne fois pour toute de sa nage de prédilection, le free. Crise existentielle : pourquoi Haru ne nage-t-il que le free ? « Nage autre chose » lui dit tout simplement le petit Misaki. C’était aussi simple que ça ! Haru ne s’en remet pas !!!

Cet épisode marque aussi le grand retour de Nao. Pas juste une apparition cette fois. Il retrouve ses petits kouhai, qui ont fait bien du chemin depuis. Il les encourage à encourager les choses avec Ikuya, mais il ne mesure pas l’ampleur du DRAMA. J’ai aimé que Haru ne garde pas ses sentiments pour lui et dise clairement que ce que lui avait dit Hiyori le tracassait. Ca ne va pas quitter son esprit en un claquement de doigts, mais au moins, Asahi a pu un peu le rassurer en lui disant que dans son cas et dans celui de Makoto, personne n’avait souffert d’avoir nagé avec lui.

Pressée de voir la suite, je trouve que c’était un des meilleurs épisodes ! J’espère qu’on aura aussi un peu l’occasion de connaître Hiyori autrement qu’à travers Ikuya parce que maintenant je suis investie dans son personnage, et j’en veux plus !

HIGHLIGHTS

  • Bébé Ikuya m’a fait FONDRE. Quelle bouille… j’utilise jamais le mot bouille, mais ça, ça c’était une BOUILLE, une bonne.
  • Y’a un mec de l’équipe d’Ikuya qui yodel et on en voit pas plus ? the fuck ? donnez aux spectateur.ices ce qu’on veut vraiment.
  • Les flashbacks me fendent le cœur parce qu’on y voit Ikuya si joyeux, souriant,… c’est loin, tout ça. Quand on va voir le premier sourire du Grand Ikuya, on va jamais s’en remettre.
  • « National No Mackerel Day », Asahi me fait toujours bien rire.
  • En attendant d’avoir quelqu’un a coacher, Ryuuji a un BLOG, et là en ce moment, tout ce qui le préoccupe c’est que son blog soit populaire, il en fait même la pub… pourquoi ce mec est… moi ?
  • Quand est-ce que Mikhail et Gou vont se rencontrer et parler de muscles ?

Episode 7 – « Relai loin du monde ! »

Quel épisode ! Je ne sais pas par où commencer alors je vais tout simplement commencer par le début : comme on s’y attendait, Ryuuji coach Haru… à la demande de ce dernier ! Alors celle-là, je ne l’avais pas vu venir ! C’est Haru qui a demandé à être coaché ! Il se passe pas mal de trucs relativement prévisibles cette saison donc j’aime quand Free! nous surprend comme ça. Et chaque semaine, je suis un peu plus bluffé par Haru et son évolution… il n’a même pas bronché quand Ryuuji a essayé de le provoquer en osant réaffirmer qu’il aimait tout sauf le maquereau ! Mais bon, Haru est mature maintenant, et c’est pour la bonne cause : « c’est pour Ikuya ».

Ikuya qui, d’ailleurs, ne s’arrange pas. Ses temps ne s’arrangent pas, son moral non plus. Et depuis le dernier épisode, il est en froid avec Hiyori ; même leurs coéquipiers le remarquent. Maintenant qu’on sait tout ce qu’on sait sur Hiyori, ça me fait encore plus mal de le voir souffrir en se demandant comment leur relation a pu se détériorer de cette façon. Il trouve tout ça injuste, et moi aussi.

Retour sur Haru, qui parlent de ses rêves avec ses coéquipiers. Il se rend compte qu’ils avaient tous l’objectif de devenir pros depuis l’enfance, ce qui lui donne l’occasion de repenser à tout le chemin parcouru jusqu’à aujourd’hui, de sa relation avec la natation jusqu’à maintenant.

Ikuya répond enfin à un appel de son frère, qui est bien conscient qu’il n’est pas au top de sa forme et qui le rassure en lui disant que si ça ne marche pas pour lui cette année, ça marchera la suivante. Toujours aussi bienveillant ce Natsuya. Il retrouve ensuite Nao ! une réunion que j’attendais avec impatience… (apparemment ils ne s’étaient pas vu depuis longtemps en plus !). C’était court, mais je pense que leur discussion lui a fait du bien parce qu’il a enfin entendu quelqu’un lui dire cash qu’il serait peut-être temps de prendre la situation d’Ikuya, ainsi que sa propre situation et son avenir, au sérieux. Natsuya avait l’air de caresser l’idée de devenir pro pour être plus proche de Nao, et maintenant qu’il entend ça de sa bouche, je pense qu’il va bientôt faire de grandes choses…

Ensuite, un peu de screentime pour Sousuke qui va visiblement se faire opérer à Tôkyô ?! « Plus d’hésitation ». Il a son omamori et les paroles de Natsuya avec lui. Sans oublier Kazu-nii ! J’adore leur relation ; tout comme Natsuya, Kazu a aussi vadrouillé à travers le monde avant de trouver sa voie, parce que parfois, c’est nécessaire ! C’est pas une course ! J’apprécie que Free! pousse ce message cette saison.

Vient le jour J de l’importante course qui va déterminer s’ils sont qualifiés pour l’All Japan Invitational ou non. On retrouve brièvement Nagisa, Rei, et Gou pour apprendre que Rin déchire tout en Australie : il s’est qualifié et pourra donc re-nager contre Haru si ce dernier se qualifie. Et il le fait bien sûr ! Haru gagne sa course, Asahi, ex-aequo avec Hiyori, gagne aussi la sienne.

Alors qu’Asahi se prépare pour la prochaine épreuve, il tombe sur Ikuya… les deux ont enfin l’occasion de parler seuls à seuls. Il peut enfin s’excuser d’avoir dû déménager sans prévenir. Ikuya lui dit qu’il ne lui en tient pas rigueur, mais Asahi insiste : il s’en veut, mais malgré tout, il a continué jusqu’à ce jour de le considérer comme un ami. Mais c’est trop tard ; tous ces mots auraient peut-être pu atteindre Ikuya avant, mais maintenant, il s’est enfermé dans sa mentalité de « je dois être seul, je ne peux dépendre de personne, personne ne va me sauver », et Asahi ne parvient pas à toucher Ikuya. Ni Asahi, ni Hiyori (que Ikuya n’est même plus sûr de considérer comme un ami ?! violent).

Le seul qui a une chance, le seul qu’Ikuya attend, c’est Haru.

Et ça tombe bien, parce que quand Ikuya monte sur le podium, devinez qui est juste à côté de lui ! Haru ! On démarre l’épisode sur un retournement de situation, et on le termine en beauté sur un autre, encore plus surprenant ! C’était donc ça la raison de son entraînement avec Ryuuji ! Le but, c’était de pouvoir nager le medley individuel aux côtés d’Ikuya aujourd’hui. Et juste avant que le départ ne soit lancé, il lui dit des mots qu’il avait besoin d’entendre : « Ne dis pas que tu peux le faire seul. Tu n’es pas seul. » J’en ai des frissons ! Lui qui ne nageait que le free… il s’est surpassé POUR Ikuya. Il tient vraiment à lui, et à réparer ce qu’il a fait… waw. Il savait ce qu’il avait à faire, et il l’a fait ! Il va sauver le prince… ! Je ne tiens plus en place, j’ai tellement hâte de voir l’issue de cette course… Cette saison est de mieux en mieux… !

HIGHLIGHTS

  • J’adore coach!Makoto.
  • Kisumi va bouder chez la sœur d’Asahi parce que ses copains n’ont plus de temps pour lui !!! J’ai un faible pour Kisumi qui se plaint.
  • Et un faible pour Kisumi avec un bébé, aussi. Et l’oncle Asahi jaloux que le bébé préfère Asahi à lui ! Les voir comme des parents s’occuper d’un bébé, c’est du fanservice auquel je ne dis pas non.
  • Sei a de nouveau fait une apparition de moins d’une minute pour partager sa Sagesse. Ils en ont toujours besoin, on crache jamais dessus.
  • L’ECHANGE DE REGARD ENTRE MAKOTO ET RYUUJI QUAND IL LUI DIT DE PAS MANGER AUTOUR DE LA PISCINE. INTENSE.
  • Trop précieux Kisumi qui veut se rendre utile dans l’affaire Ikuya et qui demande à Makoto ce qu’il peut faire pour aider… il me fait vraiment fondre cette semaine. Plus que d’habitude, je veux dire.
  • Après Nao, c’est Natsuya que Haru et Asahi revoient enfin ! Asahi était pris de court mais s’est ressaisi et lui a parlé tout poliment ! Adorable !
  • Et faut qu’on parle d’Asahi qui se motive toujours en se répétant « je suis un prodige, je suis un prodige » parce que je suis pas prête de m’en remettre.
  • Ca n’a pas de rapport direct avec l’épisode mais on est maintenant à plus de la moitié de la saison et il y a toujours plusieurs personnages « mystères » de l’opening qui n’ont pas été introduit ?! Je me demande quand et comment ça va bien finir par se faire…

Episode 8 – « La métamorphose de l’âme ! »

Ca fait trois semaines d’affilée que je dis ça, mais là ça y est, on tient LE meilleur épisode de la saison. Pour l’instant. Mais cet épisode était tout ce qui fait Free!, on ne pouvait pas demander plus, on ne pouvait pas demander mieux.

L’épisode s’ouvre sur une discussion entre Makoto et Hiyori : les deux se sont croisés juste avant le medley individuel, et Makoto est bien décidé à faire comme s’il n’y avait absolument aucun DRAMA entre eux, il parle à Hiyori comme si de rien n’était, en adulte mature qu’il est. Et ce qu’il lui dit, en gros, c’est de se calmer ! et de croire un peu plus en Ikuya. Mais Hiyori le prend mal, et en a marre que tout tourne autour de Haru. Haru par-ci, Haru par-là, ça suffit ! Makoto ne se laisse cependant pas intimider, il reste calme, et lui dit que Haru est spécial : s’il nageait avec lui, il comprendrait.

La course va commencer. Nao rejoint Natsuya en vitesse. Je pense qu’il est important de préciser que Nao est le SEUL personnage à ne pas être surpris qu’Haru participe au medley individuel.

Le départ est lancé, mais quelque chose retient encore Ikuya, qui nage contre l’eau et pas avec l’eau ! Toujours le même problème. Mais avoir Haru à ses côtés change la donne, il part dans un long monologue où il fait un peu d’introspection : il se rend compte que pendant tout ce temps, alors qu’il s’isolait sous prétexte de vouloir devenir « plus fort », il fuyait, mais nager avec les autres et POUR les autres, c’était ça, la vraie force. Il devient livre. « Il est de retour ». Même s’ils sont dans des équipes adverses, Makoto et Asahi encouragent Haru ET Ikuya ; j’ai adoré ce passage, ils ont compris que pendant cette course, ils avaient retrouvé leur ami d’enfance, et à ce moment, même s’ils étaient dans des équipes différentes, ils sont toujours la même équipe qu’ils formaient au collège.

Ikuya arrive donc premier. Il a retrouvé le sourire, et il a retrouvé son ami. « Tadaima » « Okaeri ». J’ai mis sur pause pour me remettre de mes émotions.

Haru lui dit qu’il est content d’avoir enfin pu tenir sa promesse ; Ikuya est surprise qu’il s’en souvienne, et quand Haru lui dit que jamais au grand jamais il ne pourrait oublier, il fond en larmes dans ses bras.

image1 (3)

C’était magnifique.

Après la course, les deux se remémorent le soir de leur promesse. Le moment est interrompu par Asahi et Makoto ; Haru n’a aucune intention de leur cacher de quoi ils étaient en train de parler, ce qui embarrasse un peu Ikuya, même s’il finit quand même par leur révéler le vœu qu’il a fait pendant la pluie d’étoiles filantes : devenir un héros, comme Haru. C’est autour d’Haru d’être embarrassé !!! (Et Makoto ne se prive pas de le pointer du doigt.) Un héros, qui inspire les gens autour de lui, et qui les aide quand ils en ont besoin. C’est ce genre de héros qu’Ikuya aspirait à devenir. Haru, le héros en personne !, lui fait remarquer qu’il est peut-être déjà un héros pour quelqu’un (mmmh on se demande qui !!!). Ikuya ne sait pas trop quoi dire, mais Makoto, qui était d’humeur à faire rougir Haru, lui dit qu’il ne s’en rend peut-être pas compte, à l’instar d’Haru.

Toute cette scène était si adorable, ça réchauffe le cœur de revoir les héros d’High Speed enfin réunis et, surtout, en bons termes. On les retrouve enfin, ils se retrouvent enfin.

Mais il reste encore une chose à régler ! Hiyori.

Ikuya s’empresse d’aller le retrouver. Maintenant qu’il est en paix avec lui-même, ça serait bien d’en faire un peu profiter son meilleur ami.

Mais Hiyori est encore au plus mal. Quand Ikuya lui dit qu’il veut renager des relais, il ne se sent même pas concerné, non, il fait le jaloux (réflexe). Ikuya essaie de lui faire comprendre que c’est avec LUI qu’il veut nager, quand leur capitaine entre dans la pièce, félicite Ikuya et lui demande s’il ne voudrait pas par hasard nager dans le relais qui a lieu dans environ 10 minutes (j’ai du mal à croire que l’équipe n’était pas déjà décidée à l’avance mais pour les besoins du scénario c’était très important qu’Ikuya puisse le rejoindre à la dernière minute). Il accepte à une condition : pouvoir nager avec Hiyori. Il n’y a qu’avec lui qu’il s’en sent capable. Hiyori est toujours sur ses gardes, mais quand Ikuya lui demande s’il veut bien nager avec lui, avec une bouille pareille !!!, comment refuser ?

Et donc ça y est, c’est parti, on a un relais qui oppose les universités Hidaka et Shimogami, avec Haru contre Hiyori.

Quand Makoto a suggérer à Hiyori de nager avec Haru en début d’épisode, je me disais justement « ah, voilà quelque chose que j’aimerais voir ! », et KyoAni m’a répondu « TKT ».

Course très anticipée, Iwatobi et Samezuka vont la suivre en direct. (Heureusement, parce que sinon Nagisa aurait fait un de ces caprices !!!)

Avant le départ, Ikuya charrie Asahi en imitait son « boku ha tensai, boku ha tensai », « je suis un prodige », son rituel pour se donner confiance en lui avant une course. C’était une de mes scènes préférées !!!

Hiyori et Haru sont en dernière position. A ce stade, Hiyori est encore au fond du trou, mais en nageant avec Haru, il comprend. Il comprend Haru, et il comprend Ikuya. Alors il se donne à fond et… arrive deuxième. Mais comme la défaite de Samezuka à la fin de la deuxième saison, c’est une victoire quand même, c’est une victoire humaine. La victoire, c’est Ikuya qui lui tend la main avec un grand sourire. Ils sont réconciliés, ils ont enfin nagé un relais ensemble, et vont pouvoir aller de l’avant. Ca vaut toutes les premières places du monde.

Seul Ryuuji ne s’emballe pas. Il ne donne que « 70 points » à Haru : ce n’est pas encore sa FORME FINALE. Il n’a pas fini de « se transformer »… possible foreshadowing ? Cette réplique m’a fait penser à la fameuse scène de l’opening où Haru détruit une piscine grâce à sa transformation en super saiyan.

On revient sur Ikuya, qui vient à peine de faire le rapprochement entre le garçon solitaire qu’il avait rencontré quand il était encore haut comme trois pommes… et Hiyori. Il lui demande si c’était bien lui, mais tout ce que Hiyori se contente de dire, c’est qu’il était sûrement un héros pour ce petit garçon. Ikuya n’en revient pas… et moi non plus.

Comme Nao lui a conseillé dans l’épisode précédent, Natsuya prend sa vie en main : il va féliciter Ikuya, s’excuser d’abord, puis le remercie de l’avoir aidé à trouver un nouveau rêve. Les larmes aux yeux, il lui dit qu’il veut devenir pro à ses côtés. Hiyori les rejoint, et Natsuya s’excuse de lui avoir confier la lourde responsabilité de veiller sur son petit-frère pendant tout ce temps (et Ikuya fait mine d’être vexé). Il s’en va l’esprit plus léger, un objectif bien clair en tête. Hiyori, qui était encore si possessif il n’y a même pas 2 heures de cela, incite alors Ikuya a rejoindre ses amis.

S’en suit alors encore un moment attendrissant entre les amis d’enfance. Ca fait tellement plaisir !!! Et Ikuya est bien content d’avoir retrouvé ses copains. Il prend un malin plaisir à taquiner Asahi. Ils lui ont tant manqué, ça se voit. Ils parlent déjà d’entraînements communs entre les deux universités : ils ont bien l’intention de rattraper le temps perdu.

Pendant ce temps, Hiyori croise le chemin de Kisumi, qui lui demande de rejoindre le club de basketball : classic Kisumi. Et le meilleur, c’est que Hiyori va y réfléchir…

L’épisode se termine sur une scène post-générique où l’on voit Rin à l’aéroport… il est de retour au Japon !

Vraiment, à mes yeux, cet épisode était proche de la perfection. On a eu le relais individuel de Haru, la fin de l’arc d’Ikuya, les retrouvailles d’Iwachuu, un relais (l’essence même de Free! !!!), la réconciliation avec Hiyori, plein de moments d’émotions,… et tout autant de belles promesses pour la suite.

A en croire le previews, les nouveaux personnages vont enfin être introduits… Rin va retrouver ses amis et faire la rencontre d’Ikuya… et si leurs kouhai viennent les voir, j’espère aussi voir les retrouvailles de Rei et Asahi… Cet épisode nous a déjà tant donné et on a pourtant encore tant de choses à voir cette saison. Une saison ne suffira peut-être pas ! C’est vrai, non ? Avec toutes ces promesses de débuts sur la scène internationales, quatre épisodes ne seront pas suffisant… d’autant plus qu’on sait déjà qu’ils vont être consacrés à la compétition All-Japan… quatrième saison ? nouveau film(s) ? Je ne sais pas encore, mais je ne peux pas concevoir que Free! se finisse sur cette saison.

UN SEUL HIGHLIGHT CET EPISODE

image1 (6)
Le seul highlight qui compte.

Episode 9 – « Accalmie en soirée ! »

Il faudra finalement attendre encore un peu avant le vrai come back de Rin, qui est pour l’instant encore de retour au Japon plus ou moins incognito. On avait d’autres chats à fouetter cette semaine puisque cet épisode marque l’apparition non pas d’un mais de deux nouveaux personnages !

C’est la fameuse rouquine du générique que l’on découvre en premier. Comme beaucoup l’avait déjà deviné, c’est la sœur Mikoshiba, « Isuzu », et… j’en suis peut-être un peu tombée amoureuse. Trop cool, casquette à l’envers, elle aime la natation et les jeux d’arcades… comme vous pouvez vous en doutez, j’ai décidé… qu’elle était lesbienne… et si elle n’a pas le coup de foudre pour Gou comme le veut la tradition Mikoshiba, je me sentirais trahie.

Son adversaire à la salle d’arcade n’est autre que l’autre nouvelle tête de cette saison : « Al », diminutif d’Albert… un suédois ! Et si son visage semble familier à Isuzu, c’est parce qu’il est, lui aussi, un nageur, et pas n’importe lequel… mais ça, elle s’en rendra compte plus tard.

En attendant, on retrouve Makoto et Asahi, qui peuvent enfin parler normalement à Ikuya et même à Hiyori. Hiyori qui est toujours bitchy, passif-agressif, possessif, mais maintenant, de manière amicale ! Y’a du progrès !

On a aussi une courte mais importante apparition de Natsuya et Nao, qui discutent de la compétition à venir. Natsuya ne perd pas de temps avec son « nouveau rêve » et s’est inscrit en dernière minute au medley individuel. Ils mentionnent aussi un potentiel adversaire pour Haru et Ikuya : un certain Kinjou.

Haru, le principal intéressé, n’est pas avec eux puisqu’il est à un camp d’entraînement en vue des All-Japan Invitationals. Il fait la connaissance d’Izuru, qui est en fait la capitaine de l’équipe de natation de son université. Elle est pleine d’énergie, et n’a que des compliments pour Haru ! Elle dit l’admirer et vouloir nager avec lui. Elle affirme que le sexe n’a pas d’importance dans les compétitions et qu’elle bat d’ailleurs les garçons de son équipe : feminist icon. C’est intéressant que son équipe semble être mixte parce qu’on n’a encore jamais vu une fille nager dans Free! et… il serait temps, c’est l’occasion.

image2 (1)
Ce qu’il passe dans la tête de Haru quand il apprend qu’Isuzu est une Mikoshiba.

Haru rencontre ensuite l’autre nouveau, Al, qui… aime le maquereau ! Ils ont déjà tout pour s’entendre ! Ils partagent donc un repas malgré la barrière de la langue.

KyoAni nous a bien eu avec Al, parce que le peu qu’on avait vu de lieu jusqu’à maintenant laissait penser qu’il était menaçant, mais il est tout ce qu’il y a de plus adorable !

Et en parlant d’adorable… Ikuya et Hiyori sont maintenant les bienvenus à Marron ! Cette scène a réchauffé mon cœur, ça me fait plaisir de les voir tous ensemble à leur QG… il ne manquait qu’Haru. On apprend qu’ils se sont tous qualifiés pour de nouvelles courses, de même pour Rin. Ca va donner le 100m nage libre…

Et quand on parle du loup… ! Rin surprend ses kouhai de Samezuka. En fan numéro un de Samezuka, j’étais aux anges de revoir Nitori et les autres. On a même le droit à une révélation inattendu qu’aucune théorie n’avait prédit : Mikhail est l’oncle de Nitori ?! Je savais que mon bébé était destiné à de grandes choses cette saison… il est lié par le sang à un personnage-clé de la saison… c’est pas rien, non ? non ???

Momo et Nitori prennent ensuite Rin à part pour parler de Sousuke et son opération… mais personne n’est très au courant de ce qu’il se passe… vivement les retrouvailles parce que ça commence à traîner !

De retour chez lui, Rin allume la télé et… comme par hasard… y voit un reportage sur Mikhail et son rival de l’époque, Ryuuji. Gou, qui était dans les parages, tombe des nues : c’est le fameux type à l’origine du PKH ! Encore une théorie qui se confirme !!! Et celles et ceux qui n’ont pas vu Take Your Marks doivent malheureusement être un peu confus-es là tout de suite…

Rin se souvient alors d’un avertissement de Mikhail : attention à Albert ! Sa façon de nager est d’un autre monde…

Et Haru en fait les frais à la fin de l’épisode, où il se fait battre de TRES LOIN par Al en free. En effet, il détient le record en 100 et en 200m nage libre… Un nouveau rival pour Haru, et cette fois-ci, il n’a pas le dessus. Pas du tout. Makoto arrivera juste à temps pour voir sa défaite cuisante…

Ca promet ! Mais j’adore l’idée d’un nouveau rival, qui n’en est pas un parmi les autres parce que là, il est loin devant Haru. Ca ne peut pas lui faire de mal de, pour la première fois, affronter quelqu’un de bien meilleur que lui, il fallait bien que ça lui arrive ! Et je pense que c’est ce qui lui manquait pour enfin « réveiller » la bête en lui comme en parlait Ryuuji dans l’épisode précédent. Je suis persuadée qu’Haru a tout autant de potentiel qu’Al, il faut juste qu’il le développe… L’arrivée d’Al n’en a pas l’air pour l’instant mais elle va sans aucun doute être très positive pour le personnage d’Haru.

Et j’aime qu’Al ne soit pas un antagoniste pour autant : il est gentil comme tout, et ses interactions avec Haru étaient très… pures ? Ils ne parlent pas la même langue mais ils se sont tout de suite bien entendus, ils étaient à l’aise l’un avec l’autre, et quand, plus tard, ils ont nagé ensemble, pas dans le cadre d’une course mais juste pour le plaisir… c’était une de mes scènes préférées de l’épisode. L’animation, la musique… l’atmosphère était très spéciale, très paisible. Je les aime bien, ensemble, ils ont la même « relation » avec l’eau.

C’est peut-être aussi le maquereau qui fait ça; Haru avait un sourire des plus tendres quand il l’a aidé à commander son plat…

image1 (7)

Ca valait le coup d’introduire de nouveaux personnages en dernière minute… comme d’habitude, j’ai hâte de voir la suite !!!

HIGHLIGHTS

  • Je l’ai déjà dit dans une reviews d’un des premiers épisodes mais j’apprécie le fait que les personnages étrangers parlent vraiment anglais. L’accent d’Al est particulièrement bon ! je suis curieuse de savoir qui le double mais je n’ai pas encore mis la main sur cette info.
  • J’adore qu’à peine Rin pose le pied sur le sol japonais, il pense déjà à Haru. Il va être surpris de voir qu’il n’est qu’un de ses nombreux nouveaux rivaux…
  • Je ne m’étais pas rendue compte d’à quel point Haru était sociable et serviable jusqu’à ce qu’il invite un parfait inconnu (qui ne parle même pas sa langue) à manger.
  • Iwatobi ET Samezuka se sont qualifiés pour le relais aux régionales : Iwatobi vs Samezuka – NOUVELLE génération ?! je veux voir ça !
  • Parce que oui, on a un peu vu Iwatobi aussi, et le focus était sur Rei, son évolution, et son avenir… ! Ca me fait d’autant plus croire à une suite ! Je le vois bien y jouer un rôle important !!!
  • Ikuya qui porte le bébé !!! et qui confie avoir toujours voulu un petit-frère… puis Akane qui lui propose Asahi haha il n’a pas caché sa déception, et qu’est-ce que j’ai ris !
  • Ikuya avait une expression un peu sombre quand Rin a été mentionné, je me demande s’il n’est pas un peu jaloux de sa relation avec Haru… J’attends la rencontre Ikuya/Rin de pied ferme !
  • J’adore que l’équipe de Samezuka regarde leur soap opéra à quatre sur le même téléphone…
  • Et Rin a surpris Momo avec une peluche kangourou ! précieux !
  • Et Steve l’ignore toujours aussi royalement. Y’a des choses qui ne changent pas.
  • Autre moment adorable : Makoto qui porte Misaki sur son dos pour le raccompagner chez lui. Ce moment a confirmé encore une AUTRE théorie : celle qui dit que Makoto et Haru sont les pères de ce gamin.

Episode 10 – « Le plongeon de l’espoir ! »

Le début de cet épisode ne nous apporte pas beaucoup de nouvelles informations : Haru essuie un sacré échec, pendant qu’Al est détaché et dit ne pas s’être donné plus que d’habitude (comme si la défaite d’Haru n’était pas assez cuisante comme ça). Dans le même temps, Makoto fait la rencontre d’Isuzu, qui en rajoute une couche quant à la réputation « d’Odin » d’Al : Makoto s’inquiète pour son copain.

Les choses sérieuses commencent après l’opening, quand Rin revoie enfin Sousuke. Encore une fois, des retrouvailles très anticipées !!! Je ne pensais pas que ça allait me faire autant d’effet dès les premières secondes et pourtant ! Il faut dire que c’est la première fois depuis le début de la saison qu’on les voit ensemble… C’était un moment important aussi parce qu’on allait découvrir en même temps que Rin comment c’était passé l’opération de Sousuke… soulagement général : c’était un succès.

Je savais que quand ce moment arriverait, Rin allait pleurer, mais c’était encore mieux que ce que je m’étais imaginé : il y avait carrément un flash-back avec toutes les autres fois où il a pleuré pour Sousuke, et là, ça n’a pas manqué. Moins honnête que d’habitude, il fait le fier et essaie de cacher ses larmes avec sa casquette et en prenant une grosse voix… Adorable… Toute cette scène était PURE ; la façon dont Sousuke lui a annoncé était si douce… Il est plus serein maintenant, et prêt à prendre un nouveau départ.

J’avais peur que le fait que Nitori et Momo ait mentionné l’opération à Rin gâche un peu la « surprise », et donc l’émotion du moment, mais finalement, il n’en était rien. C’était parfait.

On retrouve ensuite Makoto, qui, comme le résumé posté une semaine plus tôt sur le site officiel nous l’avait déjà révélé, n’arrive plus à entrer en contact avec Haru depuis sa course contre Al. Il en discute un peu avec Nao, qui lui offre une nouvelle perspective d’avenir… pourquoi ne pas devenir coach, et aider des athlètes comme Haru à remonter la pente quand ils ont des coups durs ? Makoto a un début de révélation, mais, interrompu par Misaki, il n’aura pas le temps de lui en demander plus.

Quota d’Iwatobi : on apprend que Rei s’est qualifié pour le 100 mètres papillon aux nationales ! Et Nagisa nagera contre Nitori lors du 100 mètres brasse ! Je sais que Nitori n’était pas vraiment le sujet mais je suis contente non seulement qu’il soit mentionné mais qu’il soit arrivé aussi loin !!! Il a tant progressé depuis le début de l’anime…

Retour sur Makoto, cette fois-ci accompagné de Rin. Lui non plus n’a bien sûr pas réussi à contacter Haru ; c’est là que Makoto lui explique la situation. Rin, qui se souvient tout de suite de la dernière déprime de Haru, n’a pas l’intention de laisser une pareille chose se reproduire et fonce le retrouver. Ils se retrouvent donc à la piscine où s’entraîne Haru, et il n’est pas tout seul…

Quand le résumé de l’épisode est sorti, je me suis tout de suite doutée que si Haru était injoignable, ce n’est pas parce qu’il était en boule dans son lit en train de remettre sa carrière en question, mais parce qu’il s’entraînait d’arrache-pied et… effectivement. Vu ses interactions avec Al, je me doutais qu’une défaite pareille ne pouvait que le motiver davantage. Et comme prévu, Ryuuji est bien décidé à « réveiller sa forme finale ». Quelques frictions, ça aussi on pouvait s’y attendre, mais même si Haru est borné, il continue de s’entraîner. Tellement qu’il n’a pas touché à son téléphone depuis deux semaines ! DEUX SEMAINES ! Je ne pensais pas qu’autant de temps s’était écoulé… j’aurais dit trois jours maximum… mais deux semaines ? sans donner de nouvelles ? Je suis étonnée que Makoto soit resté aussi calme et ne soit pas allé le voir avant…

Pour en revenir à Ryuuji, il veut ré-apprendre les bases à Haru, qui n’est pas emballé par l’idée. Tout s’arrange avec l’intervention de Makoto, qui raisonne Haru avec une analogie à base de maquereau… Il n’en fallait pas plus : ça marche. (Un des meilleurs moments de l’épisode.)

Surpris, et un peu impressionnée, Ryuuji dira plus tard à Makoto qu’il a un don pour rentrer dans la tête des athlètes. Encore un SIGNE. Il lui confie aussi qu’il a fait le tour du monde et qu’aucun athlète ne s’était démarqué, jusqu’à ce qu’il voie Haru. Et que s’il fait ce métier de coach, c’est parce qu’il veut aider des athlètes à atteindre un niveau qu’il n’a jamais pu attendre. Ca, ça lui parle à Makoto, qui en est un peu au même point que dans la saison 2 : il entend Rin et Haru parler du fait de nager ensemble, de leurs grands projets pour leur carrière, et il se demande où est sa place dans tout ça. Il n’a pas le niveau pour nager avec eux… mais Ryuuji lui montre une autre perspective… il peut rester dans ce monde, le monde de la natation, et aider Haru, et d’autres athlètes, à atteindre des sommets qui étaient pour lui insurmontables.

Après la course de Misaki, Makoto est sûr de lui : il veut devenir coach, et se tourne vers Nao pour plus de renseignements.

Cette décision, elle est un peu inattendue, mais elle a du sens. Cependant, c’était étrange de voir Makoto avoir essentiellement les mêmes doutes que pendant la saison 2, alors que son character arc, à ce niveau-là, est censé être résolu. Il a trouvé sa vocation. Et elle lui va comme un gant ! Après, coach, ça lui va aussi, et la manière dont il a eu sa révélation, je le redis, a du sens. Mais je ne peux pas m’empêcher de penser que ça sort de nulle part ? Où peut-être que j’ai loupé quelque chose ? Ce que je me dis, c’est la chose suivante : quand KyoAni a décidé de lui faire prendre la route de coach pour enfants, ils n’avaient peut-être pas dans l’idée de continuer Free! au-delà d’Eternal Summer. Mais maintenant qu’on a une saison 4, et des perspectives de suite… peut-être qu’il leur fallait un moyen de garder Makoto aux côtés des autres personnages principaux, tous nageurs pros, dans l’éventualité d’une suite où ils seraient tous sur la scène internationale.

Pour revenir sur Misaki, que j’ai un peu survolé : il a finalement re-nagé avec son rival, Natsume, et c’était très mignon (ça m’a plus touchée que je ne l’aurais pensé), mais j’aurais vraiment aimé que tout ce screentime soit consacré à AUTRES CHOSES sachant qu’on est maintenant à deux épisodes de la fin et que tant de choses relatives à l’intrigue principale sont encore en suspens…

D’autant plus que l’épisode se termine sur Iwatobi, en route pour Tôkyô ; l’épisode 11 a tout l’air de leur être presque entièrement consacré… Tout régler dans l’épisode 12 me parait bien ambitieux.

HIGHLIGHTS

  • Alors pour une fois, je ne trouve pas cet épisode MIEUX que le précédent, mais la scène où Rin offre un t-shirt koala rose à Sousuke en souvenir de Sydney est un des meilleurs moments de la SAISON. Il était très fier de son cadeau en plus.
image1
  • J’ai bien conscience qu’on n’a pas assez de temps pour TOUS les personnages, surtout ceux qui ont déjà eu leur heure de gloire par le passé, mais je regrette de ne pas voir un peu plus Nao. Là, je me suis rendue compte que c’était la première fois qu’il parlait vraiment de ce qu’il faisait dans la vie, parce que ses études dans la médecine sportive, on ne l’avait entendu que de la bouche de Natsuya, et j’étais contente de l’entendre en parler un peu avec ses mots, expliquer pourquoi il fait ça etc.
  • Très joli la scène avec la coccinelle qui se pose sur le doigt de Makoto.
  • Trop rigolo le moment où Rei fait semblant d’être possédé… personne n’a rigolé, j’étais outrée. J’ai aussi beaucoup aimé voir Haru en prince, « Makoto-donno » et autres fantaisies de l’esprit de Gou et Nagisa.
  • J’ai adoré que Rin et Makoto se donnent rendez-vous dans un aquarium… et qu’en plus ça soit parce que Makoto tenait absolument à montrer un requin à Rin… précieux.
  • Même Makoto était tout ému pour Sousuke, c’est mignon.
  • Haru a carrément dit « urusai » à Ryuuji, quelle teigne ! Je l’aime bien comme ça.
  • Pas de Ikuya, pas de Asahi, pas de Hiyori, pas de Kisumi, encore moins de Nitori. Dur.

Episode 11 – « La streamline du rassemblement ! »

Je ne sais pas si mes hormones ou si c’est parce qu’on approche de la fin, mais j’ai beaucoup pleuré pendant cet épisode, de vraies larmes de crocodiles.

Je pense que voir tout le monde réuni, l’émotion de la compétition et les petits flash-backs qui vont avec, tout ça m’a fait bien de l’effet.

Cet épisode était donc consacré aux régionales, où s’étaient qualifiés Rei, Nagisa et Nitori. C’était l’occasion pour toutes les générations de se rencontrer ou de se retrouver : Makoto a pu faire la connaissance de la nouvelle équipe d’Iwatobi (et ils l’adorent !), Sousuke est venu encourager Samezuka et il est sous-entendu qu’il leur a parlé de son opération (je regrette de ne pas avoir vu ce moment), Isuzu a rencontré Gou et à ce moment KyoAni a rendu un grand service à la communauté lesbienne, Asahi et Rei se sont retrouvés après tant d’années, et enfin, Rin et Haru, bien qu’ils soient très occupés, ont fait la surprise à leurs amis de venir.

Les larmes ont vraiment commencé à couler quand Asahi et Rei se sont croisés, se sont arrêtés, et se sont reconnus, exactement en même temps. D’une, c’était rigolo, et de deux, c’était fort parce que c’était à un moment où Rei était particulièrement stressé pour sa course, et que le destin ait mis Asahi sur son chemin des années après pour l’encourager et lui dire d’aller tout défoncer, c’était un signe que c’était son jour de chance.

Alors qu’il s’avance vers le podium, il repense à sa rencontre avec Nagisa, qui a chamboulé sa vie : il ne serait pas là aujourd’hui sans lui, et d’ailleurs rien dans Free! n’aurait vraiment été possible sans Nagisa. Encore une petite larme.

Juste avant sa course, Makoto hurle son nom, et il voit tous ses amis, Asahi qu’il vient de retrouver, Haru qui a fait le déplacement malgré ses obligations, et il est tout ému. Il arrive premier. Les larmes ne s’arrêtent plus.

Pour la course de Nagisa et Nitori, j’étais un peu plus mitigée. D’un côté, j’étais aux anges parce que même si le ship NitoRin a fait naufrage il y a bien longtemps, ça m’a quand même fait quelque chose d’entendre Rin crier son prénom pour l’encourager. D’un autre, j’étais un peu déçue qu’on nous montre si peu cette course… qui était importante pour moi ! J’ai conscience qu’objectivement, elle ne l’était pas pour l’histoire. Mais j’aime tellement Nitori, on a vu son évolution depuis la première saison, il a fait tant de progrès en trois ans et il a dit à Nagisa qu’il était déterminé à lui montrer, mais on a eu aucune introspection et la course a duré vraiment 15 secondes à tout casser… Mon lot de consolation, c’est qu’il est arrivé premier, et j’étais si fière, parce qu’il a tant donné de lui-même pour atteindre ce niveau, alors qu’il ne s’en pensait même pas capable il y a deux saisons de ça. J’espère qu’il ira loin dans la vie et qu’on voudra bien nous (me) le montrer !!!

image1 (1)

Nagisa était donc deuxième, mais il n’a pas de regrets. Il remercie Makoto et Haru pour ces années passées à nager ensemble, et le flashback m’achève. Puis entendre Rin et Haru dire qu’ils auraient regrettés d’avoir manqué ça… que sans leurs coéquipiers du lycée ils ne seraient pas où ils en sont aujourd’hui… ils n’ont pas oublié d’où ils venaient malgré le niveau où ils sont aujourd’hui.

Mais aucun de ces moments n’avaient un goût de « fin ». Vous voyez ce que je veux dire ? Je continue de penser que ce n’est que la fin d’un chapitre, et le début des choses sérieuses.

HIGHLIGHTS

  • J’adore l’admiration qu’ont les nouveaux d’Iwatobi pour Makoto. Quand il leur a tendu la main et qu’ils ont tous joint les leur pour se saluer, c’était trop mignon !
  • Et je commence à m’attacher à Shizuru qui était assez transparent jusque là. Ca m’a fait sourire qu’il continue d’associer Makoto et Haru aux personnages qu’ils jouaient dans le court-métrage pour le club de natation. Puis le moment où il est impressionné d’être devant « le vrai Hachiko » était aussi mignon.
  • Gou et Ayumu qui se rincent l’oeil à peine arrivées à Tôkyô, j’adore.
  • La relation entre Mikhail et Ryuuji était exactement comme je me l’imaginais… J’ai hâte qu’ils se revoient en face à face !
  • On entend vaguement parler de Kinjou (Kaede, pour les intimes). Le pauvre n’aura donc bien qu’un épisode pour briller (à moins de… vous savez… une suite…).
  • Ryuuji dit aimer les nageurs qui se démènent comme si leur vie en dépendait ; c’est quand même dingue l’effet qu’il a eu sur Haru parce que jusqu’à présent, nager était si facile pour lui, et là, on le voit à bout de souffler, se dépasser,… J’attends de voir le résultat de ce coaching intensif avec impatience.
  • Je reparle un peu de Nitori mais lui aussi est devenu plus adulte, ça se voit. Et il est maintenant parfaitement habitué à la boule d’énergie qu’est Momo; j’ai bien aimé quand il a tout naturellement eu le réflexe de le tenir par le col quand il voulait se précipité sur Gou…
  • Rin a une « réputation » même auprès d’Isuzu haha… ça me fait sourire de me dire que c’est sûrement Momo qui lui a parlé de son « décolleté »… ça l’a vraiment marqué.
  •  Les interactions entre Rin et Haru étaient trop précieuses !!! Leur rivalité n’est plus ce qu’elle était, ils se sont quand même bien assagis, mais ils se taquinent toujours, ils ont ces petites sourires en coin, et leur lien est toujours aussi spécial. Ils se sont beaucoup apporté pendant toutes ces années.
  • Contente de revoir Kisumi et Asahi parce que j’étais en manque dans le dernier épisode, mais toujours aucun signe d’Ikuya et Hiyori…
  • Trop trop trop contente d’avoir vu Isuzu nager même si ce n’était pas long; quand elle sort la tête de l’eau elle était trop belle, elle est arrivée première, bref, vraiment parfaite.
  • Makoto mentionne le fait que Rei serait un bon rival pour Asahi et franchement : comment n’avais-je pas pu y penser plus tôt ?! Mais oui ! tout tombe sous le sens ! encore un argument excellent pour une SUITE ! Je veux voir ça !
  • Sousuke voulait trop embrasser Rin et s’est stoppé à la dernière minute mais c’était quand même brave, et un moment SouRin en or.

Le prochain épisode sera déjà le dernier, mais seulement le dernier de la saison ! Je suis convaincue que cette histoire est encore loin d’être finie !

Episode 12 – « Dive to the Future ! »

Déjà la fin ! Je n’ai pas eu trop d’appréhension en lançant l’épisode ; l’annonce d’une suite avait circulé bien avant que les sous-titres ne soient disponibles, donc j’avais déjà la confirmation que ce n’était pas la fin, et il n’y avait donc pas la même incertitude qu’à la fin d’Eternal Summer où, même s’il y avait toujours une chance que ça continue un jour, on s’était préparé-e-s à voir ces personnages pour la dernière fois. Là, franchement, y’avait des indices partout, on se doutait que ça n’allait pas s’arrêter avec cette saison… mais gros soulagement quand même de le voir noir sur blanc à la fin de l’épisode, et de ne pas avoir eu à attendre la confirmation. Comme un event a été annoncé il y a quelques jours, j’ai vraiment cru qu’on allait devoir attendre jusque là pour en avoir la certitude, mais fausse alerte.

Bref, l’épisode ! Il commence avec une scène très poétique, très belle, avec Haru et quelques souvenirs de son enfance. Le résumé de l’épisode m’avait laissé penser que son enfance allait justement être une partie beaucoup plus importante de l’épisode, mais finalement, c’était juste cette courte intro, et Makoto qui mentionne le fait qu’Haru a nagé le crawl sans qu’on lui apprenne. D’un côté, tant mieux, parce qu’on avait d’autres chats à fouetter dans cet épisode et on n’avait pas vraiment le temps de s’attarder sur le passé. On enchaîne donc sans plus tarder sur ce fameux Zen Nihon, All Japan Invitational.

La course qu’on retiendra, ça sera la première, celle des frères Kirishima. On nous fait bien comprendre que le niveau est très élevé, et les enjeux pas des moindres ; seuls les deux premiers de chaque courses se qualifient pour les mondiales. Pour Ikuya et Natsuya, ça se passe plutôt bien puisqu’ils arrivent respectivement en première et deuxième position. C’était un des moments les plus émouvants de l’épisode : Natsuya tend la main à son frère, pour mieux le serrer dans ses bras, et lui dire à quel point il est fier de lui. Evidemment, Ikuya se met à pleurer et… moi aussi… j’ai une faiblesse pour Ikuya depuis tout le drama des premiers épisodes. Même Nao était tout ému !

Mais tout ne se passe pas aussi bien pour les autres : Sei et Hoshikawa perdent leur course, Asahi et Hiyori se font battre à plate couture par ce fameux Kinjou, et ce n’est pas Haru qui les vengera.

Kinjou, parlons-en. A la hauteur de sa réputation, dans l’eau, il est impressionnant. Il a quelque chose d’un peu fou dans son regard, et Ryuuji explique à Haru que c’est comme ça quand on veut être parmi les meilleurs dans ce milieu. Il faut être prêt à sacrifier des choses, même des êtres chers.

Rin sauve l’honneur en se qualifiant de justesse au 100m papillon ; son cri de joie a resonné dans toute la piscine (et voir sa mère pleurer de joie m’a un peu mis la larme à l’œil, j’avoue… ça doit représenter beaucoup pour elle).

Mais en attendant, Haru termine cette première journée de compétition sans aucune victoire. Et j’ai aimé que ça ne soit pas trop dramatique : c’est la réalité du monde qu’il a rejoint, il faut qu’il apprenne à perdre, ça fait partie du jeu. Au contraire, pendant qu’il nageait (encore une très belle scène, d’ailleurs), il voit les visages d’Al et Kinjou… des athlètes de haut niveau, meilleurs que lui, qui le motivent à s’améliorer.

Haru, Makoto et Rin voient ce jour s’achever au bord de l’océan. J’ai apprécié les revoir ensemble. Et tout de cette scène était parfait… Haru se remet en question, il pense ne pas mériter d’aller plus loin car il n’est pas prêt à sacrifier quelque chose. Ca le tourmente un peu, mais ses amis, ça les fait un peu rire… Même Haru a la pression maintenant ! Makoto lui rappelle que c’est grâce à lui que tout le monde est là aujourd’hui, il a transmis sa passion pour la natation à ceux qui l’entourent, et a été une source de motivation pour tant de gens… et Rin se remémore tout ce qu’ils ont traversé pour en arriver là. Moment parfait pour que Makoto annonce son nouveau rêve ; et vous savez ce que j’en pense de ce « rêve », mais quand il en parle comme ça… je ne trouve plus rien à redire…

Scène très émouvante, et le coup de grâce, c’est Haru qui hurle, et qui s’exclame qu’il va « take over the world ». Je ne le dis pas assez mais j’aime tellement Haru, et l’évolution de ce personnage. Free!, je pense qu’on a eu plus d’une fois l’occasion de s’en rendre compte, n’est pas toujours bien écrit, mais j’ai peu de reproches à faire à l’écriture de ce personnage-là. On l’a vraiment vu grandir et mûrir. Aujourd’hui, il est plus déterminé que jamais à atteindre ses rêves, et j’ai hâte de le suivre dans cette aventure. On ne l’avait jamais vraiment entendu crier comme ça avant… ça m’a fait quelque chose, et à vous aussi, j’en suis sûre. Si impulsif ! Et il court se jeter dans l’océan, suivi de ses amis. Trop, trop, beau. Free! comme on l’aime.

image1 (2)

Et l’épisode, et donc la saison, se termine plus au moins comme ça. On ne verra finalement pas le 100m nage libre avec Haru, Rin, Ikuya et Kinjou. Un peu déçue. KyoAni a bien du culot d’hyper ça toute la saison pour finalement s’arrêter juste avant le début de la course… et à dans deux ans pour la suite…

J’ai aimé cette saison, et il s’y est passé des choses, c’est sûr, mais sa finalité c’était vraiment juste de planter le décor pour une suite. La plupart des choses que nous avait promis cette saison n’en font finalement même pas partie… au lieu de tout mettre en place pour une suite, ils auraient pu utiliser ces 12 épisodes pour raconter quelque chose. Beaucoup ont d’ailleurs relevé le problème de l’écriture et du rythme de cette saison, mais bon… c’est pas si nouveau, je me suis rendue compte que les reproches que j’avais à faire à cette saison étaient les mêmes que j’avais pour Eternal Summer. Mais quoi qu’ils aient de prévu pour la suite, je pense qu’ils auraient déjà le caser dans CETTE saison… c’est quand même un peu ironique que le titre de la saison, « dive to the future », ne soit prononcé que dans les dernières secondes du dernier épisode… ils ont encore plongé dans rien du tout pendant ces 12 épisodes en fait… Mais bon, ça nous aura au moins donné de quoi développer quelques premières théories sur la suite des événements…

  • On apprend via Mikhail que Ryuuji a arrêté la natation parce qu’il a préféré participer à une course plutôt que rejoindre un ami qui venait d’avoir un accident. La première chose à laquelle j’ai pensé, et j’étais… très loin d’être la seule, c’est que l’ami en question doit être Toraichi, le père de Rin. Tout est toujours lié ! Et là, ça aurait bien du sens.
  • Ses regrets doivent être immenses. Si c’est bien Toraichi, ce n’est pas un simple accident, il est… mort. Et c’est bien pour ça qu’il fait toutes ces remarques à Haru sur le fait de devoir être prêt à devoir faire passer ses proches au second plan, et qu’il n’est pas fan des grands discours à base de « pouvoir de l’amitié »… Les fans supposent donc déjà que dans la suite, Haru va devoir faire face à ce genre de choix.

Enfin, on a une théorie très intéressante, qui ne m’aurait sans doute jamais traversé l’esprit si je n’étais pas tombé sur ce tweet :

  • Je vous invite à cliquer dessus et à lire la suite : ce n’est pas grand-chose, mais quelques éléments laissent à penser que Kinjou pourrait être sourd. Ca serait TRES intéressant. Cependant, il y a aussi la (forte) possibilité que KyoAni ne lui ait juste pas encore trouvé de doubleur… Après, avec toutes les théories qui se sont confirmées cette saison, tout est possible !

HIGHLIGHTS

  • Makoto cuisine ! Et il a déjà la photo de la nouvelle équipe encadrée… à côté de celle avec son frère et sa sœur… pur.
  • J’ai trop aimé voir Shizuru mélanger la salade, c’est peu de chose mais c’est des petits détails mignons.
  • « You really made it this far, Haru. » Et ce n’est que le début !!!
  • J’ai ri quand Ryuuji a balancé cette serviette dans la gueule d’Haru.
  • Ayumu et Gou ont dormi chez Isuzu, et je ne m’en REMETS PAS ! Je suis toujours persuadée que Gou et Isuzu sont faites pour être ensemble donc vous imaginez bien dans quel état ça me met. Aucune d’elle n’est vraiment un personnage de premier plan, mais ça m’a fait plaisir d’avoir plus de personnages féminins cette saison. Mon imagination fait le reste.
  • Bien aimé le regard que Rin et Natsuya se sont lancés !!!
  • La réunion Ryuuji/Mikhail était comme je l’imaginais. J’ai adoré quand des filles se sont moqués de l’expression ringarde de Mikhail !
  • Momo et Nitori qui encouragent « RIN-SENPAI »… je fonds. Mes fils, mon sang.
  • Et SOUSUKE !!! J’espère vraiment qu’il reviendra au devant de la scène dans la suite parce que là, même si il a eu des scènes importantes, il était quand même sur le banc de touche comparé aux autres, et comme Rin, j’ai envie de lui dire « dépêche-toi de revenir » !!!
  • Asahi est un vrai soleil.
  • J’ai adoré les réactions d’Hiyori et Kisumi aux surnoms de Nagisa. La façon dont Kisumi a prononcé « Kissme » !!! parfait.
  • Asahi qui demande à Kisumi de le ramener chez lui… un dernier moment AsaKisu avant de terminer la saison, ça fait plaisir.
  • Le plus gros highlight : BLUE DESTINATION, une nouvelle chanson pour l’ending !!!

Avant de mettre le point final, je remercie les personnes qui ont lu et commenté chaque semaine, j’ai aimé partagé ça avec vous et j’espère que j’aurai toujours ce blog dans deux ans pour remettre ça !

image2 (1)

—BONUS—

Episode 0

Plusieurs mois après la fin de Dive to the Future, je me suis dit que cet article ne serait pas complet sans une petite review de l’épisode 0, sorti pendant l’avant-première de la nouvelle saison en juin, et disponible en DVD/BD depuis septembre dernier !

Cet épisode prend place peu avant le début de la saison 3 et commence avec Makoto et Haru se donnant rendez-vous pour aller récupérer leurs costumes pour leur cérémonie d’entrée à la fac. Pendant ce temps, un trio bien paniqué s’inquiète pour le tournois de mascotte qui se tient aujourd’hui à Tôkyô : le bec d’Iwatobi-chan a été perdu pendant le transport, et la personne qui devait porter ledit costume n’arrivera pas à l’heure !!! Mais le problème est peut-être déjà à moitié réglé puisque quelque part, au même moment, Haru tombe dessus.

A Iwatobi, on attend le fameux tournois avec impatience ! Il sera diffusé en direct lors du Iwatobi Sakura Festival. Après avoir fait le tour des stands, les lycéens d’Iwatobi et Samezuka s’installent pour voir le match. Ca fait plaisir de voir ces personnages devenus encore plus secondaires qu’avant… je suis contente de les voir ne serait-ce qu’un peu…

Retour à Tôkyô où, alors qu’il cherchait un cadeau pour son frère et sa sœur, Makoto tombe sur les représentant-es d’Iwatobi-chan (et quand je dis « tomber », ça veut dire que pendant qu’il marchait, son pied s’est retrouvé sous les fesses de l’un d’eux ?!). Surpris-es qu’il connaisse la mascotte, on pense que c’est le destin et on lui demande d’enfiler le costume. Il est un peu réticent puisqu’il a rendez-vous avec Haru, mais il ne sait pas dire non, et de toute façon, il n’avait pas vraiment le choix…

Après avoir rapidement pris des nouvelles des autres personnages, on revient sur Makoto qui s’apprête à monter sur le ring… ! Lui qui devait aller chercher un costume aujourd’hui, il se retrouve à en porter un bien différent !!! Et alors que le staff cherche à remplacer le fameux bec, Haru croise Seijuro, qui lui apprend l’existence dudit tournois et précise qu’il a vu Makoto s’y rendre… c’est bon, les étoiles sont en position… Juste quand Makoto se dit qu’il n’aimerait vraiment pas qu’Haru le voie comme ça, il débarque tel le Messie pour rendre à Iwatobi-chan son bec. Makoto essaie de le fuir tant bien que mal mais c’est futile : Haru sait déjà que c’est lui sous le costume. Il est mort de honte. Au moins, il a maintenant Haru pour l’encourager !

Et il en avait bien besoin parce que son adversaire était redoutable ! Mais grâce aux conseils d’Haru, il imite les mouvements qu’il fait dans l’eau quand il nage le dos et… gagne ! L’honneur de la ville d’Iwatobi est sauf !

Peut-être aussi que les encouragements de ses ami-es, aussi lointains soient-ils, l’ont aidé… en effet, Nagisa a reconnu Haru dans un coin de l’écran, et Gou a… simplement reconnu les jambes musclées de Makoto… Pauvre Makoto, comme s’il n’était pas assez gêné comme ça, il se rend compte que quasiment tous les gens qu’il connait ont vu le match… grosse journée, mais elle se finit plutôt bien puisque Haru a une surprise : il a trouvé les cadeaux qu’il cherchait désespérément pour Ran et Ren ! Pour terminer l’épisode en beauté, ils vont enfin chercher leurs fameux costumes… ils se sentent adultes et… ils en sont ! Ils sont fin prêts pour l’université… et le futur qui les attend.

Ca devait être sympa de voir l’épisode en juin, pour se mettre dans le bain avant le début de la nouvelle saison, mais ça fait aussi plaisir d’avoir quelque chose à se mettre sous la dent après la fin de Dive to the Future, en attendant… 2020… C’était un épisode vraiment drôle, sans prise de tête ; je trouve que l’humour absurde est une de choses que Free! fait le mieux, et là, j’ai été servie !

HIGHLIGHTS

  • Makoto et Haru qui ont échangé leurs factures sans faire exprès… just couple things
  • « Iwatobi-chan will dive to the future » !!! et il ne sera pas le seul !
  • J’ai trouvé mignon le fait qu’Haru reconnaisse tout de suite que cette masse jaune était le bec d’Iwatobi-chan…!
  • J’ai adoré les façons de tirer de Rei et Momo… c’est tellement… eux… Et Nitori a réussi son tir, brave garçon !!!
  • Autre brave garçon : Nagisa qui défend Iwatobi-chan corps et âme.
  • J’ai beaucoup aimé le moment où Gou et sa mère vont visiter la tombe de Toraichi… j’aime tellement cette famille !!! Puis Rin qui avance vers le futur en pensant à son père, en le faisant pour lui… avec son omamori bien accrochée à son sac…!! je fonds.
  • Moment AsaKisu !!! ils sont si contents de se revoir ! ils se tapent dans la main, Asahi offre enfin son fameux souvenir, Kisumi est tout déçu de ne pas pouvoir boire un verre avec lui (adorable réaction),… le contenu qu’on AIME.
  • J’adore les souvenirs que Natsuya a ramené à Nao… ils les a d’ailleurs fièrement exposés dans son nouvel appartement à peine décoré… (je me demande s’il y en a trois pour représenter Natsuya, Nao et Ikuya ? ça serait mignon). C’est rigolo de voir que Natsuya et Rin ont les mêmes goûts en matière de souvenirs…
  • Ca me fait sourire que Sousuke connaisse seulement Iwatobi-chan comme « le truc qu’Haru aime bien »…

Vous pourriez également aimer...

78 commentaires

  1. Tu as tout dis, j’ai pensé exactement la même chose de l’épisode, j’étais euphorique tout le long ! Ils m’avaient manqué, tous autant qu’ils sont et surtout Haru, mon personnage préféré, à qui j’espère il n’arrivera rien de trop grave durant la saison.

    Déjà hâte de voir l’épisode 2 !

    1. Je suis trop contente !!!!! Je crains le pire pour Haru !! mais ça finira forcément bien, j’essaie de me raccrocher à ça haha.
      L’attente va être longue jusqu’aux mercredis !!

      1. Surtout avec le nouveau, Hiyori, vu ce qu’il a dit sur Haru ça fait un peu peur.
        Moi qui suis pas très patiente à la base je vais souffrir jusqu’au mercredi !

        1. Ah clairement va y’avoir deux ou trois TENSIONS visiblement………

          1. Le pauvre Haru, toujours quelqu’un pour le harceler.

          2. Ahh, ça serait trop facile sinon !

          3. C’est sûr !

  2. XxxSurvie a dit :

    Je suis tellement contente de tous les retrouver une nouvelle fois ! Toute cette nostalgie qui remonte !
    J’ai rien à ajouter de plus sur cet épisode, tu as déjà tout dis !! Que ce soit Haru souriant, les relations entre les persos, et les génériques (c’est beau c’est beau c’est beau !!)

    1. !!!!! On est d’accord !!! je ne tiens plus en place pour demain !!!

  3. J’ai adoré les moments entre Haru et Ikuya au collège, trop mignons ! Ça me fait mal de voir Ikuya comme ça, en revanche c’était beau de voir Haru s’excuser directement, il a drôlement progressé depuis le temps.
    Pour Hiyori évidemment que son comportement m’a énervée mais je sais qu’il a ses raisons, de toute façon pour l’instant j’aime avoir un personnage contre qui m’énerver. Et puis à la fin je finirais par l’adorer comme fois les autres.
    Le fait de voir Makoto s’inquiéter pour Haru m’a brisé le coeur tout le long, heureusement qu’Asahi était-là pour me remonter mon petit moral. (Il me fait penser à Momo et ce dernier me manque tellement !)
    Toujours le mystère du beau gosse mal rasé, ses scènes m’ont beaucoup amusées (il apparaît et disparaît comme un ninja en fait).

    Vivement le prochain épisode pour voir Rin et Natsuya se rencontrer, j’ai hâte de voir comment ça va se passer !

    1. Je dirais même… romantiques !!? KyoAni a déjà tout prévu côté marketing, je les vois.
      Haru a bien évolué, ça se voit ! il s’est tout de suite excusé mais pour que Ikuya tourne la page, il va en falloir un peu plus visiblement…….
      C’est exactement ça pour Hiyori, faut juste qu’on apprenne à le connaître un peu.
      ON EST D’ACCORD… Asahi et Momo… same energy….
      Et il vient foutre la merde surtout ! Il a montré l’emplacement de la fac d’Ikuya dans les gradins avant de disparaître comme il sait si bien le faire.

      Pareil !!!!

      1. Leurs scènes étaient si belles, c’est sûr que ça sonnait romantique. ~
        Ikuya en a gros sur le coeur, il rumine tout ça mais ça finira par éclater et malheureusement j’ai peur de comment ça va se passer à ce moment-là.
        On n’en n’est qu’à l’épisode deux, on a le temps d’apprendre à connaître Hiyori.
        Mais oui, ils sont tellement mignons ! Deux rouquins parfaitement adorables !
        Il balance ses répliques sans se présenter en plus, lui et les autres nouveaux personnages présentés dans l’opening ont tous l’air mystérieux et spécial.

        Peut-être, mais pas forcément tout de suite, qu’on en apprendra plus sur Ikuya (sur ce qu’il s’est passé entretemps) par son frère s’il en vient à parler de lui à Rin.

        1. Je n’avais même pas pensé à ça mais c’est vrai que c’est possible qu’on apprenne des choses via Natsuya……. A voir ! je suis impatiente de le voir rencontrer Rin !!

          1. J’espère que ce sera le cas, de toute façon rien que leur rencontre est exceptionnelle en soi !

            Et je ne l’avais pas dit dans mes précédents coms mais je trouvais aussi Romio à craquer, tout comme Shizuru qui veut monter sur Chappy ! Je veux en savoir plus sur eux !

          2. Raaah pareil!!!! je suis contente qu’ils fassent de petites apparitions mais je pense pas qu’ils vont avoir le droit à beaucoup plus, y’a déjà tant de choses à régler du côté des personnages principaux, et si peu de temps……

          3. Oui c’est vrai, je les vois mal avoir plus de temps qu’ils n’en n’ont déjà, c’est tellement dommage ! Mais bon, c’est aussi ça d’avoir pleins de personnages aussi attachants les uns que les autres et les intrigues qui vont avec.

            Reste plus qu’à espérer !

          4. Oui… pour les nouveaux membres je comprends, mais pour Rei et Nagisa, ça fait bizarre de les voir autant au second plan… peut-être qu’ils auront leur heure de gloire dans les bonus des DVD ou des trucs comme ça !

          5. C’est ce que je pensais aussi, car là la saison 3 se concentre surtout sur ceux à l’université. C’est pas simple de les revoir juste comme ça, faut une bonne raison qu’ils aient du temps d’antenne.

          6. On a appris plein d’infos sur Ikuya quand Natsuya a parlé à Rin !! tu l’avais PREDIT !!

          7. Ahah ! Je me sens toute puissante maintenant !
            (je plaisante, ce genre de pouvoir ne fonctionne qu’une fois)

            Sans rire j’étais trop contente d’en apprendre plus dès le troisième épisode et de cette façon en plus, surtout que pas le choix puisque Natsuya retourne au Japon à la fin de l’épisode. J’aurais aimé qu’il reste un peu plus en Australie avec Rin mais si c’est pour revoir Nao je ne peux rien dire, c’est totalement légitime. En tout cas sa façon de vivre au jour le jour m’a fascinée aussi, ça change tellement des parcours des autres personnages (d’ailleurs le « je nage quand j’en ai envie » m’a fait penser à ce que disait Haru avant).

            Sinon concernant Hiyori j’étais persuadée que quelque chose de grave s’était passé pour qu’il soit comme ça maintenant mais j’avoue que je ne pensais pas qu’Ikuya avait failli mourir. C’est clairement traumatisant, néanmoins vouloir le protéger de cette façon n’aide en rien Ikuya malheureusement (et pourtant je comprends, j’aurais fait pareil pour protéger ma meilleure amie).

            Le preview me hype, Makoto qui s’énerve est si rare qu’attendre une semaine va être une véritable torture pour voir ça se réaliser.

            À part ça moi aussi je pense que la personne dont parle Mikhail est ce beau gosse mal rasé (oui j’adore cette expression, ça lui va bien), puisqu’en effet à les voir ensemble sur l’affiche ils doivent forcément être liés.

          8. Haha mais tu peux !

            Cela dit, ouais, j’étais aussi surprise que Natsuya rentre aussi vite au Japon; comme dans l’opening, on le voit avec Rin et son équipe, en Australie, je pensais vraiment qu’il allait y poser ses valises un petit moment, mais… comme tu dis… si c’est pour Nao…

            Oui, c’est compliqué, il a besoin de s’expliquer avec eux pour tourner la page, voire même pour se réconcilier (c’est sûrement ce qu’il va se passer hein, on peut pas terminer une saison de Free! sans un relais pour faire la paix), mais je pense qu’à sa place on essaierait aussi de les tenir à l’écart, il doit avoir peur que l’histoire se répète, ou que le simple fait de les revoir perturbe Ikuya et réveille des souvenirs traumatisants, bref ! pas simple !

            Les semaines sont si loooongues depuis que Free! a repris haha

            On le saura bien assez tôt…

          9. Exactement, il doit se réconcilier avec eux et nager contre Haru pour la promesse, je veux voir ça ! L’anime ne peut en effet pas se terminer sur autre qu’un relais, c’est la tradition.

            C’est tellement vrai, j’ai toujours l’impression que ça fait bien plus de 7 jours que j’attends le nouvel épisode.

            On veut déjà tout savoir alors qu’on n’en n’est qu’à l’épisode 3 (bientôt le 4), on est trop gourmandes.

          10. J’aimerais bien que Free! nous surprenne d’une façon ou d’une autre, mais une fin comme celle-ci me semble inévitable !

            C’est normal en même temps, tant de mystères !!! On ne sait toujours RIEN des personnages mystères de l’opening par exemple !

          11. J’avoue qu’au moins une petite surprise serait pas mal mais c’est que le relais on n’y touche pas.

            Ces personnages m’intriguent trooop, je sais pas quand on les verra mais j’ai hâte !

  4. XxxSurvie a dit :

    Déjà l’épisode 2 !
    Je ne suis pas une grande fan non plus de High Speed, mais le revoir tout petiots ça fait quand même plaisir. Et surtout, mon point préfère dudit film, j’ai nommé Natsuya, va rencontrer Rin (♡), et rien que pour ça je valide !
    Ne t’inquiète pas, Nitori sait se faire attendre.
    Quant au monsieur mal rasé, il a tout de suite éveillé mon intérêt.

    1. Haha je me sens moins seule !! J’avais du mal à l’époque pour plusieurs raisons, mais aujourd’hui je l’apprécie un peu plus à sa juste valeur et là je suis presque nostalgique !!!
      J’espère que tu as raison… il me manque……
      Lui et le coach blond : je les ai à l’oeil!!

  5. XxxSurvie a dit :

    Cet épisode fut un peu bonheur ! Effectivement, Natsuya est très différent de ce que l’on aurait pu imaginer pour lui. Mais voir Rin interagir avec lui m’a vraiment fait plaisir !
    La référence au mec mal rasé m’a tout de suite faite tiltler. J’en veux plus ~ !

    De plus, voir le petit trio Haru Makoto Asahi, dans le petit appart, ça m’a fait quelque chose. Grosso modo, je suis entrée dans les études universitaires en même temps qu’eux, et ça me fait tout drôle. Je veux dire, on est habitué depuis déjà 3 épisodes, mais c’est là que j’ai sentie un petit quelque chose. Ils ont grandis, et moi avec. Je « les connais » quand même depuis le collège !

    PS : cette eau est tellement bien faite que j’ai envie de la boire.

    1. Je comprends totalement ce que tu ressens, j’en ai déjà un peu parlé dans des articles sur Free!, mais c’est pareil pour moi ! Free! a commencé quand j’entrais au lycée, et voilà que maintenant on est à la fac en même temps ! ça fait bizarre ! on grandit ensemble et en même temps….c’est comme voir grandir mes enfants haha.

      (Pareeeeil) (l’animation était déjà impressionnante à l’époque, mais là waw on voit que 5 ans se sont écoulés et que l’animation s’est vachement améliorée)

  6. XxxSurvie a dit :

    De retour pour l’épisode 4 ! Yeah ! (j’adore cet article où tu parles de tous les épisodes, c’est vraiment sympa pour échanger ! )
    J’ai du mal avec Hiyori. Je comprends qu’il fasse un peu son Sousuke envers Ikuya, à le protéger et l’empêcher de voir Haru, mais quand même ! C’est pas son père ! En vrai il a bon fond, mais il s’y prend pas de la bonne manière.

    Cameo du mec mal rasé : aucun sens mais je valide quand même.

    1. Merci hihi ça me fait trop plaisir !!!! je suis contente qu’on puisse en parler toutes les semaines !
      Je suis assez d’accord, et ça me fait mallll de le critiquer parce qu’il connait sûrement Ikuya mieux que personne, il a été là pour lui comme personne d’autre ne l’a été,… mais là, il ne lui rend pas service, même si je suis sûre qu’il croit bien faire, il empire la situation.

      Il n’aime même pas le maquereau, comment va-t-il pouvoir s’entendre avec Haru !!!

      1. XxxSurvie a dit :

        Mais bon, c’est du Free!, la situation va s’arranger et tout le monde sera content, avec tous les ships réunis.
        En revanche, j’avais oublié de l’écrire dans mon commentaire, quand Hiyori fait remarquer à Haru que ça porte malheur de nager avec lui j’étais là « heu… Makoto va très bien, il a pas eu trop de problème lui « 

        1. Hé bien justement, peut-être que sa remarque va entraîner une sorte de paranoïa chez Haru et qu’il aura peur de blesser Makoto ???

  7. Bon, commençons par le plus évident : Hiyori.
    On est toutes d’accord pour dire que ses intentions sont louables mais pas ses manières, il a été plus qu’exécrable durant cet épisode et totalement agressif envers Haru. Le faire culpabiliser comme ça, alors qu’il n’est pas du tout en tort en ce qui concerne Rin est tout simplement cruel. (J’avais le coeur brisé à la fin de l’épisode, le voir comme ça, horrible…)
    Il veut protéger son ami et je le comprends mais là… Franchement il abuse, ce n’est pas du tout à lui de décider si Ikuya doit les revoir ou non, encore moins en utilisant l’excuse que, Natsuya lui a demandé de veiller sur lui.
    J’étais comme Asahi tout le long de l’épisode, j’avais les nerfs à vif de le voir leur parler comme ça.

    En revanche grâce à ça j’ai pu profiter de la magnifique relation d’amitié entre Haru et Makoto, s’inquiéter et s’énerver pour l’autre est si beau. Ça me fait justement penser, que même si on ne compare pas l’incomparable, Makoto n’aurait jamais agi de cette façon à la place d’Hiyori, en personne censée et en bon ami il aurait plutôt dit « Tu devrais les revoir, leur parler et mettre fin à tout ça. » (Mais bon Makoto est un saint, on peut pas rivaliser avec lui, il voulait même essayer de comprendre Hiyori et lui n’a même pas voulu lui serrer la main alors qu’il avait gagné en plus… Ce non-respect intolérable.)

    Sinon, on a revu Sosuke, j’étais heureuse comme tout d’apprendre qu’il pourrait nager à nouveau, mais en effet quelle serait cette décision à prendre ? Comme tu le dis, peut-être une opération et si c’est le cas malheureusement ça repoussera encore le moment où il pourra nager, soit il nage maintenant mais pas aussi rapidement qu’avant, soit il devra attendre de pouvoir retrouver des capacités optimales.

    La semaine prochaine on retrouvera Nagisa et les autres pour un stage en commun avec Samezuka, ce qui veut dire que je vais pouvoir revoir encore plus Momo que dans cet épisode où il était déjà fabuleux.
    Dans le preview on voit aussi Natsuya, est-ce qu’il va retrouver son frère ? Nao également ? Et reverra-t-il Haru et les autres ? Apprendra-t-il ce qu’il s’est passé et si oui s’en mêlera-t-il ? Tant de questions…
    Si Rin pouvait être mit au courant de la situation comment réagirait-il ? Est-ce qu’il appellera enfin Haru ? (Parce que je le rappelle dans le dernier épisode il a FAILLI le faire, quelle déception…) Ou viendra-t-il à un moment donné ? Haru et Sosuke ont besoin de lui.

    On en a encore eu l’apparition de cet homme si énigmatique que mal rasé (et qui déteste le maquereau, pauvre Haru), qui parle pour rien dire et qui ne nous donne toujours pas son nom par-dessus le marché ! (oui j’adore cette expression)

    Ah et le gamin, Misaki, pour moi qui n’ai pas eu la chance de voir le dernier film il m’est complètement inconnu, inconnu au bataillon je dirais même. On nous a rappelé rapidement qui c’était, et s’il ne sera pas plus important que ça dans la saison il n’y a pas besoin de plus à savoir sur lui, dans le cas contraire je ne comprendrais peut-être pas tout. Hormis ça la recherche d’un prof de natation SOURIANT correspond beaucoup trop à Makoto pour être ignorée jusqu’à la fin.

    Pour terminé enfin ce commentaire (désolé pour la longueur, tant de choses à dire sur cet épisode que j’en ai sûrement oublié) je dirais qu’en effet Ikuya est une princesse TRÈS délicate qu’il faut aller secourir car son geôlier ne le laissera jamais sortir de sa si grande tour.

    1. Haha oui je pense que Asahi nous représentait bien… mais je sais que Hiyori va se racheter à nos yeux… même si cet épisode-là était vraiment frustrant !

      C’est très vrai ce que tu dis là !!! Je me demande comment Makoto aurait réagit dans une situation aussi extrême (si Haru avait failli mourir, et qu’il avait un syndrome post-traumatique), mais il n’a pas l’air d’être le genre yandere.

      Si je penche pour l’opération, c’est parce que dans Take Your Marks, on apprend que Nao fait des études pour devenir médecin sportif, et Sousuke l’apprend par Natsuya donc… à mon avis, ces deux-là vont finir par se rencontrer.

      Je croise les doigts !! dans le preview, on voit surtout Iwatobi (apparemment on va en découvrir un peu plus sur Romio), mais j’espère qu’il y aura encore un peu de place pour Samezuka !!! j’ai peur de me faire de faux espoirs haha
      Je ne comprends pas pourquoi Rin n’est pas foutu de rester en contact avec Haru et Sousuke, c’est incroyable ça !!!!! maintenant qu’ils ont tous des smartphones, ça prend 5 secondes de prendre des nouvelles !!!! Les fans pensent que Sousuke va peut-être directement aller en Australie… wait and see…

      TANT DE MYSTERES, comme Mikhail est le coach de Rin, certain-es pensent que le mec mal rasé sera le coach de Haru, mais …. mais il n’aime même pas le maquereau…. comment ça va pouvoir marcher entre eux ?!

      Le passage avec Misaki était assez court dans le film ! en gros, il a aussi un « rival » qui a changé d’école et avec qui il espère re-nager un jour (ça fait PENSER A QUELQU’UN NON ?), et leur club de natation cherchait déjà un nouveau coach à ce moment-là… si Makoto a besoin d’un petit job étudiant, c’est tout trouvé…

      Haha, pauvre Hiyori, il s’imagine sûrement être le prince !!!!

      1. Oui c’est certain qu’il devra se racheter, déjà s’excuser auprès d’Haru pour commencer, c’est la moindre des choses après ce qu’il a osé lui dire.

        Je pense qu’il se serait énervé et aurait été forcément très inquiet, comme on l’a vu dans cet épisode, évidemment, mais jamais il n’aurait agit comme Hiyori. Tout simplement car il pense avant tout au bien-être d’Haru, c’est lui qui l’aide à s’ouvrir, ce serait contradictoire avec son caractère que de l’empêcher d’aller de l’avant.

        Oh d’accord, c’est vrai que j’avais vu une fois une image (un artwork je crois) où on voyait Nao aider Sosuke avec son épaule. Ce serait vraiment bien qu’ils se rencontrent, tout le monde se connaît à force.

        Je suis contente de savoir qu’on en apprendra plus sur Romio (il est tellement adorable ce petit chou) mais je ne serais pas contre revoir Momo, Nitori et Sosuke ensemble, en fait je n’attends que ça bien sûr !

        J’avoue que je ne comprends pas non plus pourquoi Rin ne les contacte pas, pourquoi hésite-t-il ? Ce sont ses amis pourtant, moi à sa place je voudrais avoir de leurs nouvelles aussi souvent que possible.
        Que Sosuke aille en Australie ? Personnellement je ne pense pas, ce serait plutôt l’inverse, Rin qui revient au Japon, comme ça ça lui permettrait de se mêler enfin à l’histoire actuelle er de revoir tout le monde. Mais bon comme tu dis attendons de voir, rien qu’il coup de fil de sa part serait énorme venant de lui.

        Oui je pensais aussi que ce mec mal rasé deviendrait le coach d’Haru, ça collerait avec ce qu’on nous a montré jusque-là. Si Haru l’accepte alors qu’il n’aime pas le maquereau alors ça voudra dire qu’il a encore grandi, on seras toutes fières de lui !

        Je vois je vois, Misaki est la représentation de la relation entre Rin et Haru, pour faire un parallèle, histoire de nous montré à quel point ils ont changés (même si Rin ne l’appelle toujours pas HEIN). En tout cas pour Makoto ce serait PARFAIT, je veux encore le voir aider des enfants à apprendre à nager, c’est si mignon. (D’ailleurs je me demande si on reverra le petit frère de Kisumi un jour ou l’autre, voir comment il s’en sort maintenant.)

        Alors que c’est mal partit pour qu’il soit le prince, il ressemble plus à la vilaine sorcière qui s’en prend à la princesse et la séquestre (ça ferait un nouveau film Disney vu comme c’est lancé).

  8. XxxSurvie a dit :

    C’est vrai que l’épisode 5 était plus léger que le précédent !
    Je me faisais la même réflexion sur Nagisa. Même s’il n’a physiquement pas changé, on sent une différence ! Et c’est bien agréable ! De plus, je n’ai jamais vraiment été dans le ship Nagirei. Dans cet épisode, avec leurs regards et leurs petits sourires silencieux, j’ai bien compris X)
    En revanche Ayumu, j’ai trouvé ça dommage qu’on ne la voit pas nager. Même pas une seconde.

    Et maintenant, en route pour l’épisode 6, j’ai dû retard à rattraper.

    1. XxxSurvie a dit :

      Autant pour moi. Ayumu va succéder Gou en tant que manager. J’étais persuadée qu’elle nageait.

      1. Ca aurait été chouette ! mais comme les équipes ne sont pas mixtes c’était peu probable malheureusement

  9. Alors attention mon commentaire va sûrement être long puisqu’il y a deux épisodes qui sont passés depuis la dernière fois.

    J’étais très contente d’en apprendre plus sur Romio dans l’épisode 5, il était parfaitement adorable, comme Momo d’ailleurs ! Et Sousuke qui a coaché le petit Romi c’était par-fait, parce que le pauvre il m’a fait beaucoup de peine à être aussi perturbé.
    Rei et Nagisa toujours aussi fusionnels, et d’ailleurs je trouve aussi que Nagisa paraissait plus mature physiquement parlant dans cet épisode !

    Comme prévu Sousuke devrait se faire opérer mais c’est prendre un gros risque, je me demande quelle sera sa décision finale. Le fait que Natsuya veuille lui faire choisir avec un pile ou face c’était bien trouvé, ça l’a poussé à ne pas laisser ce choix au hasard, c’est trop important, c’est à lui de le faire.
    (Natsuya qui dit que son frère est sa fierté… ♥)

    Makoto en coach, on a eu ce qu’on voulait et avec l’apparition de Nao en prime, c’est qu’on a été gâtées !
    Alors qu’en revanche de l’autre côté on avait le pauvre Haru qui ruminait tout seul… Le pauvre. Heureusement dans l’épisode 6 Asahi est là pour lui dire de ne pas prendre les paroles d’Hiyori au sérieux. (Il est mon rayon de soleil quand je ne vois pas Momo ! … Le jour sans maquereau, sérieux ? C’est le meilleur !)
    Qu’ils aient revus Nao c’était très mignon, en plus il va peut-être pouvoir les aider (même si en effet c’est un GROS drama).

    Sinon parlons-en d’Hiyori, j’ai adoré cet épisode pour avoir vu son passé et son point de vue sur tout ce qui s’est passé jusque-là. Il m’avait énervée dans l’épisode 4 mais là enfin ça y’est je peux dire que je l’aime ce personnage ! Alors oui ce qu’il a dit à Haru est horrible et sans excuses c’est évidemment impardonnable, cependant pour le reste il a des circonstances atténuantes. Déjà je m’en doutais que pour autant s’accrocher à Ikuya et leur amitié c’est qu’il avait dû être très seul jusqu’à sa rencontre (je pensais aussi que c’était leur première rencontre aux États-Unis sauf qu’en fait c’est Ikuya qui a tout oublié…) et qu’il en a forcément beaucoup souffert. On a également l’explication sur ce fameux sourire hypocrite qu’il nous sort à tout bout de champ, même à Ikuya, parce qu’il n’est pas à l’aise, qu’il garde pas mal de choses au fond de lui, il est triste et malheureux ce pauvre garçon. Tout le long de l’épisode il m’a fait de la peine, il souffre tellement, c’est déchirant !

    Et au final, ce n’est plus lui qui m’énerve, c’est Ikuya désormais ! Parce que, même si j’ai vu beaucoup dire que c’était une bonne chose qu’il dise enfin à Hiyori de s’occuper de ses propres affaires, mouais… Juste, soyons clairs, certes il a de mauvaises façons de le faire mais on ne va pas se mentir, ce n’est pas Ikuya lui-même qui ferait quoi que ce soit, qui se bougerait ne serait-ce qu’un tout petit peu, n’est-ce pas ? J’ai cette impression qu’il se sent tellement au fond du gouffre qu’il ne cherche pas à aller mieux, à aller de l’avant. La preuve il ne fait pas attention à son meilleur ami qui se démène pour lui depuis des années et qu’il lui a même sauvé la vie sans qu’il ne le sache ! (À moins qu’il ait refoulé carrément la scène où c’est lui précisément qui le sauve.)

    La dispute qui se termine sur un « Tu ne comprends pas » c’est si cruel pour Hiyori, j’aimerais qu’il se rende compte à quel point il blesse son entourage à se renfermer de la sorte. Et comme tu dis, quand il finira par sourire à nouveau on ne s’en remettra jamais, tout le monde en parlera, ça pourrait limite devenir un jour férié ! (Je déconne même pas !)

    Passons. Le beau gosse mal rasé a enfin un nom ! Ryuuji, si c’est pas merveilleux ça quand même ! Et oui c’est un coach, qui s’occupera d’Haru et qui en plus est lié à Mikhail, ils n’ont plus qu’à faire affronter leur poulain respectif.
    (Sinon j’avoue que Kon a tout brisé en dévoilant son nom alors qu’il avait fait tant d’efforts pour le cacher.)

    Pour le coup de la révélation d’Haru c’était hilarant, comme quoi la vérité sort de la bouche des enfants et plus c’est simple moins on trouve. Hâte en tout cas de le voir nager autre chose, surtout si c’est lors d’une compétition.

    Aussi, on est PARFAITEMENT d’accord pour dire qu’on aurait adorés voir ce mec qui yodel !! Je me suis fait exactement la même réflexion quand j’ai vu la scène ! Pourquoi on ne le voit pas ?? Cet homme est la star de leur équipe !! C’est lui qui fait le spectacle !!

    Tout ça pour dire que c’était un excellent épisode. Impatiente d’être au prochain !

    1. Lire ton commentaire m’a fait revivre l’épisode 6 sur Hiyori et j’ai mal au coeur !!! ahhh le pauvre ! je savais qu’il allait finir par gagner le coeur de tout le monde, il ne pouvait pas être si méchant !
      Qu’il s’en prenne à Haru comme ça, c’est bas, c’est clair, mais c’est un mécanisme de défense et en étant à sa place je peux comprendre ce qui le pousse à penser et à dire ça.

      Et je comprends pour Ikuya, c’est, encore une fois, FRUSTRANT, parce que je comprends qu’il aille mal, il se traîne un traumatisme quand même et là il est en pleine chute libre, mais il a été injuste avec Hiyori là.

      Haha je te jure quand il a lâché son nom et toutes les infos clés à son sujet j’étais sur le cul, quel irrespect pour ce mec qui fait TOUT pour préserver son AURA DE MYSTERE.

      On est sur la même longueur d’onde, j’adore !!! j’ai aussi hâte pour le suivant !! dans quelques heureeeees !!!

  10. Je veux voir Hiyori sourire sincèrement et plus de manière hypocrite, ce serait si beau.

    Ikuya doit se reprendre, pour son bien et le bien de tous ses proches.

    Ah mais c’est ça les journalistes, c’est fourbe à casser ton délire comme ça.

    Mais oui !! Je veux revoir cet homme !! Je veux le voir chanter au karaoké !!

    Tellement pressée d’être à ce soir !!!

    1. Haha je lis ce commentaire après la sortie de l’épisode 7 et Ikuya ne s’est pas DU TOUT repris en main.

  11. La tournure que prend la relation entre Ikuya et Hiyori est horrible, qu’Ikuya ne sache même plus si c’est son ami ou non… Woaw. Comment peut-on penser une telle chose ? L’a-t’il en fait déjà considéré comme son ami ? Hiyori a tellement fait pour lui et comme remerciement il obtient ça ? Un rejet total ?
    En plus si Ikuya se réconcilie avec Haru et les autres (notons tout de même son adorable sourire dans le preview) Hiyori sera encore plus seul qu’il ne l’était déjà. Sur quoi va-t-on partir avec eux ? Je crains foetement la suite.

    Que Nao parle à Natsuya et lui fasse enfin comprendre de se bouger un peu par rapport à son frère, et à la natation, c’était exactement ce que j’attendais de lui. J’aime ce personnage si mature.
    Pour Natsuya j’ai trouvé intéressant le parallèle qui a été fait entre son attitude concernant son frère et Kazu, le frère de Sousuke, qui sera toujours-là pour l’écouter alors que Natsuya fait le lâche en n’osant même pas faire face à son frère pour l’aider avec ses problèmes (parce que oui il pouvait très bien aller le voir et n’importe quand, c’est pas les occasions qui manquent si tu es déterminé à le faire).

    Très fière en tout cas des résultats d’Haru et Asahi au tournoi, qui m’a fait éclater de rire en se répétant « Je suis un génie », c’était PAR-FAIT.
    Pareil pour son attitude envers Natsuya, rien de plus adorable.
    D’ailleurs mention très mignonne à sa soeur et son neveu qui les ont encouragés.
    Et juste pour dire la scène où Asahi et Kisumi doivent s’en occuper… Mon coeur a fondu.

    À la fin j’étais tellement surprise de voir Haru débarquer à côté d’Ikuya, et pour lui dire qu’il n’est pas seul, MERCI ! Haru a grandi, il va au devant des choses pour l’aider, c’est beau à voir.

    Petit plus à Sei avec sa si grande sagesse, ça me plait toujours de la voir, même si c’est très court comme apparition.

    Et bien sûr cette scène entre Makoto et Ryuuji !! Mais moi dieu !! J’étais pliée, j’en pouvais plus !! Surtout avec le petit « pardon » de Ryuuji, il ne peut rien faire contre Makoto !!

    Sinon parlons sérieusement, les nouveaux personnages arriveront-ils lors des sélections ? Lorsque Rin sera-là aussi ? Genre tout le monde est présent, autant ceux qui participent que ceux qui encouragent ? Parce que je veux voir ça moi !

    1. Les mots d’Ikuya envers Hiyori sont cruels mais je pense qu’il le considère comme un ami, mais qu’en se convaincant qu’il n’en est pas un, il se protège, parce qu’il a peur de le perdre comme il a perdu Haru et les autres. Je pense. Après on ne sait pas exactement ce qu’il se passe dans sa tête en ce moment.

      Si quelqu’un peut réveiller Natsuya, c’est bien Nao !!! Je me demande ce qu’il va faire à partir de là, mais je pense que c’est le boost dont il avait besoin et que maintenant il va effectivement prendre ces choses au sérieux.

      Asahi est vraiment le rayon de soleil de cette saison. Il l’était déjà dans High Speed d’ailleurs !!

      Le pardon de Ryuuji ah cette scène est courte mais en OR.

      Je me pose de plus en plus de questions quant à ces personnages… l’heure tourne là ils seraient temps qu’ils débarquent…
      Aussi, j’imagine que Rin va rencontrer Ikuya ? Ils vont avoir beaucoup de choses à se dire concernant leur crush sur Haru.

      1. J’espère que c’est ça qui se cache derrière de tels mots ou quelque chose qui s’en rapproche sinon Ikuya est tombé très bas.

        Heureusement que Nao est là quand même, sans lui Natsuya serait toujours au point mort.

        C’est exactement ce que je me dis à chaque fois que je le vois, c’est un véritable rayon de soleil !! Si tu vas mal il te redonne le sourire en moins de deux, dès que je le vois je suis heureuse.

        Mais oui !! Ce pardon je le garderai en mémoire !

        Je sais pas ce qu’ils attendent pour les introduire, ils dégagent tellement de choses dans l’opening, c’est le moment de les voir !
        Ah mais c’est vrai ça, une discussion entre eux serait très appréciée, j’attends de voir.

  12. XxxSurvie a dit :

    C’est vrai que cet épsiode 8 fut fort en émotions ! Mais ça fait du bien de les revoir souriants et confiants ces p’tits chéris. J’ai bien aimé Makoto dans cet épisode, mature et subtil (« t’es aussi mon héros à moi »). Mais surtout, Rin qui fait son come-back, chaud comme la braise. Yeah !

    1. Ah ça c’est sûr, ça fait plaisir !!! Et Makoto était si Adulte, oui… Hiyori fait vraiment gros gamin à côté mais c’est bon il se rattrape tout doucement.

  13. Franchement je pense aussi que c’était le meilleur épisode pour l’instant, il y avait de tout dedans !

    Quand Makoto a dit à Hiyori qu’il comprendrait en nageant avec Haru je croyais vraiment pas que c’est ce qui se passerait à la fin, je ne m’attendais pas à ce qu’Hiroyi nage contre Haru.

    Nao comme toujours : BEST BOY.

    Le moment de la course entre Haru et Ikuya était magique, que Makoto et Asahi les encourage, qu’il y ait « Tadaima » et « Okaeri » (j’avoue mon cœur a fondu à ce moment-là), la promesse tenue et au final un Ikuya qui pleure et qui prend Haru dans ses bras… J’ai pleuré, j’assume totalement, j’ai pleuré devant cette scène ! Ils étaient trop mignons, je ne pouvais pas résister ! Enfin ils se sont réconciliés, enfin !!
    Et on enchaîne sur le vœu d’Ikuya, celui de devenir un héros comme Haru, adorable !! Et merci à Makoto d’avoir fait remarquer la gêne d’Haru, car pour lui aussi c’est son héros. De vrais amours.

    Je n’attendais plus qu’une chose moi aussi : Hiyori. Et je n’ai pas été déçu, Ikuya lui a demandé de nager avec lui, rien ne pouvait le rendre plus heureux !
    À partir de là nous avons notre fameux relais, avec notre fameux duel Haru/Hiyori et avec ça tous les spectateurs possibles (Nagisa et Romio étaient à croquer en faisant leurs caprices). Puis le moment avec Ikuya qui répète « Je suis un génie, je suis un génie » à Asahi pour le taquiner, j’en pouvais plus, une scène parfaite !
    Et pour finir le duel tant attendu où finalement Hiyori comprend Haru en nageant avec lui (merci Makoto !), bien sûr il ne gagne pas mais pour moi aussi le plus important c’était Ikuya qui lui tend la main, je n’attendais que ça !

    En ce qui concerne la forme finale d’Haru par Ryuuji, il croit que c’est un papillon à en devenir ou quoi ?? Si on part sur un super saiyan je suis prête à payer pour voir ça , tout comme pour cet homme de Shimo qui yodel.

    La scène où Ikuya se rappelle ENFIN avoir rencontré Hiyori tout petit (et avec ce sourire adorable en prime) et que ce dernier lui dit qu’il était son héros, mais mon dieu !! J’ai failli pleurer une deuxième fois !
    D’ailleurs, le nom d’Hiyori qui veut dire poussin, ça m’a fait penser à une chose, « l’empreinte », quand un poussin naît et qu’il s’attache immédiatement à la personne qu’il voit en premier, c’est tellement pareil avec Hiyori et Ikuya ! Il était si seul jusqu’à le rencontrer, il est le seul qui compte réellement pour lui, c’est chou (surtout que je m’imagine un petit poussin à lunettes maintenant).

    Natsuya qui parle à son frère c’est pas trop tôt (merci qui ?), qu’il dit avoir trouvé un rêve en pleurant, j’en revenais pas, lui aussi il est adorable quand il veut.

    Voir les quatre de nouveau réuni c’était la cerise sur le gâteau ! Ikuya qui s’amuse sur le dos d’Asahi, les entraînements en commun, tout ça tout ça… Qu’est-ce que je les aime ces petits bouts de choux.
    Hiyori et Kisumi ça m’a fait bien rire avec la demande pour le club de basket, surtout que j’ai tout de suite pensé au seiyuu d’Hiyori qui est le même que Kise dans Kuroko No Basket, serait-ce une référence ? Comme le katsudon avec Asahi et son seiyuu qui est le même que Yuri dans Yuri on Ice ?

    La scène post-générique avec Rin qui revient au Japon, hâte de le revoir avec les autres et surtout de le voir rencontrer Ikuya !
    Et pour le preview, cet homme aux cheveux blancs et aux yeux violets me donne des frissons, je me demande si l’on verra aussi le blond ou peut-être dans un autre épisode, qui sait ? En tout cas pour la jolie rouquine, comme tant d’autres, je me demande si ça ne serait pas la sœur de Seijuurou et Momo, elle leur ressemble tant et en plus j’ai déjà vu des fanarts sur eux trois, ça ne peut pas être une coïncidence, n’est-ce pas ??

    J’ai eu beaucoup de choses à dire mais en même temps cet épisode, je le redis, était par-fait. Rien à y redire.

    1. Moi non plus, je ne pensais pas que ça arriverait DANS LE MEME EPISODE !!! que demander de plus, franchement…

      C’était trop pur, tout, du début de la course jusqu’à la fin de l’épisode. Que tout se règle dans cet épisode, ça non plus, je ne m’y attendais pas vraiment ? Mais c’est le pouvoir de la natation (et le pouvoir de Haru, j’imagine!)…….
      C’est ça, c’était quand même une victoire pour Hiyori et Ikuya !!! Je me demande si leur « arc » est vraiment fini cela dit, j’aurai voulu les voir parler un peu plus de leur relation, de ce qu’il s’est passé et de comment ils tiennent l’un à l’autre, CE GENRE DE PETITES CHOSES, mais j’imagine que sur ce coup les actions parlent plus que les mots, et si Hiyori est satisfait, tant mieux.
      « D’ailleurs, le nom d’Hiyori qui veut dire poussin, ça m’a fait penser à une chose, « l’empreinte », quand un poussin naît et qu’il s’attache immédiatement à la personne qu’il voit en premier, c’est tellement pareil avec Hiyori et Ikuya ! » MAIS OUI!!!!! très vrai, bien observé bien pensé haha !

      Je pense qu’on va avoir une SUITE après la s3, en grande partie par rapport à Haru, mais aussi Natsuya parce que je ne le vois pas réaliser son rêve en quatre épisodes, ce n’est pas réaliste… Ils parlent TOUS de « global stage », mais je ne pense pas que ça soit pour cette saison, et je ne pense pas non plus qu’ils vont faire une fin ouverte et nous laisser imaginer leurs futurs de médaillés olympiques donc…. DONC…

      Ah excellent je ne savais pas !!! je ne sais pas si c’est voulu mais en tout cas le hasard fait bien les choses !!! merci pour l’info ! Katsudon je miserai plus sur le Hasard là parce que du katsudon t’en vois un peu partout mais le basket me semble plus SUBTIL… après je ne sais pas si KyoAni s’amuse vraiment à référencer des anime d’autres studios mais en tout cas c’est fun que le seiyuu d’Hiyori double un perso dans Kuroko no Basket haha.

      OUI, sur Twitter tout le monde part déjà du principe que c’est une Mikoshiba haha c’est FORT PROBABLE mais je me demande comment quel rôle elle va bien pouvoir jouer dans l’histoire ?

      1. C’est vrai que j’aurais aimé voir aussi Ikuya et Hiyori parler un peu plus, mais peut-être que ça se fera petit à petit ?

        Je trouvais ça mignon vu son prénom !

        Je pense aussi, y a encore trop de choses à voir actuellement, en plus on ne va découvrir les nouveaux personnages qu’à partir de l’épisode 9, j’espère que ce ne sera pas trop court pour bien les intégrer.
        Ils ne peuvent pas tout faire en si peu d’épisodes c’est clair. Je veux une quatrième saison !

        Pour Asahi, j’avais vu ça sur Tumblr et il n’y avait pas que le katsudon, je crois qu’il y avait aussi la ville où il avait déménagé (je sais plus trop, à vérifier).
        Mais pour Hiyori et son seiyuu j’ai tilté tout de suite ! Ça m’a fait bien rire en pensant à Kise de Kuroko (qui est quand même un sacré personnage !) et ce serait encore plus drôle si Hiyori joue une partie de basket avec Kisumi. J’ai vu des fanarts où c’était Ikuya qui était jaloux qu’il voit quelqu’un d’autre pour faire une autre activité que la natation, j’ai trouvé ça mignon.

        Même si c’est bien leur soeur je me demande également ce qu’elle fera dans toute cette histoire, est-ce qu’elle fait aussi de la natation ? Ou juste Manager comme Gou ? Rien de tout ça et elle sera juste-là pour encourager ses frères ? (Au moins Sei.)
        D’ailleurs quel âge a-t-elle ? Est-ce qu’elle est plus vieille (je ne pense pas mais sait-on jamais, le physique ne fait pas tout), plus jeune, entre les deux ? Le mystère est entier.

        1. La quatrième saison se confirme d’épisodes en épisodes, je ne vois pas l’intérêt d’introduire autant de nouveaux personnages/arcs si c’est pour leur dire au revoir au bout de quatre épisodes ! ils ont quelque chose de prévu pour une suite, ce n’est pas possible autrement !!!

          Et je suis trop conteeeente parce que c’est bien la soeur et en plus elle nage !!!!! J’espère qu’on la verra nager avant la fin de la saison !!!

  14. XxxSurvie a dit :

    J’ai l’impression que chaque nouvel épisode de devenir mon préféré. Celui-ci respire la bonne humeur ! Je n’ai pas arrêté de pousser des cris de joie.
    Rin est revenu, et ça me rends heureuse !
    Mais ce qui me fait le.pnus fire dans cet épisode, c’est le ship Albert/Haru qui a grandi vitesse grand V.

    1. Pa-reil ! chaque épisode est meilleur que le précédent !
      Entre Makoto, Ikuya et Al, Haru n’est pas seul cette saison, on le ship de tous les côtés…

  15. Moi aussi je suis tombée amoureuse d’Isuzu ! J’adore cette fille, elle est tout simplement géniale ! Je veux la voir nager (d’ailleurs je suis carrément d’accord avec elle par rapport au sexe de l’adversaire, ça ne doit pas entrer en compte), je ne demande que ça, pendant l’épisode j’avais trop espoir de la voir dans l’eau !! Quel dommage… Mais ce n’est que partie remise, hein Kyoani ??
    Quand elle a parlée à Haru en fan-girl totale elle a mentionnée ses biceps et j’ai tout de suite pensé à Gou, elles pourraient devenir amies et voir plus si affinités. ~ Surtout que tu as raison, tous les Mikoshiba sont love d’elle, ce doit être pareil pour elle aussi ! Je veux aussi voir les trois réunis et à mon avis Haru a raison de les craindre, à trois ils doivent faire des ravages.

    Al… Alors lui c’est un véritable coup de foudre, il est juste par-fait, car il n’est pas que beau il est doué dans ce qu’il fait et c’est un amour ! Il a un regard doux et un sourire à tomber, je l’aime trop !!
    Et comme toutes les autres, je ne peux m’en empêcher de shipper Haru et Al, leur petit tête-à-tête en mangeant du maquereau était fabuleux ! (C’est son ami de maquereau pour la vie cet homme !) Ils ne se comprenaient pas et pourtant ça ne les a pas empêchés de parler comme si de rien n’était. Haru qui a tellement mûri qu’il aide le premier inconnu en lui offrant un repas, c’était pourtant un étranger, et en plus il souriait, c’était trop mignon ! J’ai succombé tout le long.
    Et pour en rajouter une couche, lorsqu’ils ont nagé la première fois ensemble, Al lui a quand même dit que l’eau le favorisait, tout naturellement, alors qu’il y a une grande différence de niveau entre eux… Tellement sincère et modeste.
    (Cette scène était très belle et la musique ne m’en parle pas, magnifique en tous points !)

    Mais comme tu dis concernant les nouveaux personnages il nous faut absolument une quatrième saison ! Ils ont pris toute la moitié, et même un peu plus, de la saison pour développer Hiyori, et sa relation avec Ikuya, mais on n’aurait que seulement 4 épisodes pour faire pareil avec les nouveaux ?? Ce serait injuste ! Surtout que le troisième nouveau personnage n’est pas encore apparu, et qui doit sûrement être ce fameux Kinjô dont Natsuya et Nao ont parlés (Kin = Or > Cheveux blonds. Coïncidence ? Je ne pense pas.)

    Manquait plus qu’Haru pour que toute la petite bande soit rassemblée au café, en tout cas la scène avec Ikuya et le bébé m’a fait fondre, avant de me faire rire avec le pauvre Asahi complètement rejeté par lui… Heureusement Kisumi débarque après, pour ne parler qu’à lui dès qu’il arrive quand même, incroyable !

    Du côté de Samezuka Rin est de retour, avec une petite peluche Kangourou qu’il donne à Momo, mon dieu c’était trop trop mignon !
    Puis arriva la révélation… Mikhail est l’oncle de Nitori… Jamais je l’aurais vu venir celle-là ! J’étais sous le choc !! (Mention à Rin qui était pire que choqué, son cerveau s’était mis en pause à ce moment-là.)
    À propos de Sousuke heureusement que le preview nous les fait voir ensemble avec Rin, parce qu’on l’a attendu longtemps ce moment !

    Le coup de Mikhail et Ryuuji plus jeunes à la télé (comme le hasard fait bien les choses), qui sont beaux comme des dieux, mais en effet je ne savais pas pour PKH, n’empêche ça ne m’a pas dérangé plus que ça, si c’est Gou ça doit parler de muscles. Voilà. Néanmoins je ne suis pas contre pour que tu éclaires un peu plus ma lanterne ! (Pareil je ne connaissais Steve que par quelques screens que j’ai vu par-ci par-là, je ne savais pas qu’il l’ignorait déjà depuis un moment, ce chat me plaît !)

    Concernant la fin c’était évident que Al les battrait tous, après je dois avouer que c’était bluffant mais au moins pour une fois Haru a perdu et pas qu’un peu ! Pour Makoto ça lui fait revivre le moment douloureux où il s’était en plein milieu d’une course et selon le preview il ne pourra pas parler à Haru, en revanche il le fera avec Rin, que vont-ils se dire exactement ?
    En tout cas je pense aussi qu’un rival pareil, surtout avec une mentalité aussi bonne que celle d’Al, n’est que bénéfique pour Haru, c’est ce qu’il fallait pour le faire évoluer jusqu’à sa forme finale de super saiyan !

    Pour la voix d’Al, qui est totalement anglaise, apparemment ce serait justement un doubleur anglais, j’ai cru voir ça sur Twitter (pas sûr, à confirmer).

    Le « Je suis rentré, Haru » de Rin dès qu’il revient au Japon, je m’en doutais !! Il ne pense qu’à lui !
    Et comme tu dis il ne va pas être déçu du voyage en découvrant ses nouveaux rivaux, dont l’un, on ne citera pas le nom, est semble-t-il déjà jaloux de leur relation. (Vivement leur rencontre !!)

    Dernier point : OUI Haru et Makoto ont adoptés secrètement Misaki et ce sont deux pères très attentionnés, ils forment une belle famille tous les trois.

    (Chacun de mes commentaires commence à devenir aussi long qu’une de tes review d’épisode… Au secours je ne peux plus m’arrêter d’en parler, cet anime me rend folle !)

    1. J’espère vraaaaiment !!! je vais être déçue si elle n’a pas (presque) autant d’importance qu’Al avec qui elle partage sa séquence dans l’opening… mais bon j’en demande peut-être trop…
      On va forcément voir les Mikoshiba au complet tôt ou tard !!! Je veux que Gou choisisse Isuzu, ça serait un VRAI plot twist; j’attends, KyoAni !

      On est sur la même longueur d’onde, comme d’habitude (pourtant j’ai vu des gens qui n’ont pas trop aimé la scène où ils nagent ensemble) (au niveau de l’animation notamment).

      A mon avis, ça ne fait pas de doute, ça doit être lui… Et trois épisodes, c’est trop peu pour qu’on apprenne à le connaître. Déjà que quatre, pour les autres, c’est ridicule ! Et ils teasent tant de THEMES qui ne seront de toute évidence pas abordés dans les épisodes restant, c’est bien qu’une suite est en préparation…

      Mais d’où Rin est choqué, même ! C’est si improbable que Nitori n’ait jamais mentionné avant que Mikhail est son oncle, ou que Mikhail lui-même dise « AH j’ai un neveu à Samezuka est-ce que tu le connais ? », pleeeeaaaase. Mais bon, c’était fort drôle.

      Alors pour faire court… comme tu le sais peut-être déjà, Take Your Marks était divisé en quatre « épisodes », et le troisième était sur Iwatobi. Nagisa, Rei et Gou cherchent des idées pour attirer de nouveaux membres, et fouillent la salle du club pour trouver des idées, pour essayer de savoir comment les anciens faisaient pour avoir du succès,… Et là, ils tombent sur un programme, le PKH (perfect kinniku hansamu/perfect muscles handsome), MAIS il manque des pages. Grâce à Sasabe, on apprend que le programme tient son nom d’un ancien membre qui avait de super muscles, un certain « Azuma ». En fouinant dans de vieux albums photos, Rei et Gou le voient et, en voyant son corps, soupçonne que le plan PKH n’était peut-être pas un programme d’entraînement mais plutôt un plan pour recruter un maximum de membres grâce au corps de Azuma : en effet, sur la photos, les trois quarts des membres sont des filles.
      Et il y avait des théories qui supputaient que Ryuuji était ce fameux Azuma et… c’était le cas ! Tout avait été prévu longtemps à l’avance !!

      Je pense que ça lui fait une motivation saine, oui ! Cependant, il ne l’a peut-être pas aussi BIEN pris que je le pensais si tout compte fait il ne contacte même plus Makoto ? Je me demande ce qui se cache derrière ce silence radio… peut-être qu’il est trop occupé à s’entraîner 24h/24 haha ?
      En tout cas, la dernière fois qu’Haru a eu un coup de déprime, Makoto s’est aussi tourné vers Rin donc peut-être que là c’est pareil.

      (Tant mieux tant mieux c’est ça qu’on aime !!!)

      1. Tu n’en demande pas trop, c’est légitime pour un tel personnage, elle mérite d’être plus développée !
        Ce serait vraiment original que ce soit Isuzu que Gou choisisse. Qu’est-ce que j’ai hâte de les voir tous les trois réunis !

        Ah ouais ? Y en a qui n’ont pas aimés cette scène ? Pourtant elle était si belle et très bien travaillée. Je l’ai même revue tellement je l’adore ce moment où ils nagent ensemble !

        Ça ne peut être que lui vu le temps qu’il reste et justement c’est pas assez, je veux pas avoir à apprendre à connaître un personnage avec seulement trois épisodes.
        Oui aussi vu ce qu’ils nous font croire c’est qu’il doit y avoir une suite en vue, je serais déçue sinon.

        J’avoue que Mikhail aurait pu dire à Rin qu’il avait un neveu dans son ancien lycée, la facilité scénaristique qui a bien fonctionné quand même !

        D’accoooord, je comprends mieux ! C’est pour ça que quand on a apprit le nom de Ryuuji ce n’était que son prénom, comme ça Gou à pu le reconnaître à la télé et faire le lien.

        Moi aussi ça me paraît bizarre qu’il le prenne aussi mal, mais comme tu dis c’est possible qu’il s’entraîne comme un fou ! On reverra donc Ryuuji logiquement ?
        Makoto va sans doute parler de tout ça à Rin, est-ce que donc Rin ira voir Haru ensuite ?

        (Prépare-toi pour le dernier épisode, j’écrirai un roman !
        Si tu as compris c’est le principal !)

  16. Petite rectification à mon commentaire au sujet d’Haru qui offre un repas à Al, je voulais en fait dire qu’il l’avait aidé à payer son repas (le moment où Al l’observe avec la machine puis Haru qui lui rend sa monnaie, même ça c’était mignon).

    1. Haha t’inquiète j’avais compris !

  17. Cet épisode était un peu plus vide que les autres, c’est bien dommage vu qu’on se rapproche à grands pas de la fin, mais soit.

    Isuzu qui nous confirme que Al est un viking grâce à son surnom, Odin, c’est parfait !

    Beaucoup d’émotions pour les retrouvailles de Rin et Sousuke, le coup du t-shirt m’a bien fait rire (Rin a du goût, pas le bon mais il en a) et la réussite de l’opération de Sousuke… J’avoue avoir versé ma petite larme tellement j’étais soulagée de l’apprendre.

    Pour Makoto et sa nouvelle perspective d’avenir je pense comme toi, à mon avis si on veut continuer de le voir au même titre que les autres jusqu’à la fin de la série il doit changer de voie. J’adorais le voir avec des enfants mais c’est sûrement mieux comme ça je suppose ?
    D’ailleurs en français dans les sous-titres il avait indiqué « Préparateur physique » et je trouve que c’est plus simple à distinguer de coach/entraîneur, sinon ça fait des coachs de partout.
    Et en parlant de sous-titres concernant Ryuuji ce n’était pas du tout la même chose en français, rien ne précisait qu’il était le grand-père de Shizu, ça disait que son grand-père aimait l’homme aux plus muscles parfaits et c’est tout. En y pensant c’est quand même plus logique, si Ryuuji était son grand-père il faut qu’il me donne sa recette pour rester aussi jeune ! J’ai même pas l’impression qu’il ait pu être ou qu’il soit marié, encore moins avoir des enfants (et donc des petits enfants !). Sans doute une erreur dans la traduction anglaise.

    La scène à l’aquarium où Rin apprend pour la défaite d’Haru et qu’il décide d’aller le voir dans la seconde, franchement ça ne m’a même pas étonné !
    En revanche quand Haru dit n’avoir répondu à personne pendant deux semaines je pense qu’il voulait dire depuis le début de son stage, sinon rien ne tient la route. Déjà parce que Makoto serait déjà venu le voir, ça tombe sous le sens, mais aussi parce que Rin a précisé à Sousuke que ça faisait quelques jours qu’il était arrivé au Japon, ce qui correspond à la rencontre et course d’Haru et Al.

    L’attitude d’Haru envers Ryuuji… J’ai ri, il était sec et têtu comme une mule, on aurait dit moi quand je suis de mauvaise humeur ! Heureusement Makoto est là pour lui parler de maquereau et ça fonctionne à la perfection, cet homme n’est pas son ami pour rien (j’étais pliée durant toute la scène, ce dialogue les représente en tous points).

    + Bien contente d’en apprendre plus sur Ryuuji, il a été au bout des choses durant sa carrière et ne semble pas avoir de regrets, ça me rassure, j’aurais été désolé pour lui sinon.

    + La scène de la course entre Misaki et Natsume, évidemment mignonne comme tout ! J’aimerais les voir grandir ces deux-là !

    + Makoto et la coccinelle, c’est officiel il est bel et bien une princesse Disney, il attire non seulement les animaux mais aussi les insectes !
    (À part ça, la bouille qu’il a fait en apprenant pour Sousuke et son opération… Mon cœur a fondu.)

    + Rei qui joue le fantôme m’a fait rire, tout comme le fait de voir Haru en prince et Makoto en guerrier.

    Le preview me laisse aussi perplexe, j’espère qu’on verra plus de choses que ce qu’on nous a montré, parce qu’un épisode entier, l’avant-dernier qui plus est, consacré entièrement à Iwatobi… Comment dire… Ça n’aurait pas de sens ? Je veux dire, on a mieux à voir, non ? Comme le nouveau personnage, Kinjou ! Ne me dîtes pas qu’on ne le verra qu’au dernier épisode, pourquoi l’avoir teasé dans l’opening dans ce cas ?
    Et même sans parler de lui, Ikuya, Asahi, Hiyori et Kisumi m’ont manqué dans cet épisode, laissez-nous les voir plus que deux-trois minutes dans le prochain s’il vous plaît !

    1. Bah ça me paraissait aussi bizarre cette histoire de grand-père ?! j’ai vu d’autres gens le relever sur Twitter mais niveau âge effectivement ça ne colle pas, faudrait que je me penche sur la VO à l’occasion… (et je modifierai en conséquence la semaine pro).

      Ha oui c’est peut-être ça… parce que deux semaines c’est beaucoup trop long, et je ne m’y retrouvais plus au niveau de la timeline (déjà que Sousuke a fait son opération en douce haha).

      Misaki et Natsume ados seront les protagonistes de FREE! NOUVELLE GENERATION en 2024…

      A ce stade, je pars du principe qu’une suite est OFFICIELLE parce qu’en seulement deux épisodes ils n’auront pas le temps de faire quoi que ce soit de concret ne serait-ce qu’avec Kinjou mais aussi avec tous les personnages et leurs futurs…
      Ca fait bizarre après plus de la moitié de l’anime à les voir TOUT LE TEMPS de soudainement les voir complètement absents d’un épisode…!!

      1. Si en VO tu arrives à savoir ce qui s’est vraiment dit je serais aussi curieuse de le savoir !

        Je pense que c’est ça, ça colle plus et j’ai aussi été surprise que l’opération de Sousuke se soit déjà passée en fait. Il y a trop de personnages pour tout voir, j’ai vu des gens sur Twitter essayer de faire un schéma de la timeline, c’est assez compliqué.

        Si c’est vrai alors on serait sûr d’avoir du Free! pendant encore longtemps.

        On est bien d’accord que ça tient de la logique mais tant qu’on n’a pas d’annonce on continue de stresser.

        Mais oui !! Je me suis sentit délaissée de ne pas les voir dans cet épisode, Asahi mon rayon de soleil me manque affreusement…

  18. XxxSurvie a dit :

    Encore un très bon épisode !
    Et Rin est de retour ! C’est parfait ! La petite scène avec Sousuke était vraiment bien et touchante. Petit Rin sensible et son pote qui le taquine. La scène de l’aquarium était aussi touchante.
    Les interactions Haru/Ryuji sont aussi amusantes. HARU est têtu, mais l homme mal rasé (Je me suis habituée à ce surnom) ne lâche rien et Makoto le héro sauve la situation.
    En revanche, je suis moins touchée par l’histoire avec Misaki, on pourrait utiliser ce temps d’écran pour autre chose.

    Et à chaque fois je me fait la remarque : dans l’opening, quand on voit les perso immobiles avec juste les vêtements qui volent et des souvenirs en arrières plan (surtout Makoto et Rin), je pense toujours à celui de Clannad, qui faisait exactement pareil. Ça rajoute une petite touche d’amour ♡

    1. Pareil, j’ai eu un peu de mal à m’investir dans l’histoire de Misaki parce que c’est du déjà-vu et qu’on a vraiment besoin d’utiliser le peu de temps qui reste à régler d’AUTRES PROBLEMES… je me rassure en me disant qu’ils se le permettent parce qu’ils ont déjà une SUITE en préparation…

      Haha, je n’ai jamais vu Clannad donc malheureusement je n’ai pas la réf, mais j’aime l’idée ! c’est shôjo-esque !

  19. XxxSurvie a dit :

    Décidément, Free! est le seul animé qui me fait pousser des cris de joie ou des exclamations pour tout ou n’importe quoi. Je suis tellement à fond !

    Que dire de cet épisode ? Tellement de NagiRei. Je ne suis pas trop dans ce ship, mais il état tellement « évident » que j’étais contente pour eux. Rei ne fait pas partie de mes perso préféré, mais je voulais tellement qu’il gagne. Ca doit être la première fois si je me trompe pas que sa course solo dure aussi longtemps à l’écran. Du moins c’est l’impression que j’en ai eu. Et c’était agréable.
    Pareil pour Ai. Je ne lui ai jamais accordé beaucoup d’importance, mais il était si touchant dans cet épisode ! Beaucoup plus « mature » dans les traits (comme Nagisa et Rei). Petit bout de chou va.
    La complicité des 2 coachs est marrante, j’ai aussi envie d’en voir plus !
    J’ai adoré la scène où Rin et Haru courent. Juste ça. Ils sont courus et j’étais contente.
    Et l’instant SouRin m’a tué sur la fin. Bravo Kyoani.

    1. Pareil !! l’épisode était vraiment touchant et le tout dans le tout je n’ai rien à lui reprocher (bon, pas assez de Nitori mais comme c’est un personnage secondaire, cette saison encore plus que les précédentes, je ne peux pas trop en attendre non plus j’imagine). Je suis juste un peu déçue par l’écriture/le rythme de la saison en général, tout ce cirque autour de Ikuya et Hiyori tout ça pour que maintenant ils fassent comme s’ils n’existaient même plus !

      1. XxxSurvie a dit :

        Je me suis faite la même réflexion. C’était un peu le sujet principal de la saison pourtant ! Ils sont passés où ? J’ai envie de revoir la petite bouille d’Ikuya maintenant qu’il sourit !

  20. J’attendais de voir les petits nouveaux d’Iwatobi rencontrer Makoto et Haru, c’était adorable, surtout avec les remarques de Shizuru et moi aussi je l’apprécie de plus en plus ce petit (grand ?) chou !

    Bien sûr le moment tant attendu dans cet épisode et qui est sûrement l’un de mes préférés de l’épisode, était la rencontre entre Isuzu et Gou. J’avais vraiment peur que KyoAni tombe dans le cliché hétéro en la faisant flasher sur Rin et non sur sa sœur mais tout va bien, ils ont entendu nos prières ! Et j’avais aussi bien raison de croire qu’elle aussi aimait les muscles puisqu’elle avait précisé à Haru aimée ses biceps. Le petit plus avec le décolleté de Rin m’a tellement fait repenser à cette scène de la saison 2 avec Momo qui le fixait, tu m’étonnes que ça l’a troublé.
    Mention à Isuzu qui nage comme une déesse et qui se la joue L’Oréal avec ses cheveux, comme Haru quand il sort de l’eau. (Je veux la voir nager plus longtemps please.)

    Les retrouvailles entre Asahi et Rei étaient si mignonnes, mon rayon de soleil a encore fait son effet ! Il a toujours les mots pour réconforter ou motiver quelqu’un, c’est un ami que tout le monde aimerait avoir (Kisumi a bien de la chance de l’avoir comme petit-ami, mais chut, personne ne le sait, hein).
    Que Haru et Rin aient leur journée exprès pour venir les voir je m’en suis douté dès le début, Haru hésitait clairement à le demander à Ryuuji quand il a parlé d’Iwatobi, c’est pour ça qu’il s’est défoncé pendant les entraînements.
    Et les moments entre Haru et Rin étaient très précieux, j’ai d’ailleurs vu le parallèle entre eux et leur rivalité, avec celle de Ryuuji et Mikhail. Durant les épisodes chaque duo s’est parlé, Mikhail qui fatiguait visiblement Ryuuji à force de parler de tout et de rien (surtout des muscles), au point que ce dernier a fini par raccrocher, mais il a souri après ça. Tout comme Haru (son sourire vaut tout l’or du monde), dans la voiture avec Rin, après l’avoir écouté lui aussi, le taquiner et tout et tout, comme à leur habitude. Comme quoi ils sont pareils que leurs aînés avec cette même relation qui les lient depuis leur enfance.
    + Tu as raison il faut à tout prix que Ryuuji et Mikhail se revoit en face à face et si ça se trouve Mikhail voudra inspecter ses muscles pour savoir s’ils sont toujours au top, ça me ferait trop rire !

    Pour en revenir à Rei, le fait d’avoir finalement vu Haru avant sa course changea tout, ça l’a complètement motivé et fait gagner la course, magnifique.
    Pour Nagisa il est arrivé 2e mais c’est déjà beaucoup, vu tout ce qu’il a fait jusqu’à maintenant ce n’est pas si mal.
    Haru et Rin qui disent qu’ils auraient regrettés de ne pas être venus les voir, la scène était belle.

    Que Rei et Asahi puissent devenir rivaux ce serait parfait ! Moi non plus je n’y avais pas pensé avant que Makoto n’en parle, on est obligés d’avoir une suite pour voir ça n’est-ce pas ?

    Déçue de ne pas voir au moins un tout petit peu Ikuya et Hiyori, alors oui ils étaient présents jusqu’à plus de la moitié de la saison mais quand même, ils méritent mieux ! En plus Haru et Ikuya venaient enfin de se réconcilier, tout ça pour qu’il parte en stage ensuite et puis plus rien ! Mon dieu non ! Plus d’interactions entre eux, et avec Hiyori aussi, ce serait quelque chose à voir !
    Bon bah pour Kinjou ce sera pour l’épisode prochain, enfin c’est pas trop tôt ! Pourquoi nous teaser dès le début pour si peu ? C’était sadique ! Surtout vu comment ils nous l’ont présenté durant l’opening.
    Sinon oui on devrait l’appeler Kaede, par son prénom, comme tous les autres personnages de Free ! (c’est la coutume).
    Une suite pour lui je vous prie ! Il en a besoin ! Et Albert aussi ! Parce que je voudrais vraiment le revoir (que Haru mange de nouveau du maquereau avec lui s’il vous plaît).

    Obligé de rappeler que dans le preview nous voyons l’adorable petite bouille souriante d’Haru quand il était petit, que rêver de mieux ? Tout le monde en est tellement fan que je le vois partout sur les réseaux sociaux, je l’ai screen aussi, obligé.

    Plus qu’un épisode, je suis tristesse…
    (Et sans l’annonce d’une saison 4 je meurs.)

    1. Désolée pour le retard, mais avec la fac je n’avais pas du tout le temps de passer sur WordPress! j’étais même super en retard pour le dernier épisode !!!!

      Bon, déjà, depuis ton commentaire, LA SUITE A ETE CONFIRME donc réjouissons-nous !!!
      On n’a pas vraiment revu Isuzu nager mais je suis trop contente qu’elle passe du temps avec Gou et qu’elle ait déjà été adopté par la mère Matsuoka…

      Le moment entre Asahi et Rei était trop précieux !! j’aimerais tant les revoir ensemble, j’aimerais qu’ils deviennent proches maintenant qu’ils se sont retrouvés ! j’espère qu’ils deviendront rivaux !!!

      Et dégoûtée pour Ikuya et Hiyori, franchement c’est ce qu’ils ont le plus raté dans l’écriture, c’est vraiment bizarre de consacrer autant de temps à des personnages pour finalement les ignorer dans les derniers épisodes ??

      Haha après avoir vu le dernier épisode, c’est encore pire que ce qu’on pensait pour Kinjou…
      Tu dis que c’est la coutume mais j’appelle toujours « Ai » par son nom, « Nitori »!!! dur de perdre les vieilles habitudes haha mais va pour Kaede.

  21. J’ESPERE QU’ON AURA DU CONTENU ENTRE ICI ET 2020 parce que sinon je vais pas tenir……….

    Merci pour ta série de reviews!! J’adore lire les reviews des gens, ça donne une autre perspective et ça me plait <3
    Bien que j'étais ravie d'avoir un été rythmé par Free!, pour moi Dive to the Future était un peu moins bon que la saison précédente. Un pacing quelque peu étrange, avec trop de temps passé sur le drama d'Ikuya alors qu'en plus il finit par régler ses problèmes tout seul… Mais je suis quand même tellement heureuse d'avoir eu une autre saison, moi qui était persuadée que ça s'arrêterait là après Eternal Summer.

    J'étais vraiment heureuse de voir tout le monde mener son petit bout de chemin, surtout Rin pour qui tu connais ma passion…. dévorante!!
    Il avance aussi, a son appartement en Australie, a un permis de conduire et se démène pour mener à bien son rêve, que ce soit en entraînement ou au quotidien (la scène de routine au début de l'épisode 3 me hante encore). Il a laissé loin derrière lui ses démons, a tellement grandi dans ses relations aux autres (amicales et familiales), et fonce dans la vie à un rythme que j'envie… Je l'aime vraiment d'amour, décidément. Steeve a bien tort de le rejeter de la sorte, si j'étais lui je lui sauterais dessus (?)

    Le cast s'est énormément s'élargit cette saison, Japonais comme étrangers, et j'avoue que par moments j'ai eu beaucoup de mal à mettre un nom sur un visage quand tel personnage était mentionné. Rien que le cast principal est énorme… J'étais vraiment confuse par moments, mais maintenant tout est à peu près rentré dans l'ordre.
    Le petit club de lycée d'Iwatobi et ses cinq membres, avec Rin qui gravite autour, semble bien lointain…
    J'étais vraiment contente de voir de l'anglais parlé dans cette saison, que ce soit avec Rin, Al ou des persos secondaires. Free! prend vraiment une tournure internationale alors qu'on se dirige peu à peu vers les Jeux Olympiques, et ça me touche vraiment en tant que gaijin ! Les scènes entre Haru et Al m'ont beaucoup touché, ils ont su se comprendre par-delà le langage et je trouve ça vraiment beau….

    Les seiyuu étaient comme d'habitude au top, je dois avouer que c'est en partie la passion des seiyuu pour Free! qui m'encourage à apprécier la série à sa juste valeur. Ils aiment Free! d'amour, et on le sent à travers la qualité de leur travail. Zakki était encore une fois parfait à travers Haru, Tattsun aussi avec Makoto malgré qu'ils aient des personnalités diamétralement opposées, et Mamo… Mamo est toujours parfait de toutes façons. Les petits rires adorables de Rin m'ont fait squealer plus d'une fois. Je vais pas te faire tous les seiyuu mais je les aime trop, y a qu'à regarder le seiyuu event d'Eternal Summer pour se rendre compte de la passion qui les anime. C'est vraiment des barres.

    Merci KyoAni pour cette nouvelle saison de Free!… See you in 2020.

    ((By the way. Je dois t'envoyer tes goods!!)

    1. Ohlala, j’espère aussi ! Mais je pense… ils doivent bien entretenir la hype pendant deux ans !

      Merci à toi !! ça me fait plaisir que tu lises !
      Je comprends, je comprends. En fait, dans cette saison, tout le monde a pas forcément retrouvé ce qu’ils avaient aimé chez Free! en premier lieu… c’était assez différent. J’avais un peu eu ce problème avec High Speed.

      Haha j’adore quand tu parles de Rin !!! puisses-tu être réincarnée en Steve… tu le traiteras bien.

      Les scènes entre Haru et Al étaient trop belles… j’aurais bien voulu en voir plus mais tout ce qu’il y avait de plus intéressant était en FIN de saison… trop dommage.
      Mais en tout cas, oui, on va vraiment vers d’autres horizons là, ça se sent !

      (C’est vrai, c’est vrai, il faut qu’on s’échange nos adresses !!)

  22. Donc oui nous avions raison de penser à une nouvelle saison et en même temps ça paraissait logique, mais en 2020 quoi ! C’est dans tellement longtemps ! Je suis heureuse de savoir qu’il y aura une suite mais dégoûtée que ce soit dans deux ans…

    Asahi et Rei qui deviennent amis ce serait adorable ! Et rivaux encore plus !
    Pour Ikuya et Hiyori ça a été trop mal écrit, il y avait du potentiel avec eux et depuis plus rien, ils auraient dû consacrer cette saison à toutes ces nouvelles relations, au lieu de vouloir développer de nouvelles intrigues en si peu de temps. Tout ça pour nous faire attendre encore plus…
    Pour Kinjou ou Kaede… Franchement j’ai du mal à l’appeler Kaede, je ne le connais pas encore assez pour l’appeler par son prénom, je préfère Kinjou ! (Et moi aussi en fait j’appelle Nitori par son nom et non par son prénom, tu n’es pas la seule !)
    Bref, ce pauvre gars qu’on a à peine vu et qui pourtant semble si intéressant, d’ailleurs j’accroche totalement à la théorie qu’il pourrait être sourd, ce serait si original, je prie pour que ce soit vrai !!

    Pour en revenir à ce dernier épisode, au tout début en voyant bébé Haru j’avoue que j’aurais aimé en voir plus mais il y avait trop de choses à voir, j’espère qu’on en verra plus un jour.

    Cette course entre les frères Kirishima était ce qu’il y avait de plus précieux dans cet épisode, j’ai pleuré, je n’ai pas honte de le dire et je n’étais pas la seule.

    Mon pauvre Asahi qui n’a pas pu se qualifier et pourtant qui pense déjà à l’an prochain, aaah mon rayon de soleil, qu’est-ce que je l’aime lui alors.
    (En plus j’aurais bien aimé voir une course lui contre Hiyori, rien que ça, malheureusement le vilain blond est intervenu.)

    Que Haru perde était frustrant mais c’est en effet la réalité comme tu dis, il ne peut pas toujours gagner et il ne faut pas se laisser abattre pour autant.
    Ce moment entre Haru, Makoto et Rin à la plage était fantastique (tous les trois dans l’eau ~), je n’aurais pas fait mieux. Et le cri d’Haru, impressionnant, je ne m’y attendais absolument pas ! Quand je revois les tous premiers épisodes ou même le film High Speed j’ai du mal à me dire que c’est bel et bien le même personnage, il a une belle écriture. (Et encore heureux car c’est le personnage principal.)

    Pour la fin je suis énormément déçue de ne pas avoir vu cette course tant attendue ! En plus on voit Al la regarder, et de ce qu’on attend Haru prendrait la tête, toutefois on ne sait rien d’autre… Je déteste ça !! 2 ans pour voir ça je ne m’en remets toujours pas !!
    (Et puis j’aimerais à tout prix revoir Al et Haru ensemble, c’est un de mes souhaits les plus chers ! Ils sont si mignons ! J’en rêve la nuit…)

    Durant cette saison ils ont voulu nous montrer bien trop de choses à la fois et on gaspillés du temps, il y a des épisodes qui auraient pu être mieux écrits. Ou mieux placés dans la saison, comme celui de l’entraînement commun entre Iwatobi, Samezuka et l’autre lycée, ça cassait totalement le rythme après ce qu’avait balancé Hiyori à Haru. En tout cas moi je trouve que ça m’avait complètement faire sortir de l’histoire principale, en soi l’épisode était bien mais dans le fond il ne servait pas à grand-chose puisqu’ils n’ont rien développés ensuite de ce côté-là.

    Concernant l’histoire de Ryuuji j’étais en larmes de savoir ce qu’il lui était arrivé, c’est si terrible de perdre un être cher, surtout quand on n’a pas pu le voir avant qu’il ne disparaisse.
    Cependant pour la théorie, qu’il aurait été ami avec Toraichi, le père de Rin, je suis assez mitigée, j’ai quelques doutes. Pourquoi il n’a pas reconnu Rin ? Il est le portrait craché de son père et il porte son nom, Ryuuji ne savait même pas qu’il était ami avec Haru et que Mikhail le coachait, pourquoi n’a-t-il pas été surpris en le rencontrant la première fois ? Si c’était son ami il aurait dû savoir qu’il avait des enfants, non ? C’est ça qui me perturbe le plus dans cette théorie, car je comprends que le reste semble être lié mais ses réactions sont manquantes, c’est difficile de feindre la surprise après tout, savait-il déjà tout en réalité ? J’ai du mal à le croire. (Ou est-ce que Kyoani n’a prévu ça qu’au dernier moment ? Mystère.)
    Et aussi, quand Ryuuji a participé à la course, est-ce qu’ils se trouvaient tous les deux dans la même ville ? Logiquement non, ou alors il a fait un long trajet pour le retrouver à l’hôpital (à Iwatobi normalement) ? Et Toraichi est mort sur le coup ou justement il a été soigné à l’hôpital avant de succomber à ses blessures ? Parce que s’il était mort sur le coup il n’y avait aucune raison pour que Ryuuji se soit dirigé vers une chambre. Il y a plusieurs points noirs dans cette histoire, après je n’ai pas vu le film, je ne dois peut-être pas avoir tous les éléments au sujet du père de Rin.
    Pour finir je n’aimerais pas que le seul personnage mort de l’histoire soit nécessairement lié au nouveau personnage qu’on a découvert, c’est pas très original mais je peux comprendre que ça évite au studio de créer un nouveau personnage et son histoire.

    + Moi aussi j’ai aimé voir Shizuru mélanger la salade, c’était rien dans la scène mais ça m’a plu (j’ai même cru qu’une des tomates allait sauter du saladier).
    + Isuzu et Gou toujours ensemble, avec Ayumu qu’elles ont convertis en plus, j’adhère de trop !
    + Et pareil pour la serviette balancée par Ryuuji sur Haru, j’ai éclaté de rire, mon dieu ces deux-là ensemble font des merveilles par moments.
    + Idem pour Mikhail quand il a retrouvé Ryuuji ou même lorsqu’on s’est moqués de lui à cause de son expression, j’adore leur duo.
    + Les têtes d’Hiyori et Kisumi à cause des surnoms donnés par Nagisa étaient à mourir de rire, ils n’en revenaient et ce n’est que le début avec lui.
    + Et bien sûr Kisumi et Asahi qui rentrent ensemble, c’est obligé ils sont ensemble, ne me mentez pas Kyoani, je le sais, nous le savons toutes.
    + Surprise du nouvel ending, très beau et tout le monde chantait, et les images utilisées étaient par-faites.

    Ça va terriblement me manquer mon épisode de Free ! du mercredi soir, et en prime je ne pourrais plus commenter avec toi l’épisode, je suis déjà triste. Alors tu as intérêt à être-là dans deux ans, car moi je le serais !

    1. Vaut mieux une suite dans deux ans qu’une suite rushée… Après, je me demande le format… j’aimerais vraiment une quatrième saison et pas un film… rien que parce qu’on n’aurait pas le film avant un moment, ici en France.

      J’espère aussi pour Kinjou!!! j’espère qu’on en aura une confirmation AVANT 2020… si seiyuu il y a, il faudra bien l’annoncer avant, non ? Enfin, qui sait…

      Raaaah je pense tout pareil !!! elle était parfaite de bout en bout cette scène à la plage !!! Haru est fantastique !!!!
      J’aurais trouvé ça illogique qu’il gagne à ce stade de l’histoire… donc « heureusement », on va dire. S’il était déjà à son max, imbattable, ça ne serait pas bien intéressant !!! Et pour la suite, je pense qu’il va forcément se qualifier dans une autre course………..

      « (Ou est-ce que Kyoani n’a prévu ça qu’au dernier moment ? Mystère.) » haha c’est fort probable
      comme pour le seiyuu de Kinjou…
      Je comprends pourquoi tu es mitigée mais je pense que tout est encore possible… En y repensant, je me dis aussi que Ryuuji était peut-être un peu jeune AU MOMENT DES FAITS donc… bon.
      Mais ils étaient si vagues à propos de cet ami décédé (ou, au moins, blessé). C’est bizarre, ça sort de nulle part.

      Je te suis très reconnaissante d’avoir commenté toutes les semaines !!! je me serais sentie bien seule sinon !! c’était trop chouette !! on se retrouve dans deux ans, j’espère, j’espère !

      1. C’est clair, je préférais aussi une autre saison qu’un film, sinon ça va devenir compliqué. D’ailleurs il y a une team française qui commence à travailler sur Take Your Marks, je vais enfin pouvoir le voir !

        Logiquement les seiyuu sont annoncés avant, sauf s’ils veulent nous faire la surprise. Cependant je prie pour qu’il soit sourd !!

        Haru doit encore se transformer selon Ryuuji, s’il y a une suite il n’aurait pas pu déjà gagner contre tout le monde. Il finira bien par se qualifier à une course, il doit concourir contre son rival aux Mondiaux après tout !

        Oui c’est vrai qu’on ne connaît pas l’âge de Ryuuji, il est mal rasé mais il ne doit pas être si vieux je pense. Le problème avec cet anime c’est qu’on n’a quasiment jamais de date, d’âge ou de lieu exacts précisés, même après révélations, pour qu’on soit sûrs.
        Ils nous ont teasé ça au dernier moment, tout est incertain pour l’instant.

        Mais je t’en prie, j’ai adoré en parler avec quelqu’un, moi aussi je me serais sentie seule sinon !!
        À dans deux ans pour la suite, toutefois à bientôt pour autre chose peut-être ! (La nouvelle saison va commencer après tout.)

        1. Ah, c’est trop cool ça !!! c’est dommage que l’initiative soit prise seulement après la fin de la saison 3, mais à défaut d’avoir des pros s’en occuper… Tu me diras ce que tu as pensé du film !

          Et désolée pour le retard haha je n’ai plus vraiment le temps de passer sur WordPress, et donc encore moins le temps de regarder de nouveaux anime… mais si j’ai le temps pendant ces vacances, je m’y mettrai… Tu vas regarder Tsuru-ne ?

          1. Oui c’est sur mais vaut mieux tard que jamais comme on dit, et je ne manquerais pas de te dire ce que j’en ai pensé !

            Pas grave je comprends parfaitement. Oui dès qu’il sort je le regarde, c’est l’anime que j’attends le plus.

  23. XxxSurvie a dit :

    J’ai cru je n’allais jamais réussir à voir cet épisode ! Je ne sais pas trop quoi dire dessus. Il s’est pourtant passé beaucoup de choses !
    La crouse Ikuya/Natsuya fut touchante en effet. Le câlin de fin m’a tué.
    En revanche, qu’il coupe la course à la toute fin m’a surprise et m’a un peu laissé sur ma faim. On ne peut pas s’arrêter comme ça enfin ! Je peux pas attendre 2020 !

    Je viens de découvrir toutes ces théories qui sont vraiment intéressantes. Si celle de Ryuuji se révèle exacte, je ne sais pas comment je vais réagir.

    1. Et moi j’ai cru que je n’allais jamais réussir à répondre à ce commentaire !
      Moi aussi, je ne pensais pas qu’il aurait ce culot, et pourtant ! Je me demande si on aura le droit à quelque chose entre…

      Quelqu’un dans mes commentaires a relevé des incohérences, notamment que ça serait bizarre que Ryuuji ne reconnaisse pas Rin, mais bon, tout reste encore possible…

  24. […] En attendant, j’essaierai de vous tenir au courant du mieux que je peux des nouveautés sur ce blog, et si vous voulez un avant-goût du recap, n’hésitez pas à consulter mon article de reviews des épisodes de Free! Dive to the Future (j’ai récemment ajouté une revi…. […]

Répondre à Nitori 2.0 Annuler la réponse.